Interrogations d’une petite blogueuse sur la « critique » littéraire – Le retour des chroniqueurs

Bonjour,

La semaine dernière je vous ai proposé le retour des auteurs concernant leur perception des critiques littéraires. Bien sûr, la discussion a surtout tourné autour de la critique « négative ».

Quelques temps après, j’ai posté un message sur facebook pour savoir comment les chroniqueurs écrivaient leur critique. Évidemment, lorsqu’on parle d’un livre que nous avons aimé, pas de problème 😀 . Mais quand nous n’avons pas accroché…là c’est autre chose 😉

Voilà mon petit message facebook !! 😉

Bonjour,
 
Aujourd’hui mes amis blogueurs c’est à vous que je m’adresse …est ce que comme pour moi, l’écriture d’un avis négatif est plus complexe que celui d’un positif ? Est-il plus argumenté ? Comment écrivez-vous vos chroniques? Au feeling, avec un plan ? Combien de temps entre la fin de la lecture et la chronique?
J’aurais plein d’autres questions à poser mais après cela sort du champ que je me suis fixé 😉
Merci à celles et ceux qui prendront le temps de répondre ❤
Alors quel retour j’en ai eu ?
Majoritairement les chroniqueurs ont un plan de départ mais le contenu est écrit au feeling.Et finalement assez rapidement après lecture, afin de mieux exprimer le ressenti.
Il ne faut pas oublier qu’une chronique n’est que l’expression d’un ressenti subjectif
Quand à l’argumentation, elle est toujours beaucoup plus dense lorsque l’avis est négatif….et souvent tous essaient de trouver des points positifs pour équilibrer 😀 !
D’ailleurs Topobiblioteca et La tête dans les livres en parlent très bien dans leur article Si on parlait…
Je vous mets le lien pour chacune mais de toute façon je rebloguerais leurs articles aussi 😉
fairy reading 1
A titre personnel … car finalement c’était quand même un peu le but des questions  😛 !! Je découvre que ma façon de faire mes chroniques n’est pas mauvaise 😉 … Oh bien sûr il n’y a pas forcément de plan (on m’a toujours reproché d’être un peu bordélique 🙂 …mais c’est plus fort que moi 😛 ) mais j’essaie toujours d’argumenter. Et, quand je peux j’envoie la chronique à l’auteur (positive ou négative) avant publication. Pas pour qu’il la change (de toute façon j’ai le brouillon sur mon PC) mais pour qu’il l’annote s’il le souhaite….et majoritairement ils ne font rien, sauf apprécier le geste 😀 !
Conclusion (enfin les miennes… 😀 )
Faire une chronique négative sur un roman est tout à fait possible à condition de relever aussi des points positifs et d’y mettre un minimum les formes. Donc, en particulier pour les jeunes auteurs, si je ne trouve pas de points positifs (et ça ne m’est arrivé que 2 fois depuis la création du blog et encore pour de « grands » auteurs) je ne publierai pas de chronique….mais par contre j’essaierai de discuter avec l’auteur en privé pour lui expliquer mon ressenti.
Au vu des retours auteurs/blogueurs tout le monde devrait s’entendre et les nombreuses questions sur les chroniques négatives ne devraient plus faire débat ! 😉
Bonne lecture !! ❤ 🙂
Publicités

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s