Lectures familiales

Lire n'est pas un acte solitaire, c'est un moment de partage !

Rebelles de Rolande Causse et Nane Vézinet

6 Commentaires

Bonjour,

J’aimerais être comme les femmes citées dans ce livre, celles qui décident de « prendre les armes » et de ne pas se laisser faire. Elles se battent ou se sont battues pour la liberté et une certaine conception du monde.

Je vous laisse les découvrir 😉

Afficher l'image d'origine

4ème de couverture

Au fil du temps et sur tous les continents, des femmes ont lutté, seules ou unies, contre les pouvoirs abusifs, les guerres et leur barbarie. Elles ont défendu un humanisme généreux, l’art et la liberté d’expression, elles se sont battues malgré un corps qui souffre, des corps aux blessures indélébiles. Ce sont ces rebelles que Rolande Causse donne ici en exemple. Une rebelle est une femme qui dit NON à un pouvoir politique et à ses abus, aux injustices et aux corruptions, à tout ce qui aliène l’être humain, à toutes les oppressions faites aux femmes. Elle défend son pays, ses enfants, son territoire, sa terre colonisée. Elle va jusqu’au bout, convaincue de la légitimité de son combat. Elle se bat pour une vie meilleure, pour la liberté, les libertés. Une rebelle est une résistante dont les vues libératrices, humanistes et créatrices inviteront lectrices et lecteurs à la réflexion… et à l’action.

 

Mon avis

Elles sont 15, 15 portrait de femmes qui ont refusé de plier face à l’Histoire. 15 femmes qui se sont rebellées contre la société, la dictature…15 femmes pleines d’humanité qui nous « imposent » de relever la tête et de ne pas « subir ».

  • Antigone : Qui enterre le plus jeune de ses frères contre la volonté du roi. Elle meurt pour avoir respecté un mort.

 

  • Sophie Scholl (1921-1943): Une jeune résistante allemande appartenant au groupe de La Rose Blanche. Elle meurt décapitée mais fière de ne pas avoir dénoncé.

 

  • Gerda Taro (1910-1937) : Photographe sur le terrain lors de la guerre d’Espagne.Elle aussi meurt dramatiquement.

Afficher l'image d'origine

  • Dorothéa Lange (1895-1965) : Encore une photographe…après les bombardement de Pearl Harbour, elle prend des photos des camps japonais aux États-Unis. Ces photos seront interdites jusqu’en 2006.

Afficher l'image d'origine

  • Frida Kahlo (1907 – 1954 ) :Elle s’est battue toute sa vie contre la maladie, la douleur mais aussi contre le diktat machiste mexicain. C’est une femme « libre » !!

 

  • Les sardinières de Douarnez (1925): Elles se sont mises en grèves pendant 6 semaines (et toujours de manière pacifique) pour obtenir l’égalité des salaires Hommes/femmes…elles eurent une augmentation mais pas encore l’équivalence.

Afficher l'image d'origine

  • Ita-Rose Halaunbrenner (1904-1988) : La France sous l’occupation, la déportation, les camps, la séparation et le procès de Klauss Barbie. Mais le plus important reste l’amour d’une mère et son combat  pour ses enfants.

 

  • Germaine Tillion (1907 – 2008) : Résistante, humaniste…elle créée des centres sociaux en Algérie et finira enseignante.

 

  • Les mères argentines (1927): Femmes admirables qui n’ont eu de cesse de se regrouper sur la place de Mai à Buenos Aires pour savoir ce qu’étaient devenus leurs enfants disparus.

Afficher l'image d'origine

  • Femmes d’Afghanistan : Contre la burqa, pour la liberté d’expression qu’elles ont perdue. Elles se regroupent pour parler poésie, imaginer un avenir …mais que de risques !

 

  • Anna Politkovskaïa (1958-2006) : Journaliste russe assassinée devant chez elle. Elle se bat pour les droits de l’Homme, s’insurge contre les atrocités de la guerre contre la Tchétchénie.

 

  • Les Amérindiennes du Pérou : Elles se sont battues contre la stérilisation sauvage, afin de contrôler les naissances de ce peuple. Elles se sont soutenues et ont survécu !

Afficher l'image d'origine

  • Aung Saun Suu Kyi (1945 – ) : Prix Nobel de la paix , enfermée chez elle pendant de longues années et maintenant au pouvoir…on ne la présente plus.

 

  • Wangari Maathai  (1940 – 2011 ) : Lors de son retour au pays après ses études, elle découvre la désertification des lieux. Elle met en place un projet colossal de reforestation – La Ceinture Verte.

 

  • Rebiya Kadeer (1946 – ) : Elle se bat pour l’indépendance du Turkistan et pour que la Chine reconnaisse l’ethnie Ouigoures.

 

Conclusion

Je sais, je ne vous ai pas vraiment donné un avis, je vous ai simplement présenté ces femmes …en espérant vous donner envie de découvrir l’histoire de celles que vous ne connaissez pas !

Personnellement j’ai appris beaucoup de choses sur l’Histoire que ce soit celle de mon pays ou non. Alors bien sûr, c’est romancé (et d’ailleurs, chaque femme à droit à son style 😉 ) mais c’est suffisamment bien écrit et humanisé pour nous donner envie d’aller plus loin par nous même.

Un livre que je conseille, à la rencontre de femmes simples qui, chacune à leur manière, volontairement ou non, ont fait l’Histoire.

Bonne lecture ! ❤ 🙂

Publicités

Auteur : lafontmagali

Accro de lecture mais pas très douée pour écrire, je me suis lancée avec ma fille dans la lecture de notre bibliothèque avec la volonté d'écrire une chronique sur chacun des livres lus....vous aurez donc l'occasion de voir à quel point ma fille de 13 ans écrit beaucoup mieux que moi ...bonne lecture !!!

6 réflexions sur “Rebelles de Rolande Causse et Nane Vézinet

  1. Pingback: Bilan août 2016 | Lectures familiales

  2. Des battantes, comme il en faut pour revendiquer ce droit à l’égalité…

    Aimé par 1 personne

  3. Un livre qui semble très intéressant =)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s