Le conte des sept chants : La délégation de Cécile Ama Courtois

Bonjour,

On continue dans le rattrapage de chroniques. 😉

Je suis Cécile Ama Courtois depuis que j’ai découvert sa plume avec Eve aux sables dormant. Avec La délégation, Cécile m’a à nouveau fait confiance et je l’en remercie….surtout que je ne suis à l’origine pas la blogueuse la plus respectueuse des délais 😀

51CilJC57vL._SX321_BO1,204,203,200_

4ème de couverture

Édoran, un chevalier lycante, est envoyé en mission diplomatique chez les elfes avec une délégation de métamorphes. Il doit rapporter le Livre, parchemin sacré des peuples de Gahavia, à la Haute-Reine des elfes, lors de l’assemblée décennale des nations. Jeune, un brin idéaliste et pétri de certitudes, il va découvrir que le monde, et les gens qui l’habitent, ne sont pas ce à quoi il s’attendait. Des rencontres fascinantes, surprenantes, effrayantes, dangereuses ou dérangeantes vont émailler son voyage et ébranler ses croyances. À l’arrivée, il ne sera plus tout à fait la même personne qu’au départ, et heureusement ! Parce que c’est là que la véritable aventure va commencer…Plongez avec Édoran, l’homme-loup, dans un monde peuplé de créatures mythiques et fantastiques, et redécouvrez-les… autrement.

Mon avis

J’apprécie cette couverture « chaleureuse » qui nous suggère toute la diversité de l’univers que va nous proposer Cécile.

L’histoire 🙂 ! Commençons par le négatif…selon Magali 😛 . Comme le suggère le titre ainsi que la 4ème de couverture, le lecteur suit une délégation qui doit se rendre au pays des Elfes. En chemin les lycantes s’arrêtent dans de nombreux lieux afin de réunir tous les métamorphes. Là où le problème se pose pour moi c’est le côté « parties fines » 😀 . Je dois reconnaître que Cécile est très soft. Le souci c’est que, bien que je ne déborde pas d’imagination on va dire que cette dernière est très….débridée !! Donc au final, j’ai trouvé ces moments un peu lassants et répétitifs.

En dehors de ça le passage du « coup de foudre » est aussi un peu longuet selon mes critères mais c’est vraiment à chacun de le ressentir.

Mais bon, il ne faut pas s’arrêter à ce genre de détails sinon vous louperiez un très bon roman. Cécile prend le temps de nous présenter la psychologie, le caractère de ses personnages… Mais elle insère aussi dans son roman (à chaque nouvelle rencontre) les caractéristiques générales des peuples sous la forme d’un dictionnaire. Je trouve ça plutôt bien surtout qu’elle casse les idées préconçues (à force de lecture) de certaines catégories (comme les ogres ou les nains…)

Cécile nous décrit un univers et des personnages fantasy… mais quelle humanité !!! Suivre Edoran dans son voyage comme dans son évolution est prenant. Le voir se débattre contre ses aprioris, ses monstres, son éducation et progresser en permanence. Edoran représente l’ouverture d’esprit.

Tout est cohérent, bien ficelé…tous les personnages sont attachants, aucun ne fait exception jusqu’à SON arrivée. Et là je suis admirative du timing de Cécile…il est parfait. IL arrive au bon moment et tout bascule.

J’aurais une petite recommandation à vous faire concernant ce roman, et si vous voulez conserver votre liberté et votre intégrité 😀 ! Non parce que avant la fin vous aurez envie de torturer Cécile Ama Courtois pour différentes raisons que je ne peux malheureusement pas vous énumérer sous peine de spoil. Mais cette auteure qui clame haut et fort être une vraie fleur bleue est aussi une pure sadique avec ses lecteurs 😛

La recommandation donc….vérifier qu’elle vit à des kilomètres de chez vous ! 😆

Bonne lecture !!

Lien d’achat : https://amzn.to/327mtRe

 

4 commentaires

  1. Bonjour,

    Je suis auteure d’une romance fantastique et je vous propose un service presse.
    Epicuriel a été publié chez Plumes de Mimi Editions en mars 2020.
    C’est le premier tome d’un univers démoniaque et littéraire (au sens littéral du terme).
    Le second tome a déjà été écrit.

    RESUME
    A Los Angeles, Sandra, une jeune fille de quinze ans à l’aura très attirante, a une vie plutôt sereine, entourée de ses parents et amis.
    Son rêve est de devenir écrivain, et elle se donne corps et âme pour y parvenir. Ce terme correspond à la perfection, puisque lorsqu’elle invoque les puissances maléfiques, c’est le diable qui apparaît, et qui va changer sa vie à tout jamais.
    Elle est alors entraînée dans un univers envoûtant, où son existence se teinte de violence, d’amour et de haine. Envoûtée par le désir, elle se donne au diable, consciente que ces moments de plaisir ont une contrepartie incontrôlable.
    L’innocence de Sandra sera-t-elle assez puissante pour repousser les forces du mal ?

    Cordialement,

    Alexandrine Solane

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s