Jeu : Auteur mystère #16bis

You're invited to an(1)

Bonjour,

Aujourd’hui c’est la réponse à l’auteur mystère : Eric Le Parc… Et félicitation à Nicolas Rhada Andoque qui a été le seul à trouver. Il faut dire qu’Eric a pris un malin plaisir à brouiller les pistes en se citant dans les mauvais auteurs du questionnaire… C’est que c’est un malin le m’sieur 😀 !!!

Allez j’vous présente ses livres !! Et y a de quoi faire… allez go !!!

miss minchin

4ème de couverture

S’attaquer à un grand classique de la littérature jeunesse du XIXème siècle, il fallait le faire. C’est le pari risqué et audacieux de Eric Le Parc qui revisite sous un angle différent La Petite Princesse, chef d’oeuvre de Francess H. Burnett, la célèbre auteure du Jardin Secret et du Petit Lord Fauntleroy. L’auteur évite les pièges de cet exercice difficile qu’est une réécriture avec changement de point de vue, en créant une oeuvre fidèle au texte d’origine, mais personnelle, décapante et novatrice dans un souci constant de ne pas céder à la tentation de la paraphrase. Beaucoup connaissent déjà l’histoire de Sara Crewe, cette petite fille orpheline de mère à laquelle son père, richissime gentleman anglais résidant aux Indes veut offrir une éducation soignée dans un pensionnat huppé de Londres, pensionnat dirigé par la sévère Miss Minchin où les choses finissent – bien sûr – par ne pas se passer comme prévu. Le narrateur épouse ici le point de vue de Miss Minchin la directrice et brosse sans concession les dessous d’un pensionnat pour jeunes filles de bonne famille où sous le vernis des conventions sociales, se dévoilent tous les mensonges d’un univers obsédé par le paraître, le pouvoir et l’argent… Mais aussi toutes les frustrations et les rancoeurs d’une femme que la vie a malmenée et qui, à force de travail, est parvenue à se hisser au sommet de l’échelle sociale.

Lien d’achat : https://amzn.to/2QLAd1Y

pensionnat

4ème de couverture

Nous sommes en 1920. Cela fait plus de trente-cinq ans que Lavinia a quitté le pensionnat de Miss Minchin et n’a plus entendu parler de la pourtant célèbre Sara Crewe. Ses anciennes camarades doivent d’ailleurs, toutes maintenant être comme elle des femmes mûres. Lavinia, elle, quitte Boston où elle s’était établie, pour revenir à Londres sur les lieux de son enfance. Sans illusions sur la vie, sans attaches et le cœur plein d’amertume, elle repense sur le bateau, à sa vie, son passé, ses regrets, ses échecs. Et à l’heure du bilan d’une existence qui l’a malmenée, le destin la conduira par hasard sur les lieux où elle vécut jadis : le fameux pensionnat pour jeunes filles où, le flot des souvenirs va refaire surface non sans une certaine nostalgie d’un passé désormais révolu. C’est donc cette fois du point de vue de l’ancienne rivale que l’auteur nous fait vivre ces nouvelles aventures, pleines de douceur, de poésie et… de mystère. Peut-être d’ailleurs, en saura-t-on un peu plus sur les étranges manuscrits trouvés dans les livres de la petite Sara qui, dans le premier roman de la série, avaient tellement excité la curiosité de la directrice ! En attentant le 3ème opus et… Que vous ayez ou non lu le premier… Laissez vous donc prendre à ce roman qui vous livrera quelques clés sur le destin de personnages, que vous connaissez peut-être déjà et que vous y apprendrez à aimer encore bien plus. Xavier Quintin

Lien d’achat : https://amzn.to/2GwCoS6

alberto

4ème de couverture

La première page de ce roman s’ouvre sur un moment d’Histoire. Nous sommes le 12 novembre 1906 et devant une foule nombreuse de curieux et d’admirateurs, le célèbre aéronaute Alberto Santos-Dumont se prépare à rentrer dans la légende des pionniers de l’aviation à bord de son aéroplane 14 bis. Et dans la foule… Une riche héritière anglaise venue faire affaire avec un ami du héros assiste à l’événement. Une riche héritière du nom de Sara Crewe… D’un échange de regards d’abord lointain, naîtra une impensable histoire d’amour entre ce personnage bien réel et la petite héroïne de fiction devenue une grande personne. Histoire d’un amour intense, passionné et éternel entre un homme et une femme, histoire aussi d’un amour pur et noble entre un père et les filles issues de cette union, d’un amour de l’aviation aussi bien sûr et à lire ce roman… Une histoire d’amour que l’on ne devine que trop bien entre un auteur et l’œuvre de l’une de ses prestigieuses aînées ! En se basant sur des recherches fouillées dans des documents d’époque, ce roman nous dépeint avec précision et une infinie tendresse, une galerie d’inventions de cet homme dont l’auteur adopte le point de vue… Mais surtout une galerie de portraits de personnages touchants, délicats et parfois savoureux sans renoncer à cette ambiance de mystère si caractéristiques des deux premiers romans. Alberto Santos-Dumont, dont l’Histoire se souvient comme d’un vieux célibataire aurait-il tant aimé la belle Sara Crewe si elle avait existé et que le destin les avait réunis ? À coup sûr on se plaît à le croire en lisant ou en relisant ces pages où l’on redécouvre le personnage de cette si merveilleuse petite princesse… À travers les yeux d’un homme qui, quelques années plus tard, aurait pu l’aimer. Xavier Quintin

Lien d’achat : https://amzn.to/2GBmTsi

histoires improbables4ème de couverture

Est-ce un rêve ou la réalité ? L’auteur de ce livre rêve-t-il en remplissant sa page blanche, ou Est-ce ce bon personnage qui préfère rester au lit que de jouer ces histoires abracadabrantes ? Il parait que dans le rêves tout est permis ! Pourquoi pas ? Mais pourquoi le sort est-il si taquin quand l’improbable devient réalité ? Et pourquoi diable cette réalité prétendue telle se peuple-t-elle de mystères invraisemblables au fil des pages de ce roman ? Pourquoi un kititikozoâr mangeur de cigarettes aide-t-il votre compagne à arrêter de fumer comme dans vos rêves les plus fous ? Pourquoi un huissier de justice veut-il vous saisir seize-mille Francs pour dette de Monopoly ? Pourquoi traînez-vous donc sur une page blanche quand l’auteur n’est plus inspiré ? Pourquoi ou pourquoi pas ? Et pourquoi cela ne vous étonne-t-il plus ? Assurément mieux vaut parfois se réveiller… Ou comme un personnage bien dévoué, jouer son livre avec brio et rêvasser un peu jusqu’aux trois lettres du mot FIN.

Lien d’achat : https://amzn.to/2GAi56h

écumeur

4ème de couverture

Dans un futur lointain, la Terre ravagée par les guerres nucléaires est dominée par une intelligence artificielle appelée le Cube. Des humains génétiquement modifiés y vivent comme en des temps anciens. Ils y vivent dans des royaumes recréés de toutes pièces, aussi loin que possible des atroces vestiges de l’humanité d’avant et de sa civilisation… Ils y ignorent tout de leur vrai passé et des guerres qui continuent à faire rage dans l’espace, entre de grands empires parmi lesquels le Cube aspire à se créer une place.
Mais çà et là dans l’univers… Subsistent d’anciennes colonies d’humains des temps d’avant.
Ils y survivent de piraterie, sur des miettes d’espace auxquelles le Cube ne semble pas s’intéresser.
La Nouvelle Saint-Malo est un astéroïde qui croise à la périphérie de Saturne, un astéroïde percé de cavités et de galeries où s’est installée l’une de ces communautés. Yann Torvarc’h, capitaine de la frégate « L’Ankou » est un membre reconnu.
Ce roman aux accents bretonnants retrace des instantanés de sa vie de pirate… Ses aventures, ses états d’âme, ses « plans foireux »… En immersion complète dans un univers où rester humain est souvent un combat de chaque instant… Et ou chaque instant peut toujours être le dernier.

Lien d’achat : https://amzn.to/2AeyNmb

Et enfin, son dernier sorti 😉

41PRannM8RL._SY346_

4ème de couverture

En l’an 461, le général Marcus Allagius, dernier représentant de l’autorité romaine en terre daliatique, menait au combat l’ensemble des peuples de la région contre les hordes maléfiques du seigneur de Holcambre. Une arme lui fut donnée qui le mena à la victoire et à la fondation d’un royaume de liberté. L’ennemi vaincu aurait alors, forgé l’outil de sa vengeance en attendant l’heure de son retour. Mais il ne s’agissait plus en cette fin de vingtième siècle, que d’un vieux conte transformé par l’histoire et honni par la raison. L’Empire Asdornien, héritier de ce royaume restait fier de son folklore issu des anciens mythes. Mais en ce mois de décembre 1998, c’était un état moderne gouverné par l’Empereur Alexandre VII de la famille de Bourbon Talendratt, un pilier stratégique de l’OTAN et de l’Association Européenne de Libre Échange. C’était un pays ordinaire où personne n’aurait pris au sérieux une menace fantomatique issue du fond des âges, ni entendu le murmure du vent d’hiver au milieu du bruit des autos et des usines. Le souffle devint brise, la brise devint tempête. Et l’histoire recommence là où personne ne l’attend plus…

Lien d’achat : https://amzn.to/2BBlb4e

 

Bonne lecture et Joyeuses Fêtes !!! ❤

 

Publicités

2 commentaires

    • 😂😂… La plus facile était celle d’Angeline jusqu’à ce que Barbara me fasse remarquer que j’avais laissé le prénom 😅😅. Après, si tu vas pas fouiller ou que tu connais pas un petit peu l’auteur sur les réseaux c’est compliqué. Mais le but c’est que les gens aillent fouiner. Après c’est aussi un coup de pub lors de la réponse. Y a pas mal de partage 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s