Petits conseils de lecteurs aux indés

Bonjour,

Mon homme passe son temps à râler comme quoi je suis toujours sur facebook…et il n’a pas tort (même si je ne réponds pas à tout 😛 ). Alors mes petits conseils ne valent peut-être pas grand chose, mais j’ai quand même envie de les partager avec vous. Après vous en faites ce que vous voulez 😀 !

J’ai aussi pris le temps d’échanger avec d’autres chroniqueurs et lecteurs (d’ailleurs je les remercie 😉 ) ce qui me permet de vous faire un petit point sur leurs attentes.

On aime

l'écriture main livre lis blanc la photographie nombre amour cœur Couleur romance bleu papier cercle éducation fermer corps humain Pages Littérature livres texte œil organe forme émotion Macrophotographie

  • Les jolies couvertures
  • La 4ème de couverture qui nous intrigue.
  • Pouvoir lire des extraits
  • Échanger avec les auteurs (sur des groupes ou nos murs) – c’est un de mes plus grands plaisirs sur Facebook 😉
  • L’humour 😉
  • Les massages 😀 … bon ça n’a rien à voir sauf que j’en profite pendant que je vous écris mon article 😀

 

On n’aime pas

Image associée

 

  • Voir X fois la même pub dans la journée et tous les jours sans même un petit mot de présentation.
  • Qu’on nous demande d’aimer une page sans un minimum de politesse.
  • Qu’à part les pubs, il n’y ait absolument aucune discussion.
  • Qu’on nous suggère des livres qui n’appartiennent pas à notre univers.

Comme vous pouvez le constater, il y a assez peu de choses que les lecteurs n’aiment pas.

Mais je vous vois venir avec vos gros sabots, vous allez me dire que même si vous respectez et ne faites pas de la pub à outrance vous n’arrivez pas à sortir de la masse… Pour ça je n’ai pas vraiment de solution mais peut-être 2/3 petits trucs.

D’abord, n’oubliez jamais que vos lecteurs n’ont pas les moyens financiers de tout acheter et qu’ils sont donc forcément confrontés à de durs dilemmes…choisir n’est jamais évident surtout vu la quantité de livres qui sort régulièrement.

Résultat de recherche d'images pour "que faire ?"

Alors voilà mes suggestions concernant l’utilisation de Facebook

(petits conseils – à prendre ou à jeter c’est vous qui voyez ! 😉 )

  • Votre couverture … il faut qu’elle accroche l’œil 🙂 ! N’étant pas graphiste et chaque lecteur ayant ses goûts, je ne peux pas vous en dire plus.
  • Prenez le temps de faire le tour des multiples groupes de lecture, lisez bien les règles de chacun (respectez les évidemment 😛 ) et regardez s’ils sont vivants, s’il y a des échanges. C’est sur ces groupes que vous rencontrerez le plus vos futurs lecteurs.
  • Ça y est, vous avez choisi quelques groupes (si vous êtes dans trop cela devient vraiment chronophage). Avant de proposer votre lien vers votre page (ou autre) faites une petite présentation, participez aux discussions … vous verrez ça passera mieux 😉
  • Essayez de donner l’impression que vous n’êtes pas sur le groupe que pour vendre votre/vos livre(s)
  • Pour les pubs, je vous conseillerais l’alternance (pas tous les groupes le même jour 😉 ) c’est relativement pénible pour ceux avec qui vous êtes amis (et je sais de quoi je parle 😛 )
  • Si vous décidez de proposer votre roman à un  blogueur. Il faut dans un premier temps que vous fassiez un tour sur son blog afin de voir si son univers et sa manière de faire correspondent à vos attentes
  • Une fois que votre choix est défini, surtout ne balancez pas un lien direct en mp pour qu’il aille voir votre page…vous êtes quasiment sûr de vous faire jeter ! Là encore ce qui importe, c’est la communication.
  • Une fois que le chroniqueur a votre livre en sa possession, ne le harcelez pas… Bon ok si vraiment il traîne trop (en dehors du délai qu’il vous a donné) vous avez le droit de lui faire une piqûre de rappel ou deux 😀 !
  • En règle générale, les chroniqueurs partagent leurs articles sur des groupes, il peut être intéressant que vous fassiez de même.

J’oublie sûrement plein de choses mais je crois que le plus important c’est l’ÉCHANGE, selon moi c’est encore le meilleur moyen d’intéresser votre lectorat !!

  • Suite à la lecture de mon article Angeline Monceaux (auteure et lectrice) me signale que l’ENTRAIDE est aussi un élément important 😉

Bon courage !! ❤

PS : Si vous voyez d’autres choses importantes à dire pour aider les auteurs à se faire connaître n’hésitez pas 😉

 

26 commentaires

  1. Ahhh, merci beaucoup pour cet article très intéressant 🙂 J’avoue que l’échange et la communication sont deux maîtres mots que ce soit de la part des auteurs, comme de la part des chroniqueurs; j’ajouterai aussi le respect, car écrire un roman ou écrire des chroniques demande du temps et beaucoup de travail. Je suis moi-même les deux et je sais de quoi je parle !!! Alors encore une fois, merci à tous et toutes pour vos précieux avis et conseils 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou Magali,
    Un article très intéressant, que j’ai essayé de commenter de mon portable mais en vain, je retente via l’ordinateur. 😉
    J’ai écrit moi aussi un article pour déplorer l’attitude de certains auteurs indés (voir le lien dans ma réponse à Jean) et surtout pour donner des pistes pour améliorer tout ça.
    Je pense surtout que la qualité première pour un auteur (indé ou pas d’ailleurs), c’est la patience.
    Or, à notre époque, on veut tout tout de suite et ça conduit à des attitudes irresponsables.
    En tout cas, je trouve ta démarche positive et sincère, continue ainsi ! 🙂
    (Diiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis , c’est quand que tu me liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis ? :p :p :p )
    Bisous !

    Aimé par 1 personne

    • Coucou Nathalie… Merci, ta lecture est prévue dans le courant du mois qui arrive…. Un peu de patience 😂. Oui j’ai vu ta réponse… Je ne sais pas s’il aura la possibilité de la lire du coup je vais la lui transmettre en privé 😉.

      J'aime

  3. Magali, je pense malheureusement correspondre en partie à la description désolante que tu fais de certains auteurs. Malgré tout, je reste poli et ne me permets jamais de contacter en mp sans y avoir été invité au préalable. J’y ai souvent pensé, j’ai compris sans qu’on me le dise que les partages abusifs, sans annotation, étaient contreproductifs et très désagréables pour les blogueurs comme pour les lecteurs. Je dois, malgré tout, ajouter pour ma défense que j’écris seul, sans relecture, que je ne connais rien aux méandres du net et de la communication.
    Quand je ne travaille pas pour manger, je m’occupe de ma fille, de ma famille et j’écris. Alors parfois, quand plusieurs lecteurs me disent que mon dernier roman est excellent, je ne comprends pas qu’il ne se vende pas plus et, c’est humain, je me lache et envoie des dizaines de partages. Pardon, mille fois pardon, voire plus.
    Mais vous avez tous raison.

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour, vous n’avez pas à vous excuser. Je n’ai jamais trouvé vos partages abusif contrairement à certains que je ne citerai pas. En plus même si vous parlez peu, quand vous êtes présent sur Facebook (ce qui est rare il me semble) vous prenez le temps de lire les autres posts et de mettre des j’aime. Vous avez sûrement des progrès à faire mais je trouve que vous vous débrouillez plutôt bien 😉

      Aimé par 1 personne

    • Vous semblez juste un petit peu perdu sur « le comment vendre mon livre » Mais vous savez votre livre peut être excellent pour certains et bof pour d’autres
      Le nombre de vente ne fait pas la qualité d’un ouvrage et inversement croyez moi

      Aimé par 3 personnes

    • Bonjour Jean,
      Je trouve votre attitude très humble, je pense qu’elle ne correspond pas à celle des auteurs qui inondent les réseaux sociaux d’infos sur leur livre. 🙂
      Au cas où, vous pouvez tout de même lire l’article que j’ai écrit sur le sujet, non pas parce que vous êtes visé, mais parce que j’y donne des conseils qui pourraient vous être utiles. http://nathaliebagadey.fr/index.php/2017/01/22/auteurs-ne-mendiez-pas-des-lecteurs/
      Comme vous le dites, vous êtes « seul » et cela, à mon avis, c’est la première chose à laquelle remédier : faites confiance à vos lecteurs les plus fidèles et demandez leur une relecture de vos titres afin de les perfectionner encore. On ne peut pas être bon juge de nos textes, il manque souvent un oeil extérieur qui va nous montrer que les réactions des lecteurs ne sont pas nécessairement les mêmes que les nôtres.
      Bon courage en tout cas !

      Aimé par 1 personne

  4. Article très intéressant. Pour ma part j’ai eu très récemment un auteur qui m’avait proposé un partenariat pour deux de ses livres, je n’ai jamais eu aucun retour de sa part sur mes chroniques, même pas un merci, pourtant il a bien vu mes messages où je lui transmettais les liens vers les chroniques. Ça refroidit un peu d’investir du temps ainsi pour au final aucune réaction. 😐

    Aimé par 2 personnes

    • Par contre là ce nest pas du tout correct car si il n’a pas oublier mais voulait juste avoir une chorbique de plus c’est honteux.
      Limite il faudrait faire payer ses chronique vie tout autre service rendu car étant gratuit les gens oublient bien trop souvent que le temps passé …

      Aimé par 1 personne

      • Je m’estime chanceuse de recevoir des livres en échanges de chroniques mais un minimum d’échange avec l’auteur me paraît important. A mon sens le strict minimum étant un remerciement et encore mieux si l’auteur diffuse la chronique et/ou l’adresse du blog sur ses réseaux. En effet ça demande du temps, je passe au minimum deux heures de temps chaque chronique et justement en cette période joyeuse qu’est la session des repêchages universitaires ça me gonfle carrément de « perdre » deux heures à sortir une bonne chronique alors que j’ai 10examens à repasser pour 0 reconnaissance. Mais encore une fois, cette mésaventure est contrebalancée par des merveilleuses rencontres lors d’autres partenariats!

        Aimé par 2 personnes

  5. On pourrait presque faire le même article concernant nos attentes d’auteurs. Respectez vos délais (j’en ai qui ont mis plus de 6 mois, alors qu’elles devaient le lire dans le mois suivant), lisez le livre (eh oui, j’en ai une qui a fait sa chronique en fonction des autres faites et qui a même antidaté son article, si si), prévenez-nous quand votre article est en ligne (il m’arrive d’en découvrir au hasard, pourtant nous citer sur facebook est assez simple), évitez les trop nombreuses fautes d’orthographe, mettez un lien vers l’achat du livre… Bon, j’arrête de peur de me faire jeter.
    Autrement, je suis quand même d’accord avec l’article, ouf ! S’il y a entraide et respect de chaque côté, on a tout et tous à y gagner.

    Aimé par 2 personnes

  6. Ah vraiment super chronique !! Je me sent concerné par ce que tu as écrits car quelques auteurs indélicats ont eu des comportements intrusif qui ont fait que je me sentais obligé d acheter …. ce qui n est pas sympas c est que évidement j ai acheté, mais comme par hasard plus de nouvelles alors qu’ avant l achat tout le temps sollicité.

    Aimé par 1 personne

    • Le seul conseil que je peux te donner c’est de les bloquer direct quand c’est comme ça. J’espère au moins que les livres seront bien et que tu ne regretteras pas tes achats ❤ bisous ma belle et merci

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s