Lectures familiales

Lire n'est pas un acte solitaire, c'est un moment de partage !

Debout-payé de Gauz

7 Commentaires

Bonjour,

Étant encore chez mes beaux-parents vendredi et, à court de livre, j’ai entamé mes cadeaux de Noël (j’ai l’impression de parler de biscuits….remarquez, c’est pas totalement faux ! L’un et l’autre se dévorent 😀 )

Je me suis donc retrouvée à lire Debout- payé de Gauz

https://i2.wp.com/www.babelio.com/couv/CVT_Debout-paye_3205.jpeg

4ème de couverture

Debout payé est le roman familial d’Ossiri, étudiant ivoirien sans papier atterri en France dans les années 1990 pour démarrer une carrière de vigile. C’est l’histoire d’un immigré, de l’enfer qu’il vit pour se loger et pour travailler, et du regard qu’il pose sur notre pays. C’est aussi un chant en l’honneur d’une famille où, de père en fils, on devient vigile à Paris, et plus globalement en l’honneur de la communauté africaine, avec ses travers et sa générosité. Gauz distingue trois époques mythiques du métier de vigile, et aussi des relations entre la France et l’Afrique : l’âge de bronze dans les années 1960 (la Françafrique triomphante), l’âge d’or dans les années 1990, et l’âge de plomb, après les événements du 11-Septembre. Cette épopée est ponctuée par des interludes : les choses vues, entendues et pensées lorsque Gauz travaillait comme vigile au Camaïeu de Bastille et au Sephora des Champs-Elysées. L’auteur est caustique, tant à l’endroit des patrons que des client(e)s, avec une fibre sociale et un regard très aigu sur les dérives du monde marchand contemporain, saisies dans ce qu’elles ont de plus anodin –; mais aussi de plus universel. Un portrait saisissant de la société française, drôle, riche, sans concession, et un témoignage inédit de ce que voient vraiment les vigiles sous leur carapace.

Mon avis

Je n’avais lu que des critiques positives de ce roman, j’étais donc ravie que le Père-Noël l’ai mis dans mes chaussons 😉 . Mais voilà, je ne dois pas avoir la même façon de lire que certains car même si j’ai trouvé ce livre plaisant, je n’ai pas non plus été particulièrement emballée.

Gauz aborde de manière humoristique mais aussi en finesse tous les problèmes que peuvent rencontrer les sans-papiers ainsi que l’évolution de notre société de consommation.

Mais voilà, un petit truc ou deux m’ont gêné .

D’abord je pense qu’il y a la structure du livre qui malgré un titre à chaque nouvelle partie manque (enfin c’est vraiment très personnel) de lisibilité.

Comme dans Métronome de Lorant Deutsch, je me suis perdue dans Paris avec tous les noms de rue. Quand on est une pauvre « paysanne » 😛 , on n’aime pas avoir du mal à se situer.

Enfin, non il n’y a pas de enfin négatif, le reste est bourré de petites pépites d’humour …. ah si quelques passages m’ont gêné car ils donnent à voir une critique parfois acerbe d’autres minorités 😦

En tout cas être vigile n’est pas un métier de tout repos, surtout dans les grands magasins…. 😉

Je ne vais pas vous mettre de grande citation …. juste un petit passage touchant !

_ Monsieur, monsieur , s’il vous plaît, je ne vois pas ma fille. Vous ne pouvez pas m’aider à la trouver? (Une vieille dame en panique au vigile)

_ Décrivez-la moi, madame, s’il vous plaît (Le vigile)

_ Elle est blonde avec des cheveux courts. Elle s’appelle Marion et … (La vieille dame encore plus affolée)

_ Calmez-vous, madame. On va la trouver, je vais faire passer une annonce. Elle a quel âge votre fille? (Le vigile)

_ 40 ans ! (La vieille dame)

_ Madame, à cet âge-là, on ne se perd pas dans un magasin ! (Le vigile)

_ Mais vous ne comprenez rien, monsieur. C’est moi qui suis perdue ! (La vieille dame au bord des larmes)

Conclusion

Un agréable moment de lecture avec de la tendresse, de l’humour, une vision réaliste du boulot de vigile et de la situation des sans-papiers à différentes époques. Mais personnellement je ne l’ai pas trouvé à la hauteur de toutes les critiques dithyrambiques qu’il a eu 😦

Bonne lecture !! ❤

Publicités

Auteur : lafontmagali

Accro de lecture mais pas très douée pour écrire, je me suis lancée avec ma fille dans la lecture de notre bibliothèque avec la volonté d'écrire une chronique sur chacun des livres lus....vous aurez donc l'occasion de voir à quel point ma fille de 13 ans écrit beaucoup mieux que moi ...bonne lecture !!!

7 réflexions sur “Debout-payé de Gauz

  1. Pingback: Bilan du challenge ABC | Lectures familiales

  2. Il est dans la liste de mes envies, dès que je le lis je te dirai ce que j’en ai pensé. 🙂

    J'aime

  3. Comme Topobiblioteca, je ne crois pas que c’est mon genre… Mais merci encore une fois de ce partage.

    Aimé par 1 personne

  4. Je ne suis pas sure que ce soit le genre de livre qui me plairait.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s