La clé du bonheur de Séverine Vialon

réalisme

Bonjour,

Et ça continue encore et encore ! C’est que le début d’accord ! D’accord ! (Francis Cabrel) 😉 . Une petite chanson pour vous dire qu’il vous reste encore quelques retours du prix des auteurs inconnus à lire 😀

41X3Clq0DVL

4ème de couverture

Le bonheur ? Qui est-il ? Comment le trouver ? Est-on sûr de l’avoir atteint ?
Virginie, jeune bibliothécaire, a pour seule passion de tenir compagnie aux vieilles dames de son village, six compagnonnes qu’elle rejoint tous les soirs.
Pourtant, une rencontre va perturber cet équilibre qu’elle croit être son bonheur.
Pourquoi l’oblige-t-on à remettre toute sa vie en question ?

Une histoire d’amour impossible due à un passé douloureux.
Un homme qui tient à sa tranquillité et qui ne veut plus entendre parler d’amour…
Une femme qui ne trouve le bonheur que dans le service à la personne, combattant la solitude des personnes âgées…
Une rencontre qui va provoquer des étincelles et entamer un combat pour la clé du bonheur.

Mon avis

Par où commencer ? Allez le seul point négatif de ce roman… Enfin négatif est un grand mot 😉 ! Disons que nous sommes dans la catégorie réalisme et qu’un homme comme Fred ne peut exister… Il faut arrêter de croire au prince charmant sensible et dévoué sinon on risque de tomber de haut Image associée

En dehors de ce petit détail, le roman de Séverine Vialon est tout simplement un concentré d’humanité, de tolérance et d’humour.

Je ne peux pas vraiment développer le thème, ni l’événement traumatisant que l’auteure aborde sans vous gâcher tout le plaisir de cette lecture…  Car même si la thématique du livre est dure, sa lecture en reste un « bonheur » car Séverine part du postulat que quoiqu’il arrive dans nos vies, si l’on est bien entourés alors on a la possibilité d’être heureux. La vie est un combat qui ne se mène pas seul.

À travers des personnages attachants, touchants, humains comme on aimerait en croiser plus souvent , l’auteure aborde un sujet traumatisant tout en douceur.

Le plus de ce roman : alors que l’atmosphère pourrait être pesante, chargée d’angoisse suite aux non-dits ou autres événements…Séverine glisse une petite touche d’humour qui permet d’apaiser la tension et c’est bon 😉 !

Conclusion

Un roman bien écrit, des personnages bien développés psychologiquement, une plume agréable. Alors certes le sujet est lourd mais le postulat de départ et l’humour de l’auteur permettent de faire de ce roman un livre plein d’espoir !

Pour vous le procurer, c’est par ici que ça se passe 😉

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s