Faustine de Giovanni Portelli

Bonjour,

J’ai gagné Faustine lors d’un concours organisé par l’auteur sur son groupe facebook, je voulais découvrir le côté fantastique de sa plume… et là aussi il a de l’imagination 😉

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51zhC%2BqeKFL._SX331_BO1,204,203,200_.jpg

4ème de couverture

« Coucou les amis ! Moi c’est Faustine Mangin, Simba pour les intimes ! Vous saurez pourquoi plus tard. Parce qu’ici et maintenant, « beer and cow », « in mein » journal intime, vous êtes conviés à mon anniversaire, « my beurre day » à moi « in back stage » ! 🙂 » C’est en décembre 2007 que naît ce pari amusant de créer une nouvelle autour de Faustine, une ado un peu barrée, maîtrisant davantage les émoticônes, MSN et l’autodérision que les langues étrangères. Soumise aux appréciations des lecteurs d’un blog, l’histoire a évolué suivant leurs commentaires… Réédition dix ans après sa parution chez Le Manuscrit, Faustine devient le premier volet d’une tétralogie dans la veine de la nouvelle Faux-Semblants, autour des mystérieux miroirs d’Émile Cambusier…

Mon avis

Alors comme pour Alliandra, je ne suis pas fan de la couverture, même si elle correspond au livre… quoique à la lecture on oublie très vite le côté sms avec smiley et compagnie.

Pendant la lecture je me suis souvent surprise, du moins au début, à imaginer les commentaires qu’on pu faire ses premiers lecteurs pour orienter l’histoire. Et puis, je me suis laissée prendre par le rythme et par les mots et j’ai très vite fini ma lecture. Ok l’histoire est plutôt courte et on aimerait aller plus loin mais vu mon rythme actuel, c’est que le livre est quand même prenant.

Par contre, l’auteur nous dit que cette aventure fait partie de la tétralogie des miroirs d’Émile Cambusier, et bien qu’ayant aussi lu Faux-Semblants, je n’ai absolument pas fait de rapprochement … c’est donc une histoire à suivre !!

Dans tous les cas, il est très facile de s’attacher à Faustine et de la suivre dans la découverte de son identité. Sa bande de potes est aussi sympathique et même si le texte est court, l’auteur arrive à leur donner une profondeur en distillant des informations sur leurs histoires personnelles respectives (j’suis pas sûre de devoir mettre tout ça au pluriel 😛 ). Quand à la maman et la grande sœur, elles sont aussi très touchantes dans ce besoin de protéger Faustine.

Mais les secrets de famille ça n’a jamais de bon !!!

En SF, ou dans le genre fantastique, Giovanni Portelli est un auteur à suivre 😉

Pour vous procurer Faustine, c’est par ici : https://amzn.to/2VBCIRJ

Bonne lecture ! ❤

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s