Lectures familiales

Lire n'est pas un acte solitaire, c'est un moment de partage !

Petit guide sans prétention :D à l’attention des nouveaux auteurs

18 Commentaires

Bonjour,

Avec une amie chroniqueuse et correctrice Stéphanie Halan (Le phare littéraire), nous avons pu constater l’arrivée de nouveaux auteurs un peu perdus dans le monde de l’auto-édition et des réseaux sociaux !

Je ne connais pas Stéphanie depuis longtemps, mais perso cela fait 3 ans que je tiens un blog et 2 ans où je traîne pas mal sur les réseaux sociaux et en particulier Facebook. Alors je sais que je n’ai pas la science infuse (remarquez j’aimerai bien 😛 ), mais je me dis que quelques clés pourraient vous aider.

Les réseaux sociaux c’est un peu comme un meuble IKEA, difficile à comprendre si on trouve pas la notice en français. 😀

Résultat de recherche d'images pour "meuble ikea à monter"

Une des choses les plus importantes que ce soit au niveau des auteurs ou des blogueurs, c’est de se faire connaître. Pour ça rien ne sert de « balancer » les liens vers ses pages, il faut créer la relation, échanger… pour ça vous avez tous les groupes de lecture et ils sont nombreux alors, je ne les connais pas tous, mais je peux vous en donner 3 qui vous apporteront des choses différentes :

Fans des nouveaux auteurs, créé par Sandrine Mantin (blogueuse) et Maïté Pasero (insomniaque au service des auteurs 😉 )… deux femmes qui se sont données pour but d’aider, grâce à leur groupe, de manière différente les jeunes auteurs.

Accro aux livres, créé par Céline Di Massimo… c’est un poids lourd dans le monde Facebook avec 60 000 membres. Alors certes, vos publications peuvent être un peu perdues dans la masse des posts, mais si vous prenez le temps de commenter sans mettre forcément vos liens, vous finirez par rencontrer des personnes intéressantes, échanger et vous faire connaître.

Auteurs et Cie créé par une autre auteur Angeline Monceaux qui part du principe que le meilleur moyen de se faire connaître et de progresser, c’est de s’entraider et ça marche. 🙂

Maintenant si vous ne voulez pas prendre le temps que les choses se fassent progressivement… c’est normal au bout d’un certain temps le bébé il faut l’expulser (c’est un peu comme accoucher en moins sanglant. 😛 )

Pour trouver des blogueurs, il existe différents moyens, mais cela va quand même demander un minimum d’effort :

– Le site simplement pro… certains vous diront « c’est génial », d’autres « j’ai personne j’en suis parti ». Donc quelques petites choses pour vous guider :

  1. Allez proposer vos romans aux blogueurs, une grande partie d’entre eux ne fait aucune démarche… tout simplement parce que nous savons que ce n’est pas forcément nécessaire.

  2. Ne vous fiez pas aux notes des blogueurs, certains n’en ont pas, car ils viennent d’arriver sur le site… ce n’est pas pour ça qu’ils ne sont pas compétents.

  3. Prenez le temps de faire un tour sur les blogs qui vous intéressent avant de proposer votre livre. Non parce que proposer du fantastique à quelqu’un qui ne lit quasiment que de la romance ça risque de ne pas marcher. 😛

  4. Même si c’est un petit blog, il peut être intéressant d’envoyer un SP, car il faut bien que la personne qui est derrière le blog commence un jour. Que si elle a l’impression que grâce à vous son blog a pris de l’envergure, elle ne vous refusera rien (ou presque) après… et je parle en connaissance de cause, n’est-ce pas Bastien Pantalé. 😀

  5. Le fait de ne proposer que des livres numériques permet une première sélection, mais si vous tenez à proposer des livres papiers… les auteurs sont nombreux, pourquoi ne pas demander (en mp) à ceux que vous connaissez le capital confiance de tel ou tel chroniqueur… si vous parlez de moi par exemple, ce sera du genre sympa, mais faut pas être pressé d’avoir un retour et comme c’est une Dory, lui rappeler régulièrement de mettre son commentaire sur Mamazone (oh j’l’aime bien celui-là de nom. 😛 )

– Vous avez aussi le groupe Facebook Auteurs cherchent avis, chroniques et bêta-lectures. Sur ce site vous avez 2 moyens de trouver des blogueurs :

  1. Soit vous mettez un post présentant votre roman et vous attendez les réactions des chroniqueurs.

  2. Soit vous allez dans le fichier où vous trouverez les liens de tous les chroniqueurs du groupe et vous les contactez par mail… mais surtout ! Surtout ! n’envoyez jamais votre roman en epub sans avoir pris le temps d’échanger un minimum, d’avoir l’accord du blogueur. Il a 90 % de chance de partir à la poubelle.

– Certains groupes comme fans des nouveaux auteurs ou auteurs et cie vous permettront de trouver des chroniqueurs, mais ce n’est pas leur objectif 1er 

L’an dernier, le prix des auteurs inconnus a été créé par 2 chroniqueuses (Virginie Wicke de Beltane lit en secret et Amélia Varin des histoires d’Amélia culture geek) c’est un bon moyen aussi de se faire « connaître » et surtout d’avoir des retours de lectures… à peu près 10 chroniqueurs par catégorie. Je sais de source sûre qu’il sera reconduit l’an prochain, alors je vous conseille de suivre leur page pour ne louper aucune info. 😉

Perso j’ai arrêté ou presque de prendre des SP, je ne « travaille » plus qu’avec des auteurs que je connais. Pourquoi ?

  1. Parce que j’ai ÉNORMÉMENT de retard (genre 6 mois / 1 an. 😦 )

  2. Je suis engagée dans le prix des auteurs inconnus.

  3. Je cherche d’autres solutions pour aider les auteurs indépendants au travers de mon projet pro… mais chut !!

Mais si y a une chose que j’apprécie particulièrement c’est les échanges en mp ou par mail avec des nouveaux auteurs, sans demande de lecture de leur part, sans pression et c’est avec le temps que je finis par acheter leur livre et les chroniquer. Par contre si vous venez directement pour me demander de liker votre page, lire votre livre… ben pour être honnête ça marche pas trop (pas du tout même…)

LA COMMUNICATION EST LA CLÉ DE TOUT !

Bon je crois que perso je n’ai pas grand-chose à ajouter …. Steph, à toi de mettre des infos en plus… j’vais pas te piquer ta part de boulot. 😀

Et t’as le droit de corriger mes fautes même en rouge si tu veux. 😉

Coucou la compagnie, enfin Magali me laisse la parole… j’ai bien cru que ça n’arriverait jamais lol ! 😛

Entre parenthèses, pour les fautes, personne n’est à l’abri (même moi), alors pas de rouge !

Bon alors, pour celles et ceux qui pensaient qu’en écrivant le mot fin de leur livre, le plus dur était fait, désolée c’est pas vraiment le cas !

Donc pour les réseaux sociaux, comme Magali, c’est Facebook que j’utilise le plus, et je confirme LA COMMUNICATION EST LA CLÉ DE TOUT, car votre livre, c’est un peu de vous, donc en apprenant à vous connaître un peu, certain(e)s auront envie de découvrir votre livre.

Concernant les « plateformes » de vente ou « bibliothèque », à mon humble avis, elles sont plus conçues pour les lecteurs. Pour un auteur, cela permet « un classement » et d’avoir des retours indirects de lecteurs.

Autre possibilité, des « associations » ou « regroupement » d’auteurs auto-édités. Certaines proposent différents services (correction, couverture, pub…), et d’autres, simplement de s’unir et de s’organiser pour se rendre à des salons, c’est à vous de trouver ce qui vous convient le mieux.

Voilà le lien vers une de ces associations 🙂 : https://ecritureplurielle.fr/

Pensez également à votre entourage et aux « bêta-lecteurs », et puis pourquoi pas les journaux locaux.

Magali a parlé du prix des auteurs inconnus, il existe aussi « les indés Awards », pour cette année, c’est clos, mais je ne doute pas que ça sera reconduit.

Il y a aussi le Salon de l’auto-édition (2ème édition) cette année, une sacrée équipe de personnes motivées, qui œuvrent tout au long de l’année.

Les salons locaux acceptent aussi les indépendants et les petites Maisons d’éditions 😉

Enfin bref, soyez rassurés, de nombreuses personnes s’intéressent aux auteurs indés, et je suis sûre que d’autres initiatives sont à venir pour vous aider.

Je sais que ce n’est pas facile pour certain(e)s de « se mettre en avant », alors n’hésitez pas à me contacter en privé, si je peux mettre mes humbles connaissances à votre service, ce sera avec plaisir.

Magali & Stéphanie

PS : Ah j’allais oublié il y a aussi l’Indépanda un blog et un recueil de nouvelles écrit par et pour des auteurs indés

Publicités

Auteur : lafontmagali

Accro de lecture mais pas très douée pour écrire, je me suis lancée avec ma fille dans la lecture de notre bibliothèque avec la volonté d'écrire une chronique sur chacun des livres lus....vous aurez donc l'occasion de voir à quel point ma fille de 13 ans écrit beaucoup mieux que moi ...bonne lecture !!!

18 réflexions sur “Petit guide sans prétention :D à l’attention des nouveaux auteurs

  1. Merci pour cet article. Cela me donne des pistes pour trouver des auto édités qui aimerait des chroniques sur leurs livres

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour cet article très clair ! Je pense que je vais le re-poster 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour ce précieux guide qui risque de me servir très prochainement…

    Aimé par 1 personne

  4. Je suis une lectrice et blogueuse. Il est vrai que des auteurs qui font de la pub (sans même regarder mon blog) et qui ne parle pas (parfois certains oublient la politesse), je trouve cela dommage. Personnellement j’aime beaucoup échanger avec les auteurs que je lis.
    Bonne journée 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. A reblogué ceci sur kirsteen duvalet a ajouté:
    Des conseils et astuces à mettre en pratique de toute urgence!

    Aimé par 1 personne

  6. A reblogué ceci sur La plume d'Isandreet a ajouté:
    Je vous reblogue le guide concocté par Lectures Familiales à l’usage des auteurs du net, et qui est très bien fait. Je recommande vraiment à tous les auteurs qui cherchent à se repérer pour faire connaître leurs livres sur Internet de le consulter. De très bons conseils !

    Aimé par 1 personne

  7. Vraiment bravo pour cet article, tout bien expliqué, très clairement, joli guide !

    Aimé par 1 personne

  8. Bonjour Magali 😀 merci beaucoup pour ta réponse.
    Je me demandais surtout si je pouvais me rapprocher de groupes d’indépendants alors que je suis quand même passée par une ME… J’avais l’impression que de ce fait, je ne pouvais pas être considérée comme « indépendante » comme les « vrais », ceux qui ont tout fait eux-mêmes…
    Pour ce qui est de la visibilité, c’est vrai qu’il n’y a pas de différence…
    Bon week-end de Pâques à toi et à vous tous ! Gros bisous 😘 😘 🐔🐔🐔🌷🌷🌷

    Aimé par 1 personne

    • Bon week-end à toi aussi ! Et je pense que tu peux toujours aller discuter avec les administrateurs de ces groupes. Fans des nouveaux auteurs ne fait pas vraiment de différence…. ME ou indés la démarche est vraiment de faire connaître des auteurs qui manquent de visibilité 😘

      J'aime

  9. Bonsoir Magali et Stéphanie ☺ Merci beaucoup pour cet article à 4 mains super intéressant !!❤
    J’ai une question : quand on est édité par une maison d’édition participative, est-on considéré comme auteur indépendant ou pas ?
    Merci d’avance pour votre réponse individuelle ou collective…😙😍❤ très douce fin de soirée gros bisous 😙🤗❤🌷🌷🌷

    Aimé par 2 personnes

    • Alors non, même si vous croisez les mêmes difficultés. Les conseils marchent aussi pour toi quand même…. Petites ME, ME participatives, indépendants, c’est le même combat. Vous n’avez que très peu de visibilité

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s