Le voyage d’une seconde de Kiahara Nour

Bonjour,

J’ai décidé de prendre ma liseuse à l’envers et de « ressortir » les livres indés (il n’y a que ça dans ma Kindle) qui y sont depuis pfffff…certains au moins 3 ans si ce n’est plus !!!!

Le voyage d’une seconde était en auto-édition quand j’en ai entendu parler pour la 1ère fois. En faisant des recherches aujourd’hui pour écrire mon article, j’ai découvert qu’il était édité à présent par Nouvelle Bibliothèque

D’ailleurs y a même un booktrailer super angoissant sur la page de la ME (wordpress veut pas l’afficher) !!!… Et c’est plus vivant que la couverture 😉

le voyage d'une seconde

4ème de couverture

Paraplégique depuis un an, Georges est sur le point de décéder dans son lit auprès de sa femme Catherine et de sa petite fille, Edna. Après quatre-vingts années de vie, il le sait, c’est maintenant qu’il va la quitter. Pourtant, après avoir fermé les yeux, il se retrouve quelques instants plus tard dans son salon, confortablement assis dans son fauteuil. Et le plus étonnant… c’est qu’il a retrouvé l’usage de ses jambes !S’ensuit un long voyage à travers le temps, à travers sa mémoire, et à travers des bonds dans le passé qu’il ne contrôle pas. Là où d’autres personnes profiteraient de ce phénomène pour assouvir des fantasmes illégaux, Georges, lui, sait très bien à quoi il va dédier sa nouvelle vie. Retrouver le Fugace. Le célèbre tueur en série qui a assassiné sa fille, Tyana, en 1981 et qui ne cesse de sévir encore aujourd’hui.Au-delà des vérités douloureuses qu’il s’apprête à découvrir et des rencontres fortuites, Georges fera une bien triste constatation. Vivre à l’envers implique de retrouver certains êtres chers, mais aussi… de dire adieu à d’autres. S’est-il suffisamment préparé ?

Mon avis

Khiahara nous entraîne dans un voyage humain, triste, touchant et plein de tendresse. Alors bien sûr en toile de fond, il y a cette quête de savoir qui est le Fugace, l’assassin de sa fille mais ce n’est pas « le combat » (je ne trouve pas le mot adéquat 😦 ) … le plus complexe, ce qui est le plus dur, c’est de gérer :

  • le changement d’époque,
  • les rencontres
  • les découvertes

Mais surtout les émotions qui vont avec … et c’est là que l’auteure a les mots qu’il faut pour toucher le lecteur. Parce que finalement Georges, Catherine… c’est vous, c’est moi, c’est « la normalité ». Parfois je me suis demandée comment je réagirais si je me retrouvais dans cette situation de revenir pour de brefs moments à plusieurs époques de ma vie.

D’ailleurs, je ne sais pas si ça y est dans la nouvelle version du livre, mais dans celle que j’ai, Khiahara Nour proposait au lecteur de lui envoyer un mail pour lui raconter  » Son voyage d’une seconde » …. Je n’en suis pas capable (car finalement c’est révéler une partie de soi, mais je trouve l’idée intéressante )

Toutes les émotions sont présentes dans ce roman (l’amour, la haine, la colère, la douleur, la peur… et j’en passe) et elles sont aussi bien exprimées par la plume de l’auteure que par les réactions et le comportements de Georges 😉

Conclusion

Même s’il paraît noir à cause du tueur en série Le Fugace, et de la quête désespérée de Georges de savoir qui il est, le plus prenant dans ce roman est le « lâché » d’émotions et la facilité avec laquelle on s’identifie à certains personnages.

Quand à la fin …. je n’en dis pas grand chose, sauf que je suis stupéfaite par l’esprit tordu que peuvent avoir certaines personnes. Non mais sérieusement Khiahara Nour, où êtes vous allée pêcher cette idée ??? C’est….

Pour vous procurer ce roman c’est ici (Amazon) ou là https://www.ednobi.com/nos-ouvrages/le-voyage-d-une-seconde-nour-kiahara

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s