Lectures familiales

Lire n'est pas un acte solitaire, c'est un moment de partage !

Enigme littéraire # 11

Poster un commentaire

Bonjour,

Aujourd’hui vous aurez droit à 2 posts mais commençons par celui que vous attendez tous (ben quoi, on a le droit de rêver 😛 )

Le jeu des énigmes et bien sûr les réponses à celles de la semaine dernière.

Si en amour ils sont appréciés,

Les gros eux, sont à éviter.

Les auteurs en ont des fameux,

Et certains servent pour des jeux.

Réponse : Les mots

Je te cherche et je te trouverai.
Au lit, je t’emporterai.
De là, j’abuserai de toi.
Je te ferai frémir, suer,
Trembler jusqu’à ce que tu gémisses…
Je te ferai demander grâce,
Jusqu’à ce que tu me supplies d’arrêter.
Je te rendrai faible au point ou tu seras heureux que j’aie fini.
Et quand j’aurai fini, tu seras faible pour des semaines.

Réponse : la grippe (il ne faut pas avoir l’esprit tordu)

Gagnante : 😦 encore un bug chez sfr, j’ai pas accès à ma boîte mail …. je donnerais le nom dés que possible. Toutes mes excuses !

En tout cas j’espère que vous avez tous et toutes passez une bonne Saint Valentin ! ❤

Cette semaine on aborde la correspondance entre 2 grands auteurs, George Sand et Alfred de Musset.

En effet, il y avait des messages cachés dans leurs lettres, à vous de trouver la clé pour décrypter les textes. A savoir que le cryptage n’est pas le même pour les 2 lettres 😀

De Sand à Musset

Cher ami,
Je suis toute émue de vous dire que j’ai
bien compris l’autre jour que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais bien que ce soit
une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir ainsi
vous dévoiler, sans artifice, mon âme
toute nue, daignez me faire visite,
nous causerons et en amis franchement
je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l’affection
la plus profonde, comme la plus étroite
amitié, en un mot : la meilleure épouse
dont vous puissiez rêver. Puisque votre>
âme est libre, pensez que l’abandon ou je
vis est bien long, bien dur et souvent bien>
insupportable. Mon chagrin est trop
gros. Accourrez bien vite et venez me le
faire oublier. À vous je veux me sou-
mettre entièrement.
Votre poupée


 

De Musset à Sand

Quand je jure à vos pieds un éternel hommage
Voulez-vous qu’inconscient je change de langage
Vous avez su captiver les sentiments d’un coeur
Que pour adorer forma le Créateur.
Je vous aime et ma plume en délire.
Couche sur le papier ce que je n’ose dire.
Avec soin, de mes lignes, lisez les premiers mots
Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

Réponse de Sand à Musset

Cette indigne faveur que votre esprit réclame
Nuit à mes sentiments et répugne à mon âme.

Amusez-vous bien !! 😀

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Auteur : lafontmagali

Accro de lecture mais pas très douée pour écrire, je me suis lancée avec ma fille dans la lecture de notre bibliothèque avec la volonté d'écrire une chronique sur chacun des livres lus....vous aurez donc l'occasion de voir à quel point ma fille de 13 ans écrit beaucoup mieux que moi ...bonne lecture !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s