Le cycle de Barcil : Yencil le stratège de Jean-Marc Dopffer

Bonjour,

Petit intermède dans mes lectures pour la boutique pour continuer de suivre les aventures de nos « héros » Barcilien 😀 … En effet, je suis le cycle de Barcil depuis la parution de Orglin la primitive. D’ailleurs je remercie Jean-MArc Dopffer pour sa confiance renouvelée à chaque parution et ce malgré mon incapacité à respecter des délais 😛

yencil

4ème de couverture

Yencil, le Dieu de la Guerre, veille sur les peuples foisonnant à la surface de Barcil. Son œil diaphane scrute du plus profond des âges le destin des mortels. Sa volition façonne leur destin ; ses Bainges font régner sa loi sur le monde. Son obsession, conserver l’Équilibre entre les morts et les vivants. Mais la quiétude des royaumes vacille. Essaimés à travers le continent, les conflits secouant les peuples menacent l’Équilibre. L’harmonie rompue, ce sera l’avènement d’une nouvelle ère de chaos.

Alors, du fond de son domaine, Yencil scrute le parcours du Nain Ikor. Ce dernier, un valeureux émissaire aux qualités incontestables de baroudeur, a été lancé par son roi sur les traces de Linn, son confrère et prestigieux membre de la Phalange des Cinq. Disparu en quête de formidables rubis enfouis dans l’antre d’un dragon, Linn n’a plus donné de signe de vie depuis des lunes.

Chaperonné par la Bainge Orglin, le parcours d’Ikor le pousse à traverser les paysages millénaires de la sylve des Elfes et du désert graniteux des Nains.

Cependant les vices des mortels sont un puits sans fond. Et faire main basse sur le trésor hante bien des esprits. Malgré leur alliance historique, Elfes et Nains rivalisent, envenimant chaque jour un peu plus la situation. Cupidité et orgueil, arrogance et ambition font trembler l’alliance. La guerre et ses calamités sont proches.

Ikor saura-t-il éteindre l’hostilité entre les deux peuples ?
Yencil parviendra-t-il à conserver l’harmonie du monde ?

Mon avis

Cette couverture est celle que je préfère de toutes les couvertures du Cycle de Barcil…. Je trouve qu’elle retranscrit très bien le personnage ainsi que l’équilibre nécessaire entre le bien et le mal.

Mon retour de lecture va être encore plus court que le résumé de la nouvelle… Il faut dire que j’aurai l’impression de me répéter 😀 !! À chaque fois je plonge complètement dans l’univers de Jean-Marc. Alors que sur les dernières nouvelles, je ne voyais pas le rapport entre chacune d’entre-elles alors qu’elles appartiennent au même cycle… Dans Yencil, Jean-Marc commence à les relier et le résultat est : une folle envie de replonger dans les 1ères nouvelles afin de bien resituer les personnages et leur personnalité.

En effet dans cette nouvelle, nous retrouvons Iktor le nain mais aussi Gienah la mercenaire et Orglin la primitive…. Il nous manque encore Etolien le manchot mais je suis sûre qu’on le retrouvera bien vite 😉

Sincèrement pour les adeptes du genre, je ne peux que vous conseiller de découvrir la plume de l’auteur ainsi que son univers…. prenant !  Il créé un monde avec des êtres que nous connaissons mais dont il nous donne une nouvelle perception.

Ah, il faudrait que je parle de la plume… vous dire qu’elle est fluide…ça n’apporte pas grand chose. Les mots glissent et créent l’univers dans lequel le lecteur se plonge sans problème…tout coule !!

Bonne lecture ! ❤

Lien d’achat : https://amzn.to/2VCr0rZ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s