Tuez les toutes de Sophie Mancel- Hainneville

Bonjour,

Je vous retrouve ce soir pour un nouveau retour de lecture… Cela fait longtemps que nous échangeons avec Sophie, mais aussi que je résistais à son roman. Mais voilà, Julie de Ju lit les mots a lancé des livres voyageurs. La tentation fut trop grande 😉 !

48403251_568102083616566_6322246092264046592_n

4ème de couverture

Janvier 1995, une pluie démentielle noie la ville de Limoges et ses alentours. Les corps martyrisés de deux adolescentes sont retrouvés flottant sur la Vienne. L’inspecteur principal Barakian, assisté d’un jeune officier de police, enquête sur ce qui paraît être les crimes d’un tueur en série. Il trouve la mort au cours d’une arrestation mouvementée, mettant ainsi fin à ces meurtres sordides qui excédaient une population à bout.

Février 2015, il pleut sans discontinuer depuis plusieurs jours sur Périgueux. Deux corps suppliciés d’adolescentes sont retrouvés à quelques jours d’intervalle dans une grotte touristique et flottant sur la Vézère en furie.
Eve Milano et Philippe Tavel, officiers de police judiciaire, sont saisis — avec la gendarmerie —, pour enquêter, au grand dam du major Blainville, misogyne jusqu’au bout des ongles. Cette enquête sur les crimes de tueurs en série va prendre une autre tournure lors de l’assassinat d’une troisième jeune fille. Les trois victimes ne partagent qu’un élément commun, une grossesse précoce ; pas assez concordants, selon le psychologue engagé par la gendarmerie, pour parler de l’œuvre d’un seul psychopathe. L’abandon d’un message sur le corps de chaque victime interpelle Milano. Il pourrait s’agir d’un rendez-vous morbide pour le crime suivant. Les intempéries vont compliquer le travail des enquêteurs, rendant les routes impraticables et provoquant le déraillement d’un train et une surcharge de travail pour des médecins légistes très investis.
Plusieurs suspects vont chambouler leurs investigations. Milano finit par identifier un tableau peint au Moyen Âge qui inspirerait les meurtriers. Un tableau auparavant accroché aux murs d’une école fermée depuis longtemps.
Une quatrième adolescente disparaît. Un compte à rebours diabolique s’est enclenché pour tenter de la sauver.

Mon avis

Vous savez pourquoi je n’aime pas faire de retour de lecture de polar ? J’ai toujours peur de trop en dire. Ici l’histoire est bien ficelée, bon en tant que mère, ça vous tord les boyaux. Imaginer que cela peut arriver à ma fille, c’est terrorisant !

On suit l’enquête aux côtés d’Eve Milano et de son coéquipier… tout comme pour eux les indices nous sont dévoilés progressivement, et faire le lien entre chacun n’est pas évident. Par contre j’ai découvert un des coupables avant la fin… enfin, j’avais des doutes et je n’ai eu la confirmation que quand l’auteure en a décidé.

Les personnages… alors bien sûr Eve Milano et son coéquipier (Tavel) sont très bien travaillés et intéressants, mais j’avoue avoir été touchée par David Debanne et j’espère pouvoir le retrouver dans un prochain livre.

Tous ont un passé que je souhaiterais découvrir un peu plus.

J’ai mis du temps à lire le roman de Sophie Mancel… peut-être parce que je trouvais la couverture un peu effrayante 😀 , mais j’ai vraiment passé un très bon moment de lecture. Le fait que cela se passe dans la région de Monsieur y est peut-être aussi pour quelque chose 😉 .

Ah j’allais oublier et pourtant cela a son importance pour donner la puissance au roman et à l’histoire… quel travail de recherche impressionnants sur l’église … Elle est beaucoup plus précise que moi, et c’est vraiment intéressant 😉

Bonne lecture !! ❤

PS : Un livre que je vous recommande… pour dire, je l’ai offert à mon beau frère pour Noël ;)…. D’ailleurs c’est par 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s