Les mains blanches de Théo Lemattre

Bonjour,

J’ai découvert Théo Lemattre grâce à toute l’histoire qu’il y a eu sur les réseaux autour de La malédiction du Vatican. Oui j’ai bien dit « grâce » car sans ça et la chronique de Ju lit les mots, je n’aurai pas cherché à le connaître et à découvrir sa plume….donc merci à tout ses détracteurs sans vous je ne l’aurai peut-être jamais lu !

J’ai eu la chance de le rencontrer au salon Rencontres d’encre à Tulle en début de mois (encore merci Valérie Dufourd) et j’en ai donc profité pour acheter Les mains blanches et le lire… rapidement comme vous pouvez le constater ! 😀

CVT_Les-mains-blanches_5624

 

4ème de couverture

Si je raconte cette histoire, c’est pour me confier. Je suis au bord du gouffre, à un cheveu d’une mort atroce et anonyme. Comment en suis-je arrivée là ? Mon histoire est empreinte de violence, de torture psychologique et de souffrance.

Depuis mon crime, j’ai plongé. J’ai entamé une longue descente aux enfers.

Mon chemin était tracé, l’histoire était écrite. Autant mourir comme j’ai vécu : dans la misère et dans l’excès.

Plongez dans un thriller court et intense, et découvrez le terrible milieu de la prostitution et de l’excès. Bienvenue en enfer.

Mon avis

Théo nous plonge direct dans l’action avant de repartir en arrière pour nous expliquer comment notre héroïne s’est retrouvée dans une situation aussi inextricable !

Elle nous parle du chemin parcouru depuis la Namibie, des mauvaises personnes qu’elle a croisé et des choix (mauvais eux aussi la plupart du temps) qu’elle a fait.

Comme souvent quand il s’agit de parler d’un roman policier, j’ai du mal à trouver mes mots, surtout avec cette épée de Damoclès au dessus de la tête …. la peur de spoiler l’histoire !

Alors que vous dire? Que l’une des originalités de ce roman c’est que c’est elle, la prostituée qui mène l’enquête. Que l’auteur sous couvert du thriller nous parle de thèmes d’actualité (la prostitution, le trafic de drogue, les clandestins et bien d’autres encore …). Que malgré la tension, l’enquête (le fait que l’on s’interroge tout comme elle, on doute) j’ai souris … quand ? Au petit clin d’œil que fait Théo à la qualité d’écriture que l’on peut trouver dans le monde de l’auto-édition (et je peux vous le confirmer en tant que lectrice assidue d’indés 😉 )

J’ai ouvert ce livre ce matin, ma famille a eu du mal à me le faire lâcher le temps du repas (ben oui, les personnages sont attachants, l’histoire est bien ficelée et on a envie de savoir)… mais ils y sont arrivés, j’ai donc dû patienter pour le finir. Surprise par la résolution de l’enquête ? Pas totalement ( j’avais au moins un élément 😉 ) mais profondément touchée par la fin !

Conclusion

Je ne connaissais pas Théo Lemattre, j’ai découvert une plume agréable, un thriller efficace dans les bas fonds de la ville, mais surtout une jeune homme surprenant, humain, ouvert et généreux … son livre en est la preuve mais pour comprendre pleinement ce que je vous explique il faut le lire.

Pour moi Théo vient de créer un nouveau genre littéraire…. Le thriller qui fait croire en la bonté humaine (paradoxale mais bien maîtrisé ! )… Le thriller humaniste ??? 😀

Résultat de recherche d'images pour "coup de coeur"

 

 

autant pour la personnalité de l’auteur que pour le livre !

 

 

Bonne lecture ! ❤ 🙂

Pour l’acheter c’est par …. et foncez sans hésitation !

PS : Petit bémol, quelques changements de typographie en cours de lecture 😉

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s