Angels can fly : le chant des murmures (tome 1) de Anaïs Montreau et Sandra Szaja

Bonjour,

Petite pause dans le quotidien pour vous parler d’un roman reçu dans le cadre d’un service presse avec Le quartier des écrivains.

Il me tardait de le lire, il attendait sagement dans ma PAL depuis juillet et la couverture m’attirait vraiment…. mais j’ai résisté ayant d’autres engagements avant.

1er livre ouvert de ma PAL de septembre… et pas de déception 😉

angels can fly

Non mais franchement, vous ne la trouvez pas magnifique cette couverture. En plus ça ne se voit pas sur l’image mais le titre est en relief… C’est très agréable. En tout cas elle reflète totalement l’univers dans lequel est emmené le lecteur 🙂

4ème de couverture

Et si une jeune fille de 17 ans se retrouvait téléportée plusieurs centaines d’années dans le futur, suite à la Catastrophe pendant laquelle ont eu lieu des guerres sans fin qui ont dévasté le monde. Et si… C’est le destin d’Heloa… Belle etmystérieuse, elle est physiquement différente des humains de cette nouvelle civilisation, où le transhumanisme et l’intelligence artificielle règnent. Dans ce monde où la nature a repris ses droits, seules quatre Communautés survivent. Parmi elles, Natis, en Europe, vaste territoire où la vie s’écoule paisiblement… en apparence. Zoé et Leïla sont meilleures amies et elles n’ont jamais connu le monde au-delà des frontières de la ville. L’une compte bien suivre les traces de ses parents, tandis que l’autre veut partir à l’aventure. Mais l’arrivée d’Heloa va tout bouleverser…

Mon avis

Si j’vous mets excellent moment de lecture et que j’arrête là …. ça marche pas ? 😀

Bon plus sérieusement j’ai encore une fois été très surprise par les thèmes abordés dans ce livre que je considère comme YA (young adult ). Derrière l’amitié entre 3 jeunes filles très différentes de par leur histoire et leur passé, les auteurs abordent les thèmes de l’endoctrinement, de la politique totalitariste cachée sous une espèce de bienveillance et bien d’autres encore . Mais bon je ne vous en dis pas plus sous peine de spoil mais c’est extrêmement bien fait.

J’ai vraiment apprécié le travail fait autour de la psychologie de chacun des personnages principaux… En effet, pour moi Zoé et Leïla ont autant d’importance qu’Heloa même si c’est elle qui est le « cas 0 » qui provoque le changement presque malgré elle. En tout cas aucune n’est passive… ce qui les rend particulièrement attachantes.

Je lirai avec un plaisir non dissimulé la suite des aventures d’Heloa, Zoé et Leïla… l’impact du chant des murmures sur chacune de leur vie m’intrigue énormément. Je ne vous dirai pas ce qu’est ce chant des murmures car il représente le lien, la puissance, le respect…c’est à vous de découvrir pourquoi en lisant le roman.

La / les plumes des auteurs sont simples, directes comme si c’était Heloa qui parlait…à 17 ans on va droit au but.

Conclusion

Comme souvent la frustration d’un tome 1 m’empêche de mettre un coup de cœur mais j’ai vraiment passé un très bon moment de lecture dans ce roman où la réflexion n’est jamais loin.

PS : elles ont même réussi à faire passer comme une lettre à la poste un phénomène qui généralement me fait décrocher de ma lecture. 😛

Pour vous le procurer sans tarder, c’est par ici

Bonne lecture ! ❤

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s