Le mur du temps de Ludovic Metzker

Bonjour,

Merci à Ludovic pour sa confiance à chaque fois renouvelée. Pourtant on ne peut pas dire que je sois tendre avec lui…et ce fut encore le cas pour ce roman 😉 .

Au vu du thème, je ne pouvais pas publier mon retour un autre jour 😉 !

51Ni55MJ8PL

4ème de couverture

Benoît est un jeune étudiant en histoire. Pour terminer son mémoire sur l’Holocauste, il se rend au « Mémorial de la Shoah » accompagné de Jennifer, sa meilleure amie dont il est secrètement amoureux.
Devant un morceau du mur de l’ancienne synagogue de Lodz, le jeune homme fait un malaise…

Lodz, juillet 1944

Benjamin n’aspire qu’à retrouver la liberté volée par les nazis.
Battu et laissé quasiment pour mort par les Maquereaux devant le mur de l’ancienne synagogue, il fait une prière tout en sachant que ses jours sont comptés.
Épuisé, il se laisse aller et pense que la mort l’arrache à la vie…

Contre toute attente, Benoît et Benjamin vont échanger leur vie et se retrouver chacun dans la peau de l’autre.
Alors que Benjamin découvre une nouvelle forme de liberté, Benoît comprend qu’il ne lui reste plus que quelques semaines à vivre…

Mon avis

Je crois que le 1er mot qui me vient est original… Imaginez un jeune de 25 ans qui est enfermé dans un camp depuis quasiment 5 ans projeté en 2016. Pas son corps, mais juste son esprit (et son âme pour ceux qui y croit)… Comment perçoit-il le monde actuel ? Comment ses peurs se répercutent dans notre monde ? Et, à l’inverse, comment réagirions nous si nous nous retrouvions en 1944 dans un camp, tout est tellement facile et immédiat dans notre société actuelle ? Et surtout que faire : parler ou se taire quand on connaît l’avenir du camp ?

C’est ce qu’a essayé de rendre Ludovic dans son roman, et il le fait plutôt bien 😉 ! On s’attache aux différents personnages, on ressent la culpabilité de l’un et une certaine colère avant la résignation de l’autre … Et comme Benjamin, on espère que Benoît s’en sortira. Mais chut !! Je ne vais pas vous gâcher l’histoire 😉

Alors bien sûr, il fallait une histoire d’amour histoire d’alléger un peu tout ça…mais elle passe plutôt bien 😉 … et Jennifer a elle aussi un rôle dans l’Histoire, enfin sa famille. 😀

Le point faible de ce roman… c’est la propension de Ludovic à faire des phrases à rallonge et parfois à digresser 😛 . Mais bon c’est une écriture que certains aiment 😉 !

Conclusion

Une manière de présenter l’Histoire de façon différente qui nous fait nous interroger sur nos éventuelles réactions, des personnages attachants…un roman à découvrir par ici 😉

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s