Lectures familiales

Lire n'est pas un acte solitaire, c'est un moment de partage !


7 Commentaires

Calendrier des blogueurs : Septembre

Bonjour,

Avec une journée de retard, je vous retrouve pour le calendrier des blogueurs. La chroniqueuse en question est discrète malgré son succès et préfère garder un minimum d’anonymat. Merci donc à Gaellie Rose d’accepter de se dévoiler un peu! 🙂

Que dire ! Ce n’est pas facile de se livrer !
Je suis la maman de quatre filles géniales qui occupent une grande partie de mon quotidien, même si les plus âgées sont grandes !

Je suis infirmière. Ça occupe pas mal aussi 😉
Pour m’évader, deux solutions : l’équitation et la lecture.
J’ai toujours beaucoup lu et il devenait compliqué de garder trace des livres choisis. Ma plus grande fille m’a donc conseillé de faire un blog. Il permettait d’organiser mes fiches de lecture et de consigner mes avis.
J’ai donc monté mon blog en février 2017, un peu sur un coup de tête et puis, je me suis prise au jeu. J’ai eu envie d’interviewer les auteurs, de discuter avec d’autres blogueuses, de me familiariser avec le monde des livres, rencontrer des attachés de presse, des libraires, des lecteurs. Cette aventure est devenue formidable, enrichissante et extrêmement positive.

2012_09

Au Fil des Livres

La chronique que je propose de partager est celle de : « Les corps inutiles » de D. Bertholon car cette auteure mérite une véritable attention. Je vous recommande ce roman qui m’a laissée scotchée.

Résultat de recherche d'images pour "les corps inutiles"

Clémence vient d’avoir quinze ans, de terminer le collège. Un nouveau cycle s’ouvre à elle, lorsqu’elle est agressée, en plein jour et en pleine rue, par un inconnu armé d’un couteau. Ce traumatisme inaugural – même si elle n’en a pas encore conscience – va contaminer toute son existence. En effet, l’adolescente réalise qu’elle perd progressivement le sens du toucher…
À trente ans, Clémence, toujours insensible, est une célibataire endurcie, solitaire et sauvage. Après avoir été maquilleuse de cinéma, la jeune femme se retrouve employée de la « Clinique », une usine d’un genre particulier. En effet, la Clinique fabrique des poupées… mais des poupées grandeur nature, hyper-réalistes, destinées au plaisir – ou au salut – d’hommes esseulés.
Le roman déroule en alternance l’histoire de Clémence adolescente, hantée par cette agression dont elle n’a jamais osé parler à sa famille, et le récit de Clémence adulte, assumant tant bien que mal les conséquences, physiques et psychologiques, de son passé.
Mais la vie, comme toujours, est pleine de surprises

Les Corps Inutiles fait partie de ces romans qu’on lit avec assiduité, pressé de connaître le dénouement et qu’on referme et repose sans cesse, appréhendant la dernière page qui signera la fin de la lecture. C’est terrible cette envie d’achever un roman et ce besoin de ne surtout pas le terminer. Pas déjà. Non, ce n’est pas possible. J’en veux encore ! Quelle angoisse … Un dilemme qui suscite beaucoup d’émotions. Et il y en a des émotions dans ce livre. Enormément. Inutile d’espérer en sortir indemne, c’est impossible.
Delphine Bertholon décortique habilement les méfaits de l’Agression : les effets de la peur, de l’insertion dans la sphère intime, du sentiment de salissure, de la culpabilité, de la honte qui induit le silence, de l’incompréhension. Elle analyse le puissant traumatisme qui désagrège le moi et morcelle la conscience.
« Moi était une chose vague, lointaine et nébuleuse, un reflet fracassé dans les miroirs de bar, un concept, une entité. J’avais le sentiment d’avoir vécu mille vies, mais aucune n’était la mienne : tout me semblait fictif, comme si Clémence Blisson, c’était du cinéma. »
Le regard des autres « Allons, Clémence, ce n’est pas si grave ! Ce n’était même pas un viol » et ses conséquences. Clémence s’est construite sur des ruines. Devenue elle-même poupée de silicone – comme celles qu’elle maquille à la Clinique – insensible, objet sexuel consommable, dénué de sens et d’envie, bout de chair enjolivé comme un camion neuf, adepte d’une baise à sens unique, elle se livre, se dégrade, se maltraite. Elle attend, elle espère, croit maîtriser, mais ne maîtrise rien, subit, provoque. Les mots choquent. Clémence choque. Son trouble nous émeut. Perturbe. Delphine Bertholon est si juste. Alternant le récit de l’adolescence et la narration d’un présent plus que complexe, elle nous saisit aux tripes, nous malmène. Non, il ne faut pas terminer ce livre. Et pourtant, il faut savoir. L’histoire ne peut s’achever ainsi, sur cette vie triste à mourir, huilée d’habitudes.
Ce livre bouleverse, fout les jetons, perturbe, interroge. Le profil psychologique et le cheminement de l’héroïne sont décrits avec rudesse et finesse. Les mots sont nets, bruts et filants. C’est une atmosphère, un ressenti à la fois primitif et subtil. Un style à part entière. Delphine Bertholon est indéniablement un grand auteur.

Et puis, si Magali a encore un tout petit peu de place à me consacrer (avec plaisir évidemment 😉 ), je vous propose la mini chronique de « Je me suis tue » de Mathieu Ménegaux – gros coup de cœur – (et premier auteur que j’ai interviewé !) :

Résultat de recherche d'images pour "je me suis tue"

 

Du fond de sa cellule de la maison d’arrêt des femmes à Fresnes, Claire nous livre l’enchaînement des faits qui l’ont conduite en prison : l’histoire d’une femme victime d’un crime odieux. Elle a choisi de porter seule ce fardeau. Les conséquences de cette décision vont se révéler dramatiques. Enfermée dans sa solitude, Claire va commettre l’irréparable. Le mutisme sera sa seule ligne de défense, et personne, ni son mari, ni ses proches, ni la justice ne saisira ses motivations.

 

 

 

Qu’est-ce qui peut conduire une femme à commettre l’irréparable ? Le pire crime qu’il soit?
Claire se tait. Commence alors une inexorable descente aux enfers jusqu’à l’irréversible.
On lit, le souffle court, le cœur tambourinant, le récit de cette femme ordinaire dont les choix ont précipité la perte.
Un livre qu’on lit d’une traite. Captivant.

Où la trouver :

Son blog : https://aufildeslivresblogetchroniques.wordpress.com/

Sa page facebook : https://www.facebook.com/aufildeslivres/

J’avoue que je suis Gaellie d’un peu loin, mais lorsque je croise une de ses chroniques, c’est toujours un vrai plaisir. En plus, j’apprécie beaucoup sa manière de faire, discrète, elle répond toujours présente pour aider et soutenir 😉

Bonne lecture ! ❤ 😉

Publicités


2 Commentaires

Calendrier des blogueurs : Août

Bonjour,

Aujourd’hui je vous propose de découvrir un peu plus une chroniqueuse qu’on ne présente plus. Je suis fière et flattée qu’elle s’intéresse à mon petit blog et qu’elle est acceptée de se dévoiler un peu.

Beltane (lit en) secret est LA chroniqueuse des indés, leur soutient indéfectible, la créatrice (avec Amélia Culture Geek) du prix des auteurs inconnus et elle est toujours disponible pour les petits blogueurs.

Allez je lui laisse la parole 😉

2012_08

Petite présentation 😉 !

J’ai toujours lu beaucoup, avec une période, quand j’attendais ma fille, exclusivement polar/thriller. Mon rythme de lecture est assez cyclique : je peux lire 20 bouquins en un mois, puis ne plus rien lire pendant plusieurs semaines. Tout dépend de mon humeur. C’est à l’issue d’un cycle de « non-lecture » qu’en mai 2016, je suis tombée sur le premier livre de Gipsy Paladini.

Gipsy était une auto éditée que j’avais dans mes amis Facebook depuis plusieurs années, mais je n’avais aucune interaction avec elle, et j’avoue que je ne m’intéressais pas plus que ça à ce qu’elle écrivait. Je ne connaissais même pas l’auto-édition à vrai dire. Un jour, après avoir acheté une liseuse Kindle, je suis tombée sur son livre dans la bibliothèque numérique de prêt d’Amazon. Je me suis dit que j’allais tenter. Et je suis tombée amoureuse d’Al, son personnage principal, autant que de sa plume, qui m’a beaucoup fait penser à celle de Mo Hayder, que j’apprécie énormément. J’ai eu envie de partager ce que j’avais ressenti à la lecture.

Je suis blogueuse depuis plus de 8 ans maintenant, mais à l’époque je bloguais à propos de Nail-art (la décoration des ongles). J’en avais assez parce que je ne m’éclatais plus sur les articles qui ne demandaient pas énormément de rédaction. J’ai écrit un pavé sur Instagram à propos du livre de Gipsy, et quelques jours après, elle l’a repris sur Facebook, puis elle est venue me remercier par message privé. En discutant, je lui ai dit que ça m’avait donné envie de bloguer sur mes lectures, elle m’a encouragée à le faire.

Merci Gipsy Paladini de l’avoir encouragée, nous en profitons tous 😉

Ses liens

Blog : https://www.book.beltanesecret.com/

Page : https://www.facebook.com/beltanelitensecret/

 

Bonne découverte !! ❤


6 Commentaires

Calendrier des blogueurs : Juillet

Bonjour,

La blogueuse que je vous propose de découvrir ce mois-ci est une jeune fille un peu spéciale pour moi. Elle est un peu ma « petite protégée »… Cela faisait quelques temps que je la croisais sur les groupes de lecture. Même derrière son écran elle paraissait toujours volontaire, souriante, enjouée … Je suis ravie qu’elle se soit décidée à ouvrir un blog et surtout de voir (ou du moins de sentir) à quel point elle peut s’y épanouir.

Alors ne croyez pas tout ce qu’elle dit dans sa présentation (je ne me permettrais pas de faire de censure), elle est la seule à avoir sauter le pas et tout ce qui lui arrive elle ne le doit qu’à elle ! 😉

Sa « biographie »

Comme pour beaucoup parler de soi n’est jamais simple d’autant plus lorsque l’on n’a pas confiance en soi comme c’est mon cas.
Je suis originaire de la Marne qui se situe dans la région Champagne-Ardennes enfin le Grand Est (certains d’entre vous vont penser que je bois beaucoup de champagne et bien détrompez vous même si de temps en temps ça ne fait pas de mal d’autant plus qu’il y en a du très bon dans les petits producteurs). J’ai vécu sept ans dans les Vosges pour revenir à mes racines en 2012.
J’ai 25 ans, actuellement au chômage, j’ai passé mon CAP vente dans une chocolaterie à 20 ans après avoir été jusqu’en 1ère L, redoublé et n’avoir rien fait pendant deux ans.
Dans la vie de tous les jours, je suis une personne altruiste, tolérante, généreuse. J’aime aider les personnes qui m’entourent. Je donne beaucoup sans attendre en retour quoique ce soit même si dans certains cas ça m’a été défavorable mais on ne se refait pas. Ce qui m’insupporte ce sont les gens qui jugent les autres juste pour le plaisir de critiquer.
Je suis une grande passionnée de livres, cela me permet de m’évader car je suis une personne très solitaire. J’ai commencé à lire les Max et Lili lorsque j’étais en primaire, j’ai enchaîné avec les Chair de poule que j’empruntais au C.D.I du collège mais le goût de la lecture m’ait vraiment apparu dans l’adolescence vers 16 ans avec les livres de G. Musso et la saga Eternels d’Alyson Noël.

2012_07.jpg

La petite histoire de son blog

A l’heure actuelle, j’essaie de m’ouvrir à plus de genres pour pouvoir discuter un peu plus de mes lectures avec mon chéri qui lit exclusivement du fantastique et des mangas. Venant d’une famille où personne ne lit, je me sentais frustrée de ne pouvoir partager mon ressenti sur les lectures que je terminais j’ai donc décidé d’intégrer des groupes de lectures sur facebook et où j’ai rencontré des personnes virtuellement telles que toi et c’est comme ça que mon blog est né.
Après une conversation avec toi où tu m’as demandé pourquoi je n’avais pas de blog (comme quoi je n’ai rien fait de spécial 😉 ), l’idée est tout à coup apparue en me disant que je n’avais rien à y perdre que d’essayer.

D’ailleurs, j’y prend beaucoup de plaisir à faire mes chroniques et les partager ensuite sur les groupes de lecture. Je tiens aussi à remercier les personnes qui me soutiennent en commençant par toi car tu m’as encouragée à le faire et le soutien que tu m’apportes me fait énormément de bien. D’autres personnes aussi m’apportent énormément notamment mon chéri qui lit mais pas autant que moi et qui m’encourage dans tout ce que je fais. Les auteurs qui me disent qu’ils trouvent mes chroniques sur leurs livres sont belles, ça aussi ça aide à persévérer.
Je sais que certains diront que je suis trop modeste (je confirme 😛 )envers moi-même et que ce n’est que le juste retour des choses avec l’implication que j’y mets et le soutien que j’apporte chaque jour aux nouveaux auteurs car il faut bien les soutenir sinon qui le fera ?

Mais en 3 mois, je trouve juste énorme ce qui m’arrive.

Un grand merci à vous tous.

Sa meilleure chronique (selon elle 😉 )

https://meslectures51.wordpress.com/2017/06/25/toons-king-de-nadeim-m-g-h/

Son blog général

https://meslectures51.wordpress.com/

Sans oublier sa page facebook

https://www.facebook.com/La-Marine-d%C3%A9voile-ses-lectures-362403607487843/?hc_ref=ARS5BB8PqUlwNeaUXOXwN27OCr6U77fFfMLVMyKhEqPZbnIi25rXKBCwoPNJRVLoGNs&fref=nf&pnref=story

Je voudrais quand même rajouter mon petit grain de sel dans cette présentation … Je trouve super l’interview des auteurs présente dans chacune de ses chroniques (je crois que c’est la seule à le faire aussi systématiquement 😉 )

La demoiselle a oublié de dire qu’elle avait été sélectionnée par Le prix des auteurs inconnus comme jury

Bonne découverte ! 😉 ❤


1 commentaire

Calendrier des blogueurs : Juin

Bonjour ,

Désolée pour le retard, mais à faire tous mes articles au dernier moment des fois il y a des loupés 😀 ! Vous allez me dire que je n’ai qu’à les programmer , et vous n’auriez pas tort mais… c’est pas moi alors j’assume ! 😛

Bon j’arrête de blablater et  je laisse la place à Émilie 🙂 !

Alors, alors qui se cache derrière cette chroniqueuse ?

Bonjour,

 Je m’appelle Émilie (c’était facile à deviner 😉 – désolée j’ai un peu la c……e ce matin 😛 -), j’ai 31 ans. Je suis assistante maternelle. Passionnée de lecture depuis petite, j’adore partager mes lectures, donner mon avis, échanger avec les autres. Faire découvrir des livres aux enfants que je garde aussi.

2012_06.jpg

Émilie DéLivres (j’aime beaucoup le jeu de mots ❤ )

J’ai eu envie de créer ma page  pour  partager, échanger , découvrir aussi.
J’écris sur toutes sortes de livres : thrillers, polars, histoire d’amour, secret de famille, livres pour enfants, livres d’activités,…
Le partage est vraiment le mot clé pour définir Émilie car en plus de sa page, elle participe au blog Collectif Polar .
Et bien sûr elle est une des 3 administratices du groupe Nous, les livroxicomanes … Encore un endroit pour partager ses lectures !
Bonne découverte ! ❤


6 Commentaires

Calendrier des blogueurs : Mai

Bonjour,

Aujourd’hui j’ai le grand plaisir de vous présenter Ivalena Gaeoreine…ce que j’en connais? Un blog super mais surtout une jeune femme disponible, patiente et toujours présente pour accueillir et soutenir autant les jeunes auteurs que les blogueurs.

Mais je la laisse parler !

Ivalena

Parler des livres, c’est facile. Parler de moi, beaucoup moins.
Je suis de la région lyonnaise, j’ai 41 ans et je travaille dans l’informatique et dans la traduction… Oui, oui ! Ça a un rapport ! Ne vous est-il jamais arrivé, lorsque vous essayez de discuter avec un informaticien, de vous sentir légèrement (voire complètement) dépassé ? Et bien, mon travail consiste à faire la traductrice entre vous et lui. Mais bon, ça c’est moi au boulot !

Dans ma vraie vie, celle que j’ai le plus envie de vivre, je suis une passionnée. Passionnée de lecture avant toute autre chose, mais avec de fréquentes incursions dans d’autres envies de tout type : broderie / crochet / tricot, jeux vidéo, de cartes, de plateau, la couleur rose, natation, chant, écologie, sculpture, érotisme, peinture (abstraite !), web marketing, licornes, écriture… Je fais partie de ces personnes qui sont à 200 % dans leur désir du moment, mais qui peuvent en changer à tous moment. J’adore apprendre, découvrir de nouvelles choses, je pense que c’est de là que vient mon appétit pour des passes temps aussi variés. Mais la lecture, elle, persiste à travers le temps depuis que je suis devenue autonome.

Je suis, également, une grande amoureuse des gens. Je crois en la bonté, je crois en l’amour, je crois en chacun. Je sais que ça peut paraître naïf et pourtant, j’ai beau avoir vécu bien des déboires, je continue à avoir foi en l’humain et en un avenir radieux ! Ça ne m’empêche pas de savoir qu’il va falloir beaucoup de boulot avant d’en arriver là et qu’il est temps de s’y mettre !

Par contre, j’ai horreur de l’injustice. Moi qui ai tant de mal à dire non quand il s’agit de moi, s’il s’agit de défendre quelqu’un que j’estime opprimé, je serai la première à monter au créneau avec toute ma colère et ma passion.

2012_05.jpg

Je sais pas vous, mais je trouve qu’elle fait jeune sur sa photo 😉

Nualiv : Des nuages et des livres

Tiens j’ai oublié de lui demander pourquoi les nuages 😉 ?

Et c’est là qu’intervient la création de mon blog : il y a quelques mois, j’ai découvert la fonction de bêta lecteur/trice au hasard d’un groupe facebook (le même où j’ai découvert ton joli blog d’ailleurs !). L’idée de marier mon amour de la lecture avec mon envie permanente d’aider mon prochain était beaucoup trop irrésistible pour que je puisse la combattre. C’est ainsi que j’ai découvert les auteurs auto-édités et/ou auteurs indépendants.

À ce moment-là, un tout nouvel univers s’est ouvert à moi. Ou plutôt, une multitude d’univers se sont ouverts à moi ! Et j’ai eu envie d’en parler, d’abord par envie de partager ma passion, mais aussi pour essayer de tordre le cou à cette vilaine idée reçue qui laisse à penser qu’auto-édition rime avec piètre qualité.

Je ne suis pas critique littéraire. Je ne me trouve donc pas de légitimité pour juger de la qualité intrinsèque des œuvres qui me sont confiées. Par contre, je suis humaine (Si, si ! J’vous jure !) et à ce titre, je déborde de sentiments. Ce sont eux qui dégoulinent dans mes chroniques. Vous remarquerez, d’ailleurs, probablement, que je ne résume que très succinctement les ouvrages que je présente. Mon propos n’est pas là. Je préfère partager mon ressenti, relever ce que j’ai plus ou moins apprécié.

Peut-être vous retrouverez-vous dans certaines de mes présentations ou peut-être, au contraire, découvrirez-vous que nos points de vue sont opposés. Peu importe ! N’hésitez pas à m’en faire part…

Ses chroniques …. non, ses coups de cœur

Je ne sais pas vraiment quelles sont mes chroniques qui sont représentatives de mon blog alors je vais me contenter de vous partager mes coups de cœur de 2016 : http://nualiv.fr/cat/coeur/

Bonne lecture et bonne découverte !

Enregistrer

Enregistrer


Poster un commentaire

Calendrier des blogueurs : Avril

Bonjour,

Je sais, je sais, normalement le calendrier des blogueurs c’est le 15 du mois…mais, pour une raison que vous découvrirez à la fin de l’article j’ai décidé de vous présenter Rachel Vignon et son blog : Les mots de Gaïange dés aujourd’hui 😉

Allez, je sens que vous êtes pressés de découvrir la surprise à la fin de la présentation…je laisse donc la parole à Rachel 😀 .

Rachel

Bonjour

je suis Rachel 31 ans (bientôt 32), j’ai toujours été une grande lectrice depuis que je suis toute petite. Je me rappelle quand j’avais environ 5 ans, mon père m’avait demandé ce que je voulais lire et je lui avais montré un recueil de poèmes de Victor Hugo…. suite à cet achat je suis rentrée dans l’univers merveilleux des bibliothèques pour satisfaire ma faim littéraire de jeune lectrice. A l’école, j’ai eu la chance d’avoir des professeurs qui faisaient lire des romans en dehors du cursus scolaire et des pièces de théâtre (j’adorais quand même ça), j’ai pu découvrir mon premier polar « Le sang des Atrides » de Pierre Magnan et là ce fut LA révélation, je veux lire du policier. Au lycée, j’ai eu aussi un professeur de Français qui m’a fait découvrir lui le thriller, à ce jour nous communiquons encore sur nos lectures respectives. J’ai pu connaître avec lui Karine Giebel, Pierre Lemaitre …

Quand j’ai commencé à travailler j’ai quasiment stoppé la lecture, mes horaires de travail décalés ne me permettaient plus de lire. Puis après la naissance de mes enfants, l’envie est revenue et puissance 10, je suis allée en bibliothèque et je lisais 2 à 4 romans par semaine. Depuis le rythme est plus régulier environ 2 par semaine.

2012_04 - 2

PS : le calendrier est un petit clin d’œil car Rachel a toujours peur d’oublier quelque chose et que dernièrement elle a obtenu son agrément pour être nounou – Félicitations !

Les mots de Gaïange

Au début, je partageais mes lectures avec mes ami(e)s qui me demandaient mon avis, puis petit à petit on m’a dit mais pourquoi tu ne crées pas un blog?!

Après quelques mois d’hésitation, je me suis lancée mais sans réelle espérance d’être lue. Les mots de Gaiange est né. Le nom du blog est une clin d’œil à ma passion des mots et mes enfants Gaïa et Ange.

Un jour du mois de juin de l’an passé (car mon blog va avoir 1 an fin avril), un auto-édité est venu vers moi pour une demande de lecture de son premier roman, j’ai été assez surprise de sa demande, car je venais de débuter. Grâce à lui mon blog à prit son envol, on m’a remarqué sur des groupes de lectures et d’autres auto-édités sont venus vers moi ainsi que des maisons d’éditions. A ce jour, je n’en reviens toujours pas de l’impact que mon blog peut avoir sur des lecteurs, quand je reçois des messages de remerciements de lecteurs et auteurs, je suis toute émue, car j’arrive à leur transmettre ma passion et mes sentiments littéraires.

Mes chroniques ne sont peut être pas élaborées (t’as pas lu les miennes 😛 ), mais elles viennent du cœur et des tripes. Quand je lis un roman, je rentre dedans à 100 %, je vis et respire au travers des personnages et parfois c’est un bouleversement émotionnel qu’il faut savoir maîtriser. J’espère qu’aux travers de mes mots, les lecteurs peuvent ressentir une infime partie de ce que j’ai pu ressentir au travers des pages du roman.

Pour la découvrir un peu plus à travers ses chroniques

 

 

La surprise ! La surprise ! XD

Concours pour les un an du blog sur la page facebook des Mots de Gaïange —-> ici

Bonne chance ! ❤

Bonne découverte et surtout bonne lecture ! 🙂 😉

 

 

 


9 Commentaires

Calendrier des blogueurs : Mars

Bonjour,

Aujourd’hui je vous laisse découvrir Sandy L’or du blog Au fil des livres. J’avoue ne pas trop la connaître en tant que chroniqueuse 😦 , par contre c’est la super administratrice du groupe du même nom 😀 !

Allez, je lui laisse la parole 😉

Quand on m’a offert la possibilité de venir parler de mon blog, je me suis dit : « mais quelle super idée !!! »

Sandy L’or

Mais avant de vous parler de ma passion, quelques petits mots sur moi … Je suis Sandy, une maman de 40 ans qui compte 3 indiens dans sa tribu : le grans chef avec qui je suis mariée depuis plus de 15 ans et 2 enfants, dont une pré-ado qui voudrait déjà devenir chef du village… Inutile de vous dire que notre vie est assez mouvementée …
Je travaille dans une bibliothèque comme secrétaire administrative à temps plein… Que du bonheur pour une passionnée de livres comme moi ….

2012_03

Au fil des livres

En parlant de passion, je me suis décidée à créer mon blog d’avis littéraire, « Au fil des livres », il y a très peu de temps. Je crois que rien ne prend autant de place chez moi que les centaines de livres que je peux avoir. Tout devient occasion de me perdre dans la lecture : dans une file d’attente, durant mes temps de pause et sur tous mes temps libres que ma gentille tribu me laisse ….

Je trouvais dommage de garder cette passion pour moi. Dans mon entourage, ils sont peu nombreux ceux qui aiment passer autant d’heures perdus au travers des pages. Il fallait absolument que je puisse parler à quelqu’un de ces bonheurs trouvés, de ces récits, qui parfois m’ont emmenés si loin que le retour sur terre était difficile. J’ai longtemps hésité, car je me disais que les blogs c’était « un truc de jeune », que j’avais passé l’âge de me jeter dans cette aventure. Mais je ne regrette en rien cette décision. Le fait de partager avec d’autres mes émotions, me comble. J’ai l’impression que je tend la perche du bonheur à celui qui me lira. Si j’arrive à ne toucher que quelques personnes, le pari aura été gagnant.

Mon domaine de lecture de prédilection : le thriller. Plus il est noir, plus il aura des chances de me plaire. Mais je ne ferme pas la porte aux autres styles, même si ce n’est pas la majorité de mes lectures, je lis vraiment de tout : romance, romans de vie, bit-lit, new-romance. Je peux adorer, être littéralement transporter par un livre, comme je peux passer des jours à les refermer les uns derrière les autres et ne pas réussir à accrocher. Je ne me force jamais à finir un livre qui me déplaît. La vie passe tellement vite, que je n’aurai jamais assez de temps pour tout lire ….

Depuis l’an dernier, j’ai découverts les auteurs auto-édités et quel bonheur de découvrir ces « laissés pour compte » qui pourtant, cachent beaucoup de trésors. J’ai eu l’occasion de lire certains de ces auteurs qui m’ont à la fois émue et même bouleversée. J’espère qu’à travers mes chroniques, j’arriverai à donner l’envie aux autres de les lire, de les découvrir à leur tour. Il y a tellement à partager….

Pour la découvrir un peu plus à travers ses chroniques 😉

Lien vers ma chronique d’un auteur auto-édité :

https://aufildeslivressite.wordpress.com/2016/11/26/regis-de-james-osmont/

Lien vers une chronique de thriller que j’ai particulièrement bien aimé :

https://aufildeslivressite.wordpress.com/2016/09/27/charade-de-laurent-loison/

Le lien vers un roman que j’appelle « roman de vie », qui m’a particulièrement touchée :

https://aufildeslivressite.wordpress.com/2016/06/19/se-souvenir-des-beaux-lendemains-de-nicolas-carteron/

Bonne découverte ! et bonne lecture !! ❤ 😉