Une coccinelle dans le coeur d’Angie Le Gac par Petite Pousse

Bonjour !

Après un petit marathon de lecture hier (j’ai halluciné, elle s’est avalée 3 livres dans la journée !!), je viens vous proposer un retour de lecture sur Une coccinelle dans le cœur d’Angie Le Gac

Une Coccinelle dans le cœur. par [Le Gac, Angie]

Résumé :

Elena est jeune. Elena est belle. Elena est malade. Parfois, elle a envie de mourir… Mais la plupart du temps elle veut vivre haut et fort, de plus en plus vite, comme sur un immense manège de fête foraine.
Entre ses séjours en clinique et sa vie professionnelle, elle essaie de se construire jour après jour et de trouver sa propre voie vers le bonheur.
Aidée de Simon, son homme-talisman, elle tutoie les anges. Mais la vie en a décidé autrement. Il lui faudra énormément de courage pour surmonter les épreuves qui émaillent son parcours et retrouver peut-être le chemin de la félicité.
Entre romance et drame, découvrez l’histoire d’Elena

Mon avis :

Le prologue m’a immédiatement plongée dans l’histoire d’Elena. Je me demandais ce qu’il s’était passé pour qu’elle en arrive là, qui elle était, pourquoi elle était traitée de folle. De multiples questions se bousculaient dans ma tête.

N’ayant pas lu le résumé, après ce prologue, je m’attendais à suivre l’histoire de l’enfant d’Elena. Mais non, c’est à l’intérieur de la vie de celle-ci que j’ai été plongée, et ce, pour mon plus grand plaisir.

Néanmoins, au bout de quelques chapitres j’ai eu l’impression que l’énergie du prologue s’essoufflait : je me retrouvais face à des bilans qu’Elena écrivait à la fin de l’année sur ce qu’elle avait vécu et ce qu’elle voulait vivre. Par cette forme, j’avais l’impression d’être tenue à distance du personnage, j’avais du mal à ressentir ce qu’elle vivait.

Mais l’arrivée de Simon, l’homme-talisman a donné un nouveau souffle à l’histoire. Et là, je peux vous dire que les sensations étaient vraiment très puissantes. J’ai pu ressentir le bonheur de ce qu’ils avaient construits puis l’incertitude, la peur, le basculement… j’ai tout vécu avec Elena, et ce fut sacrément éprouvant. J’ai appris aussi sur le système juridique anglais (et je peux vous dire que je suis sacrément en colère après la loi anglaise !). J’ai même versé ma petite larme.

Le style est très agréable, très attachant. Les mots sont choisis avec soin, c’est très plaisant. J’ai en revanche relevé une incohérence à propos de la découverte du sexe de la Coccinelle. En effet, juste avant le départ de Simon en tournée on peut lire « Hier Elena et Simon se tenaient la main en découvrant émerveillés le sexe de la Coccinelle : » (je m’arrête là pour ne pas spoiler). Mais plus loin, à l’ambassade française, Elena dit « C’est ainsi que nous appelons le bébé, Simon et moi. Nous n’avons pas voulu connaître son sexe, donc nous n’avons pas encore choisi son prénom. » Après discussion en privée avec l’auteure, nous avons appris que cette incohérence avait été corrigée… Donc plus aucune raison de ne pas vous précipiter sur ce roman 😁

Conclusion :

C’est un livre assez dur qui nous entraîne dans la vie d’une jeune femme souffrant de bipolarité, dans les coups durs comme dans les moments de bonheur. C’est triste, touchant, mais surtout, c’est BEAU.

Pour être ému par Elena il suffit de cliquer là 😉 : Une Coccinelle dans le cœur.

Petite pousse.

lectures-familliales-copie-copie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s