Dies Irae : Les larmes de sang de Marie Nocenti

Bonjour,

Ce fut tout une histoire pour que ce service presse arrive jusqu’à ma liseuse… plus de 8 mois. Mais bon pas la peine de vous donner les détails 😉 … Merci à Marie Nocenti et à IS édition.

 

dies irae

4ème de couverture

Le 29 décembre 1890, le massacre des Sioux à Wounded Knee marque la fin des guerres indiennes.

De passage dans la région, John Parker va faire une rencontre qui va bouleverser sa vie. Malgré les préjugés, il épouse une Indienne et deux enfants naîtront de cette union heureuse. Mais en cette fin du dix-neuvième siècle, ceux qui osent se mélanger sont encore l’objet de la haine et de l’incompréhension. Leur bonheur bascule brutalement dans l’horreur quand sa femme est retrouvée morte. Ses assassins ne seront jamais retrouvés.

Devenus adultes, la vie des enfants de John sombre à nouveau dans la violence quand le destin met sur leur chemin les meurtriers de leur mère. Déchirés entre deux cultures, rejetés par leurs peuples respectifs, ces jeunes métis, ni blancs ni indiens, vont devoir se battre contre les préjugés pour faire triompher la justice et trouver leur place dans la société.

Mon avis

Vous avez aimé Danse avec les Loups de et avec Kevin Costner ?

 

Alors vous aimerez Dies Irae ( « jour de colère » en latin). Le roman est bien écrit, on sent le travail de recherche que l’auteure a fait derrière, son implication et le fait que la cause indienne lui tient à cœur.

Je sais que c’est « la norme » … Mais à titre personnel, j’aurais préféré ne pas avoir les grandes lignes du fait réel sur lequel l’auteure s’est basée, tout simplement parce que cela m’a permis de prendre de la distance avec une des scènes du romans. Je m’étais préparé à l’horreur du coup l’impact fut moins grand, et ce même si l’auteure s’applique à nous montrer la co****** et la noirceur de certains êtres humains.

Tous les personnages sont extrêmement bien travaillés que ce soit au niveau de la psychologie, que des comportements. Winona est particulièrement touchante dans son besoin d’acceptation de sa différence (c’est une métisse), celui de liberté…et surtout la difficulté d’intégrer deux façons de vivre pour se créer sa propre personnalité…. Et ce en plus de ce que les événements lui font endurer.

Franchement j’ai du mal à parler de ce roman… Il est bien écrit, le sujet est intéressant, les personnages sont touchants, et derrière toute la violence, les angoisses, la bêtise humaine, un message de tolérance est transmis.

Pourtant j’ai eu du mal avec ce roman et ce sans aucune raison valable… Bon après il faut savoir que je me suis endormie devant Danse avec les loups. Ce n’est pas que le sort des Indiens d’Amérique (à l’époque ou même encore maintenant) ne me touche pas ou ne m’intéresse pas mais …. En fait j’en sais rien !!! Je n’avais pas adhéré non plus à Mille femmes blanches de Jim Ferguson

Conclusion

Vous avez aimé Danse avec les loups, Mille femmes blanches…. Alors vous adorerez Marie Nocenti et son Dies Irae : Les larmes de sang !!! En se basant sur une histoire réelle, avec une plume travaillée, précise, incisive… Marie nous raconte l’horreur tout en transmettant un message de tolérance et d’espoir !!

Pour vous le procurer c’est ici : https://amzn.to/2Tb8l3t

Bonne lecture !! ❤

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s