Lectures familiales

Lire n'est pas un acte solitaire, c'est un moment de partage !

Santo Estello de Frédéric Lesgrands Terriens

2 Commentaires

Bonjour,

Frédéric Lesgrands Terriens est un auteur dont j’apprécie les textes sur facebook, toujours humains et poétiques. C’est donc avec beaucoup d’attentes que je me suis plongée dans son roman.

J’en profite aussi pour le remercier de ce service presse 🙂 .

 

4ème de couverture

Êtes-vous bien certain, que lorsque vous prenez des chemins dans vos vies, vous levez bien le regard vers le ciel ? Suivez-vous bien les signes, vos instincts, vos envies lorsqu’ils se présentent à vous ? Et si, par le plus grand des hasards, une étoile vous indiquait une direction à l’opposé de ce que vous avez choisi, laisseriez-vous tout tomber pour la suivre ? « Santo Estello »

Frédéric Lesgrands-Terriens raconte ici l’aventure fantastique de Florestan Felibre, éleveur de chèvres à la ferme de Chaneau dans la région de BANON. Entouré de personnages attachants du pays, il part dans une quête fantastique et imprévisible confiée par son ami de toujours Marius Bomentin, qu’il considère comme son père.

Une histoire fabuleuse qui s’inscrit dans les contes et légendes de la Provence. Les dialogue « pagnolesques » donnent une humanité réelle à ce livre qui touchera forcément.

Mon avis

Encore une fois, je n’ai pas grand chose à reprocher au fond de l’histoire qui est plein d’humanité et de bons sentiments (trop peut-être). A la lecture du résumé, on pense vivre une aventure provençale mais non, l’auteur nous fait voyager dans d’autres pays. « Santo Estello » est une quête dont la trame se dévoile rapidement, sous le couvert d’une promesse, Florestan part à la découverte de l’Histoire mais aussi de son histoire.

Vous me direz que c’est intéressant, surtout avec la petite touche de fantastique apportée par l’histoire. Mais tu ne sembles pas emballée … est-ce à cause de la plume de l’auteur ?

Pas du tout, tout comme ses écrits sur internet, elle est agréable, pleine d’humilité et d’humanité. Le problème c’est la mise en page qui a ralenti ma lecture. L’auteur passe du passé au présent et , dans l’optique de facilité la lecture, utilise l’italique… On se retrouve donc parfois à lire plusieurs pages écrites de cette manière et ben j’aime pas ça 😦 ! Autre problème, et je crois que c’est la 1ère fois que cela me le fait, j’ai trouvé qu’il y avait trop de dialogues (surtout dans l’épilogue 😉 )

Conclusion

Un roman plein d’humanité, des personnages attachants, une plume incontestablement représentative de l’homme généreux qui s’y cache derrière mais malheureusement une mise en page qui au final m’a empêchée de m’immerger dans cette quête.

Comme je le fais parfois, j’ai envoyé ma chronique à l’auteur afin qu’il en est la primeur et qu’il rajoute un petit mot s’il le souhaite (sans pour autant changer la teneur de mon écrit). Le seul retour que j’ai eu de Frédéric Lesgrands-Terriens c’est un « PARDON »… je ne sais pas pourquoi. Certes la mise en page m’a gênée mais l’histoire est belle et donne espoir en l’humanité. Donc, Mr Lesgrands-Terriens, si vous relisez ma chronique, vous n’avez pas à vous excusez, d’après ce que je sais, vous n’êtes en rien responsable de ce qui me chagrine et de nombreux lecteurs (il suffit de voir les autres retours que vous avez eu ) trouveront leur bonheur entre vos lignes 😉

Bonne lecture ! ❤ 😉

Publicités

Auteur : lafontmagali

Accro de lecture mais pas très douée pour écrire, je me suis lancée avec ma fille dans la lecture de notre bibliothèque avec la volonté d'écrire une chronique sur chacun des livres lus....vous aurez donc l'occasion de voir à quel point ma fille de 13 ans écrit beaucoup mieux que moi ...bonne lecture !!!

2 réflexions sur “Santo Estello de Frédéric Lesgrands Terriens

  1. Salut Magali,

    Il s’agit certainement d’un auteur en devenir… Il possède tous les prérequis pour avancer bien comme il faut : la tête sur les épaules, consciencieux et constant dans ses efforts tournés vers l’écriture… Au contraire d’autres, il ne se présente pas comme une Diva ou la victime d’une cabale contre ses écrits suffisants voir même encensé et dit futur grand auteur de sa génération… Merci pour lui et cet éclairage sur son « talent » qui n’est que travail, travail et travail… Longue vie à lui…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s