Espoir, sors moi du noir ! de Brian Merrant

Bonjour,

Nouvelle lecture sortie des tréfonds de ma PAL.

J’ai la version avec la 1ère couverture et j’avoue que je la préfère à celle que l’on trouve actuellement. Les couvertures sont le plus souvent des photos et l’idée du dessin me plaisait beaucoup. Et vous laquelle préférez vous ?

Et puis je la trouve plus poétique… un peu à l’image des écrits du parrain 🙂

4ème de couverture

« Il avait préféré se retirer du monde et de son agitation stérile.

Il avait choisi la solitude pour seule conseillère, pris la mer comme maîtresse

et la plume comme horizon. »

Ce récit est celui de deux destins qui s’entrecroisent autour d’une malle à histoires enfouie sous le sable par un vieil homme voilà longtemps, après ce drame qui a frappé sa vie.

Ce coffret qui renferme ses textes, écrits pour celle qui fut son évidence lumineuse, se révèle être une invitation au voyage entre drame, absurde, amour et espérance.

Deux rencontres entre espoirs et souvenirs, rêves et réalité, lumière et obscurité.

Mon avis

Espoir, sors moi du noir ! est un livre complet et complexe…; entre roman initiatique, conte philosophique et, et, et … heu romance, roman de vie… oh et puis j’sais pas comment le définir. Il aborde tous les thèmes auxquels nous sommes tous confrontés à un moment ou à un autre de nos vies… Mais là ce sont des personnes dotées de la capacité ou plutôt du besoin d’exprimer leurs sentiments par des mots pour notre plus grand plaisir de lecteur.

Aux premières pages du récit, je l’ai conseillé à ma fille qui veut travailler dans le monde des livres… La présentation de ce qu’est un auteur, mais aussi de l’image que peut en avoir son environnement est tellement juste … En voulant mettre Jam dans « le droit chemin » ses parents ne feront que renforcer sa motivation, mais à quel prix… Que doit-on savoir, comprendre et être pour devenir auteur ?

À travers une rencontre avec son parrain, ou plutôt avec le passé de celui-ci expliqué sous formes d’histoires cachées dans une malle, Jam va apprendre à se connaître.

Une écriture travaillée ou chaque mot semble trouver sa place. Des histoires contes intégrés dans l’histoire… Bon j’ai essayé, tout comme Jam, de comprendre la vie de son parrain à travers ses écrits mais je n’ai pas l’âme d’un auteur et je pense que je suis passée à côté de certains éléments. Par contre les trois « contes » racontés sont très poétiques et beaux à lire.

Alors pas un coup de cœur mais une bouffée d’être frais et une belle découverte. Sachant que le monsieur a écrit deux autres romans je pense qu’à l’occasion j’irai les découvrir 😉

Dans tous les cas, pour un premier roman, Brian Merrant prend des risques et réussit son pari 😉

Bonne lecture !! ❤

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ss&ref=as_ss_li_til&ad_type=product_link&tracking_id=lecturesfamil-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=B07H43M2HQ&asins=B07H43M2HQ&linkId=9b9c00422bb78ddcf20b64432571ca47&show_border=false&link_opens_in_new_window=true

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s