Chicago Requiem de Carine Foulon

21686303_10155840743682376_8031479930967871012_n

Bonjour,

Dans le cadre du prix du Cercle Anonyme de la littérature (ancien prix des auteurs inconnus), j’ai longtemps retardé ma lecture de ce roman. En effet, il a beaucoup tourné sur facebook et j’en avais un peu fait une overdose. En plus une grande partie des retours étaient dithyrambiques… donc le « et si j’aime pas !!  » m’angoissait un peu 😀

51fgtwJaCKL

4ème de couverture

Chicago, années folles…
Sur la scène d’une ville en proie à la corruption, acteurs et gangsters se côtoient.
William, issu d’une famille riche et influente, les Henderson, possède un théâtre cerné de speakeasies et de maisons closes. Il aide son épouse, Susan, à reprendre sa carrière d’actrice malgré la corruption et la prohibition.
La sœur de William, Meredith, vient de passer cinq ans en prison. Résolue à se venger de son frère et de tous ceux qu’elle pense responsables de son incarcération, elle s’établit à Miami où elle rencontre un certain Al Capone.
Le vaudeville peut alors virer au drame, à la scène comme à la ville.

Mon avis

Voilà un retour qui me pose problème, car je suis bien incapable de vous dire si j’ai aimé ou pas ce roman. Ce que je craignais est arrivé, je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire ce qui implique, non pas une remise en question du travail de l’auteure, mais des recherches en parallèle… Bon après ce qui est positif dans cette démarche, c’est :

1/ j’ai vraiment réalisé le travail qu’il y avait derrière ce roman

2/ j’ai appris énormément de choses sur une maladie dont je pensais que les causes en avaient été découvertes que bien plus tardivement mais aussi sur la différence entre la pègre et la mafia

3/ je me suis rendu-compte (encore une fois 😛 ) et cela m’a encore surpris (encore et toujours :D) des connaissances de mon Petit Diable. À chaque fois je lui découvre une culture impressionnante …. bon après je ne sais pas comment le prendre, car j’ai l’impression d’être une cruche 😀

Bon je m’égare, revenons en au roman en question 😉

Pendant la moitié du roman, j’ai eu du mal à repérer certains personnages, je me suis énervée après Susan ( une vraie tête à claque, aussi amorphe dans son comportement que dans ses réflexions) mais aussi après William (le pathétique).

Et puis ! Et puis ! Il y a l’événement qui a déclenché mon intérêt pour le roman… la disparition violente d’un personnage 😉 ! À partir de ce moment, la lecture est devenue rapide…Les personnages ont pris en intensité, pour certains malsaine, tordue mais c’est ce qui en fait l’intérêt 😉 .

J’ai été un peu dérangée lorsque l’auteure a cassé la linéarité de son roman, juste sur un chapitre. En règle générale les « flash back » ou les projections ne me gênent pas si c’est l’option choisie par l’auteur dès le départ, mais là je l’ai plutôt ressenti comme un cheveu sur la soupe…vu que la scène était redécrite après. Bon j’suis sûre qu’il y avait une idée derrière mais je ne l’ai pas saisie 🙂 .

Il y a aussi une petite incohérence … oh rien de gênant pour la compréhension de l’histoire mais c’est surprenant au vu de la quantité de lecteurs, que personne ne l’ai relevée (et c’est là que tu te dis que tu es une véritable chieuse à chercher la p’tite bête 😛 )

Un détail (enfin façon de voir les choses 😉 ) que j’ai rarement vu dans les retours que j’ai pu lire. Les citations à chaque début de chapitre : une référence à la corde (j’trouve très fort dans avoir trouvé autant 😉 ) et en lien avec la tension recherchée dans les chapitres. J’ai beaucoup apprécié…je me suis même amusée à les recopier pour savoir si ça ne faisait pas une histoire aussi 😉 . Ben non, où alors j’ai pas trouvé 🙂

La plume de l’auteure est agréable, fluide…et le vocabulaire est adapté à l’époque décrite ce qui facilite quand même l’immersion dans l’histoire 😉 !

Un roman ou les avis mitigés sont rares…on adhère ou pas.

Pour vous le procurer c’est par et si vous voulez lire une chronique qui ne peut que vous inciter à le lire c’est ici ou encore 😉

Bonne lecture ❤

4 commentaires

  1. Bonsoir Magali et merci,
    je n’avais pas partagé sur ma page hier à cause du spoil.
    Pour la prolepse, l’idée derrière, c’est le changement de point de vue. C’est la même scène, en un sens, mais avec deux points de vue différents, et quand les deux points de vue se rejoignent, on a une incompréhension totale entre les deux personnages, vu qu’ils ont vécu la même chose, écouté le même dialogue, mais sans le même décodeur. (Je fais en sorte de ne pas spoiler… donc je marche sur des oeufs pour t’expliquer, mais c’est l’idée). Et la petite incohérence que tu soulignes est en fait passée inaperçue jusqu’alors parce qu’elle arrive précisément à ce moment-là, à un moment où je viens de faire un noeud aux deux cordes pour qu’elles se rejoignent. ^^
    Bref, je pense que c’est parce que justement, tu n’as pas vu l’idée derrière mon montage que l’incohérence t’a sauté aux yeux (de même que j’étais trop absorbée par mon montage pour faire attention à ce petit détail une fois tous les raccords faits…).
    N’hésite pas à me répondre en mp. Bonne soirée ! 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s