Tanaga : (tome 1) Les Écorcheurs d’Alice Quinn

Bonjour,

En cherchant la lettre Q pour mon challenge ABC spécial auto-édités (bientôt mis à jour 😉 ),  j’ai trouvé un coffret de 8 romans fantasy et SF  écrit par des auteurs indépendants (désolée, impossible de retrouver le lien d’achat 😦 )

5153AknN23L._SS300_

Et au milieu de ces 8 livres, miracle il y a un roman d’Alice Quinn :Tanaga 😀

51XryjVstUL._SY346_

4ème de couverture

Ils sont 5 joueurs, qui vivent sur des continents différents. Champions du Jeu en ligne Les Écorcheurs, ils ne se connaissent qu’à travers leurs avatars.
Lorsque malgré la réprobation de son père, Theo tente de passer la dernière épreuve du Jeu, elle commence à entrevoir d’inquiétantes interférences.
Communiquer avec ses amis les Guerriers Glorieux devient urgent.
Leurs implacables ennemis apparaissent dans la vie réelle, s’attaquant à leurs proches, qui ne remarquent rien !
Le jeu rend-il fou ses joueurs ? Ou une brèche s’est-elle vraiment ouverte entre deux mondes?
La vérité mènera les cinq complices au cœur d’une machination qui vise à détruire le Monde Nouveau, et ce qu’il a de plus précieux : le «Verbe».
Le fardeau s’annonce lourd pour Théo, qui a déjà du mal à accepter la mort de sa mère
et qui se passerait bien d’une mission pour laquelle elle ne se sent pas de taille…

Mon avis

Je reste une grande ado, et bien que je ne sois pas une adepte des jeux vidéos, je constate que pour la 3ème fois (les 2 autres sont :  ALE 2100 de Sophie G Winner et La clé d’Oriane de Leslie Héliade)  une auteure arrive à complètement m’embarquer dans son histoire en se servant de ses derniers comme « base » .

Est ce que pour vous aussi Théo est un prénom masculin ? Oui ? Et ben ici ce n’est pas le cas, c’est le diminutif d’un prénom féminin. Je dois d’ailleurs reconnaître que j’ai eu un peu de mal à m’y adapter surtout que la jeune demoiselle est plutôt du genre garçon manqué. Mais bon, elle est très « atta-chiante » … une vraie ado quoi 😀 !

D’un côté complètement prise par son jeu qui semble interférer dans sa réalité et de l’autre le deuil difficile de sa mère et surtout l’espoir de rétablir une relation avec son père…D’ailleurs je suppose une face cachée à la mort de la mère. (Très frustrant de pas tout connaître 😛 ) . Et puis cette nécessité qu’à Théo de se surveiller en permanence, histoire de ne pas être prise pour une folle est très bien rendue par l’auteure.

Le bémol de l’histoire, c’est que comme souvent dans ce style de roman … il y a un tome 2, et je déteste ça 😀 . Bon, je n’aurais pas à patienter longtemps vu qu’il est déjà sorti. On va juste essayer d’être raisonnable et attendre d’avoir descendu la PAL

Conclusion

Notre jeune héroïne se fait embarquer par son jeu … moi c’est par son histoire 😉 ! En plus l’écriture est fluide et on entre très facilement dans l’univers d’Alice Quinn.

Un livre plus épais mais un seul tome et ça aurait été un coup de ❤ 😉

Bonne lecture ! ❤ 🙂

Pour retrouver les aventures de Théo dans Tanaga, c’est par

 

 

7 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s