C’est dimanche # 7

Bonsoir 🙂

Encore une magnifique journée : soleil, chaleur et vide-grenier… des conditions idéales surtout que j’étais de repos. J’ai donc pu en profiter pleinement.

Pas de vide grenier la semaine prochaine car je marie mon papa (encore) ;)….du coup j’ai un peu abusé aujourd’hui (d’après mon homme).

Bon commençons parce que j’ai de quoi vous montrer ce soir : D

Je vais commencer par les livres qui titillent mon homme 😉

beautyful breveon342

Les livres dont j’ai entendu parler sur facebook ou des blogs

et puis paulette Le_vieux_qui_ne_voulait_pas_feter_son_anniversaire

Et enfin les à cause de :

  1. l’auteur
  2. la couverture
  3. le résumé

A vous de deviner pour chaque livre pourquoi  je l’ai choisi 😀

Le-Choeur-des-Femmes_8010  Jean Atwood est en fin d’internat à l’hôpital et vise un poste de chef de clinique en chirurgie gynécologique. Il est envoyé dans un service consacré à la médecine des femmes, dirigé par le docteur Karma. La rencontre entre ces médecins ne ressemblera pas à ce que Jean avait imaginé.

marine-bramly-festin-de-miettesSophie et Deya étaient les meilleures amies du monde : inséparables, à la vie à la mort. Puis, vous savez ce que c’est, on se brouille, on se perd de vue. C’est ce qui est arrivée aux deux héroïnes. Quand, sept ans plus tard, elles se retrouvent, tout est envisageable : duperie, duplicité… De l’amour à la haine, de la frustration à la folie, il n’y a qu’un pas.

les moruesC’est l’histoire des Morues, trois filles – Ema, Gabrielle et Alice – et un garçon – Fred-, trentenaires féministes pris dans leurs turpitudes amoureuses et professionnelles.

Un livre qui commence par un hommage à Kurt Cobain, continue comme un polar, vous happe comme un thriller de journalisme politique, dévoile les dessous de la privatisation des services publics et s’achève finalement sur le roman de comment on s’aime et on se désire, en France, à l’ère de l’internet.

C’est le roman d’une époque, la nôtre

l'écrivainA sept ans, Edouard écrit son premier poème, quatre rimes pauvres qui vont le porter aux nues et faire de lui l’écrivain de la famille. Mais le destin que les autres vous choisissent n’est jamais tout à fait le bon…
Avec grâce et délicatesse, Grégoire Delacourt nous conte une histoire simple, familiale, drôle et bouleversante.

a mélieMélie, soixante-douze ans, vit seule à la campagne. Sa petite-fille, Clara, vient pour la première fois passer toutes les vacances d’été chez elle. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu’elle a un problème de santé
Elle verra ça plus tard. La priorité, c’est sa Clarinette chérie ! Mélie, le mélo, c’est pas son truc. Elle va passer l’été (le dernier ?), à fabriquer des souvenirs à Clara. Des rigolos. Comme regarder pousser les bambous en écoutant la Traviata, chanter sous la pluie des chansons de Nougaro, goûter les mauvaises herbes qui poussent le long des chemins.
Il y a aussi… le vieux Marcel qui va apprendre à Clara à faire de la mécanique, Fanette, sa mère, qui va lui trouver un beau-père ; Bello, son parrain, qui va agrandir sa bande de filleuls musiciens. Et puis, comme la vie est vraiment dingue des fois, il y a Mélie quoi va enfin rencontrer le grand amour…
Cent cinquante ans à eux deux ? Mais quand on aime, on ne compte pas

le secret de claraUne nuit de juillet 1945, un coup de feu arrache Clara Morvan au sommeil. Pour elle, la mort d’Edouard, son fils aîné, est plus un choc qu’une surprise. Mais, de ses soupçons, personne ne saura rien.
Parce qu’il est des secrets qu’il vaut mieux enfouir avec les morts pour préserver les vivants. Ses petits-enfants, bien sûr, mais aussi Charles, son second fils, dévasté par la disparition à Ravensbrück de Judith, son épouse adorée, et de leur petite fille.
Tandis que Charles se mure dans une douleur que rien ne peut apaiser, Clara, en femme de tête et de cœur, réorganise la vie du clan.
Et quand de nouveaux scandales viendront secouer la jeune génération, Clara est prête à tout pour sauver le bonheur des siens. Cependant, loin de soupçonner dans quelle insoutenable vérité s’enracine son lourd secret, elle ne pourra prévenir le drame qu’elle redoutait tant.

l'attentatDans un restaurant de Tel-Aviv, une femme se fait exploser au milieu de dizaines de clients. À l’hôpital, le docteur Amine, chirurgien israélien d’origine arabe, opère à la chaîne les survivants de l’attentat.
Dans la nuit qui suit le carnage, on le rappelle d’urgence pour examiner le corps déchiqueté de la kamikaze. Le sol se dérobe alors sous ses pieds : il s’agit de sa propre femme.
Comment admettre l’impossible, comprendre l’inimaginable, découvrir qu’on a partagé, des années durant, la vie et l’intimité d’une personne dont on ignorait l’essentiel? Pour savoir, il faut entrer dans la haine, le sang et le combat désespéré du peuple palestinien…

La-premiere-chose-que-l-on-regardeLe 15 septembre 2010, Arthur Dreyfuss, en marcel et caleçon Schtroumpfs, regarde un épisode des Soprano quand on frappe à sa porte.
Face à lui : Scarlett Johansson.
Il a vingt ans, il est garagiste.
Elle en a vingt-six, et quelque chose de cassé.

la filleJusqu’alors paisible, la vie de Rachel bascule brutalement à la mort de ses parents. Confiée à sa grand-mère paternelle, la petitefille de onze ans, intelligente,belle, sensible, et surtout métis, va être confrontée au racisme et devoir affronter l’épreuve du deuil. Heureusement, une main providentielle va se tendre qui l’aidera à surmonter ces épreuves et l’aider à se construire

Le froid peut arriver j’ai de quoi lire devant un bon feu de cheminée… 😀 ❤

Bonne soirée 😉

6 commentaires

Répondre à topobiblioteca Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s