Maryse (tome 1) de Flore Avelin

réalisme

Bonjour,

Pas grand chose à dire en introduction, vous commencez à avoir l’habitude de mes retours sur le prix des auteurs inconnus…surtout qu’en ce moment je ne fais que ça ou presque 😛

41rPAEK6kPL._SY346_

4ème de couverture

Sioban a vingt-quatre ans. Elle est libraire, heureuse, indépendante. Elle a une famille aimante, des amis géniaux et un compagnon. Il est d’ailleurs son seul problème. Il aurait été parfait s’il n’était pas parti vivre en Alsace, supposant qu’elle quitterait tout pour le rejoindre.

Maryse quant à elle a environ cinquante ans. Elle est dépressive, alcoolique, instable. Elle n’est devenue que l’ombre d’elle-même. C’était pourtant une belle femme jadis, sensible et intelligente. Elle enseigne le français et l’Histoire dans un collège. Et elle continuera sans doute cette vie si elle ne se fait pas renvoyer avant, à force d’arriver ivre.

Elles n’ont qu’un point commun. Ce collège où Sioban était élève, dix ans plus tôt. Où elles se sont connues le temps d’une année sans plus jamais se revoir.

Jusqu’à ce soir d’octobre où leurs chemins se rencontrent à nouveau. Sioban ne restera pas insensible face au désarroi de cette femme. Et bientôt, leurs liens naissants les entraîneront sur une pente glissante dont aucune ne pourra repartir inchangée. Laquelle sauvera l’autre et surtout, jusqu’où pourront-elles aller avant de ne plus rien contrôler ?

Mon avis

Comment vous dire les choses ? Alors autant je trouve certains livres vraiment trop rapides, autant d’autres sont vraiment trop, trop longs et lents … et là ben c’est le cas.

Il faut dire que passer les 3/4 du temps dans la tête de Sioban m’a un tantinet agacée : beaucoup de questions sans réponse, de tergiversations, de divagations. De plus je trouve malsain les raisons pour lesquelles elle fait évoluer sa relation avec Maryse. De ma position de lectrice j’ai perçu ça comme « un sacrifice » du genre… »Oh la pauvre elle a besoin de tendresse mais comme ça ne marche pas avec les autres et ben je vais le faire !! » … Alors l’empathie ok mais là c’est limite de la pitié. Alors bien sûr les sentiments vont apparaître et la relation va s’assainir mais ça a quand même du mal à passer.

Enfin  ! De ma position de vieille lectrice de 41 ans, j’aurais préféré être plus du côté  de Maryse, voir vraiment les conséquences de son alcoolisme dans le cadre professionnel… D’ailleurs le moment que j’ai vraiment apprécié dans ce roman c’est lorsqu’elle explique comment elle en est venue à boire, qu’est ce qui a entraîné cette descente aux enfers.

En dehors de l’alcoolisme, et toujours dans le cadre du réalisme j’aurais apprécié que l’auteure développe un peu plus le regard des autres sur la relation F/F et surtout sur l’écart d’âge entre les 2 protagonistes… l’entourage a l’air d’accepter la situation avec facilité et pourtant…selon moi ce n’est pas aussi évident !!

Côté plume, après avoir eu du mal à entrer dans le livre à cause de l’utilisation du passé (et ne me demandez pas pourquoi je serais bien incapable de vous l’expliquer vu que normalement c’est quelque chose que je ne relève jamais 😀 ) l’écriture est plutôt agréable.

Conclusion

Un roman long qui aurait mérité d’être plus axé sur des thèmes qu’il effleure tels que les relations F/F, le regard des autres, l’écart d’âge entre les 2 femmes, l’alcoolisme et ses conséquences…

Par contre, si vous aimez les romans introspections, vous prendrez un véritable plaisir à découvrir cette auteure. D’ailleurs, c’est par ici !

Bonne lecture ! ❤

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s