Kathares (tome 1) : Fuir de Sébastien Acacia

Bonjour 😉

J’ai découvert Sébastien Acacia avec Viralata qui m’avait profondément touché. Lorsqu’à l’occasion d’un échange, il me propose de lire sa nouvelle saga Kathares, je fais un peu des manières, car je n’arrête pas de crier partout que je refuse les services presses… Mais je suis une faible femme. 😛

1/ Je connais la plume que j’apprécie beaucoup

2/ C’est de la SF que j’aime aussi

3/ L’histoire se passe par chez moi

Donc… j’ai craqué, et ce, pour mon plus grand plaisir.

kathares fuir

4ème de couverture

2180 – An 39 de l’ère d’Inosanto.

Mathilda mène une vie paisible au sein de la petite communauté de Kalia, au cœur des Territoires Sacrés d’Afrique. Comme l’exige le tout puissant Inosanto, fondateur de l’Eglise Terra Fecundis, qui règne d’une main de fer sur ce qu’il reste du monde, elle suit à la règle tous les préceptes religieux et est probablement la plus assidue et croyante des paroissiennes. Elle espère un jour que son dévouement lui vaudra d’être choisie par Dieu lui-même et de recevoir le don d’enfanter pour perpétuer ainsi l’espèce humaine qui souffre d’une natalité en berne depuis plusieurs décennies.

Alors qu’elle rejoint sa mère dans les rizières, elle assiste à la mort d’un vieil étranger n’appartenant pas à la communauté, abattu sèchement sous leurs yeux par un drone de la puissante Milicia Christi, la main armée de l’église. Cet événement imprévu va bouleverser à jamais sa vie et ses convictions religieuses dans ce monde où l’inquisition a repris le pouvoir.

Mon avis … accompagné de quelques remarques de mon petit doigt 😛 alias Sébastien Acacia 😀 !

J’avoue avoir eu un peu de mal au départ, il faut dire que me plonger dans l’Inquisition juste après une lecture qui en faisait le parallèle avec le nazisme … Pas évident !!

Bon, imaginons que nous continuions à nous occuper de notre planète comme nous le faisons actuellement… Le futur que nous propose Kathares est totalement envisageable, la population décimée par de nouveaux virus, l’incapacité de se reproduire, les émeutes qui en découlent et l’effondrement progressif du monde tel que nous le connaissons. Jusqu’à l’apparition d’un messie, qui édicte un troisième Testament. Mais comme souvent dans ce genre de situation, il existe des opposants. Devinez qui ils sont… des scientifiques évidemment. C’est selon moi un des points, voire le point faible du roman, ce poncif d’opposer la science à la foi, même si mon petit doigt me dit que les choses ne seront pas toujours aussi simples tout au long de la saga. Enfin rien de grave je vous rassure, car on est littéralement happé par l’histoire.

Dans ce 1er tome, l’auteur plante donc le décor, mais aussi les personnages et surtout Mathilda, jeune femme élevée dans le Nouveau Monde qui se retrouve projetée par un concours de circonstances du côté obscur des scientifiques… Elle a tout son Ancien Monde à découvrir et surtout elle va devoir confronter les informations à ses croyances et tenter de faire la part des choses.

Un petit mot sur les scientifiques, car ils donnent leur nom au titre de cette saga. En effet, ils se font appeler les Kathares en hommage aux Cathares qui dans notre belle région occitane s’étaient opposés à l’église avant d’être presque entièrement décimés à la fin du XIIIe siècle. Ils en reprennent même les codes : le consolament (baptême cathare par apposition des mains en guise d’ordination quasi sectaire au sein des Kathares), l’Evangile (lui-même revisité à la sauce scientifique) et y ajoutent une petite dose de rituels maçonniques. J’avoue qu’un des côtés que je trouve particulièrement intéressant, moi qui ne me suis jamais trop intéressée à cette période, c’est de découvrir grâce aux surnoms qu’ils se donnent (Trencavel, Esclarmonde, Guilhabert…) l’histoire de ma région.

Je suis aussi très curieuse de la réalité qui se cache derrière Inosanto, le Prophète qui règne sur ce Nouveau Monde, et les stigmates dont il souffre à cause de « sa foi »

Pour les non fans de SF, pas de soucis. Certes la temporalité est futuriste et certains éléments nous plongent dans ce nouveau monde, mais l’histoire des hommes est tellement prenante que l’on peut en faire facilement abstraction.

Kathares est un roman futuriste qui arrive à nous plonger dans notre passé. Pour ce 1er tome, plutôt court, l’auteur nous présente donc son univers sans pour autant laisser de côté la psychologie des personnages, en particulier celle de Mathilda qui se retrouve projetée contre sa volonté dans un nouvel univers.

Une saga à découvrir… d’après ma source secrète, 6 tomes d’environ 180 pages chacun seraient prévu … Les deux premiers sortent simultanément ce mois-ci, le 1er étant à 0,99 cts pendant 1 mois et le 2nd à 4,99 euros. N’hésitez donc pas à découvrir cet univers.

Oh et j’allais oublier un truc qui n’a rien à voir avec l’histoire, mais que je trouve super : L’auteur a décidé de faire appel à des illustratrices et illustrateurs différents pour chacune de ses couvertures… de belles découvertes en perspectives.

1ère illustratrice : https://www.facebook.com/vyrhelle/ j’viens de faire un tour sur sa page, vraiment très sympa sont boulot

Sinon pour suivre l’évolution du projet Kathares c’est par là : https://www.facebook.com/Kathares-412173109585515/

Et pour vous procurer le roman, soit vous êtes pressés (ce que je comprendrai tout à fait 🙂 )  et c’est par là pour le numérique

Soit vous patientez un peu et il sera sur l’Imaginarium boutique. Quand aux adeptes du papier pas de stress, juste de la patience, vous le trouverez bientôt sur BoD

Bonne lecture ! ❤

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s