Lectures familiales

Lire n'est pas un acte solitaire, c'est un moment de partage !


2 Commentaires

Le calendrier des blogueurs : Novembre !

Bonjour,

J’ai failli oublier que nous étions déjà le 15 novembre 😉 !

Aujourd’hui je vous parle de Maria Lebreton de Mes aventures livresques. Je dois reconnaître que je ne connais pas bien son blog, par contre j’ai eu l’occasion de discuter en MP avec elle. C’est une jeune femme adorable qui aime partager sa passion et n’a de cesse de vouloir s’améliorer pour notre plus grand plaisir (que vous soyez lecteurs ou auteurs 😉 )

Bon lorsque j’ai préparé les calendriers, elle a été plutôt timide sur la présentation. Heureusement, elle a un super CV sur son blog 😀 !

Je lui laisse la parole 😉 (enfin !!! 😀 )

2018_11 blog

Une petite biographie 🙂
Bonjour,
Je m’appelle Maria Lebreton, j’ai 34 ans et je suis une passionnée de lecture.
J’ai un emploi à plein temps, une vie de famille et mon loisir c’est la lecture.
J’aime partager mes lectures d’où la création de ce blog.
A travers lui, je souhaiterai partager mes lectures avec vous, peut-être même vous donner envie de les lire!!!  Mais pas que…..
Je vous emmènerai à travers de mes aventures livresques à des événements littéraires auxquels j’aurai l’opportunité de participer.
Découvrir des auteurs, des livres, des histoires est une véritable passion chez moi.
j’aime fouiné dans les livres et découvrir les perles cachées.
Je lis de tous les genres littéraires et ne fais pas de différence entre un auteur d’une grande ou petite maison d’édition . Ni entre maison d’édition et  auto-édition.
Seul le contenu du livre m’intéresse!!!
Ma vision des choses: Chaque auteur décide( ou pas)  par quel biais il fera paraitre son livre et je le respecte. 
Ce n’est pas parce que c’est un auto-édité que le livre vaut moins que celui d’une grande maison d’édition, PAROLE DE LECTRICE!!

Je lis depuis longtemps, vous dire quand j’ai commencé à lire de façon frénétique….et bien je dirai depuis que j’ai 20 ans donc avec un peu de calcule …ça doit faire 14 ans!!!

J’ai ouvert ce Blog en 2016 et je publie de préférence chaque semaine, cela dépend du temps libre que j’ai entre le travail, la famille…ect…

Sa petite phrase 😉

La lecture n’est pas un acte solitaire elle se partage…

Les liens pour la découvrir un peu plus

https://livresdeblogue.blogspot.fr/

https://www.facebook.com/LadieLivre/?ref=br_rs

Publicités


Poster un commentaire

Calendrier des auteurs : Novembre

Bonjour,

Avec un peu de retard vu que je n’avais pas accès à l’ordinateur, je vous propose de découvrir Lyly Ford … une auteure que j’ai eu l’occasion de découvrir avec une reprise modernisée du conte de La Belle et la Bête : À la recherche de la bonté !

Je n’ai plus trop l’occasion d’échanger avec elle, mais je suis ravie de l’avoir dans mes relations. D’après ce que j’ai pu voir, elle est du genre entière dans ses relations 😉

Bon le mieux est encore que je lui laisse la parole. Une petite citation pour commencer les présentations 😀

« La vie est pleine de surprises : croque la pomme de la tentation et laisse-toi te guider vers d’horizon. De tes yeux hermétiques, tu les ouvriras enfin sur le monde et tu en ressortiras le cœur plus léger ! Carpe Diem »

2018_11.jpg

Petite présentation

Née en 1984 sur les bords de la Charente-Maritime, Lyly a ensuite posé ses valises dans la région de Touraine à l’âge de quatre ans et demi. Passionnée de lecture depuis toujours, elle s’inventait déjà des histoires enfant et cette habitude ne l’a jamais quittée. En 2000, elle se lance dans le monde des fanfictions et écrit sa première histoire sur le thème de « Buffy contre les vampires ». Elle continuera sur sa lancée à travers de nombreuses séries et univers jusqu’en 2011 où elle fera la rencontre de deux auteurs. Elle prend la décision de mettre sur papier une idée qu’elle a depuis ses vingt ans, son premier livre sort en juillet 2015, une saga fantasy qui comptera plusieurs tomes. En mai 2015, elle en vient à écrire une romance contemporaine « Mélodie Eternelle » pleine de surprises qui devient son coup de cœur écriture sur l’année. L’année suivante, elle sort le conte revisité de la Belle et Bête version contemporaine et depuis les idées se bousculent dans sa tête, de nombreux projets de romans sont à venir.

Ses romans

Le royaume De Feanolis – Tome 1 la cité d’Apsonia (en réécriture à sortir dans quelques mois)

Mélodie Eternelle Elena, jeune médecin diplômée, se rend au restaurant pour dîner avec Sébastien un soir de Saint Valentin. En l’attendant, elle se remémore leur histoire… Retour dans le temps, Elena revient en France à l’âge de 18 ans pour suivre des études de médecine. À la fac elle se lie d’amitié avec Paul, Marie, Tatiana et Sébastien. Bien que ce dernier fasse tout pour se rendre insupportable…

A la recherche de la bonté Belle, une jeune auteure et blogueuse se retrouve obligée d’écrire une biographie sur le richissime Adam Traz, sous peine de voir son père envoyé en prison pour un crime qu’il n’a pas commis. Mais Belle est bien décidée à ne pas céder si facilement au jeune héritier et ne souhaite surtout pas aller à l’encontre de ses valeurs. Un duel de titans va s’engager entre eux deux et aucun n’est prêt à céder…

Les chroniques pour vous les faire découvrir 😉

Mélodie éternelle :

https://lesrebelles.net/fr/livre/1346/M%C3%A9lodie_Eternelle.html

http://lylyfordauteure.blogspot.fr/2016/06/salon-du-livre-de-poitiers-et-nouvel.html
Le royaume de feanolis :

 

À la recherche de la bonté :

 

Maintenant que vous connaissez mieux ses romans, je vous laisse les liens pour mieux découvrir l’auteure en tant que personne

mes livres : https://booknode.com/auteur/lyly-ford/livres

mon blog : http://lylyfordauteure.blogspot.fr/

ma page auteure : https://www.facebook.com/Lyly-Ford-Auteure-314357042055962/


3 Commentaires

Calendrier des auteurs : Octobre

Bonjour,

Aujourd’hui je vous propose de découvrir Katia Campagne… Jeune et sympathique auteure que j’ai eu le plaisir de rencontrer au salon Rencontre d’encre de Tulles (19). Je dois avouer que je n’ai jamais lu ces 3 romans. Les couvertures des 2 premiers ont tendance à me faire froid dans le dos, quand au dernier… ben je ne sais pas pourquoi, sûrement parce que j’ai déjà trop de lectures 😛 !

Sur ce je lui laisse la parole.

2018_10

Petite j’adorais me raconter des histoires et en grandissant l’envie m’est venue de les coucher sur le papier. J’ai profité du congé parental de mes jumeaux pour assouvir enfin mon rêve et éditer mon premier roman. Un gros pavé en deux tomes. L’histoire d’une famille marquée par l’enfer sectaire. Une histoire abrupte, violente mais de laquelle se détache une histoire d’amour. Celle d’un frère et d’une sœur séparés dans l’enfance et qui tentent tout même l’impossible pour se retrouver.
J’aime les histoires de famille, l’amour intrinsèque que ses membres se portent, les secrets enfouis. J’aime les sentiments forts et la violence des mots. J’adore le café aussi, j’en ai un peu mis dans mes histoires, du vin blanc aussi…

Mon troisième roman parle de cannibalisme. On va croire que je suis une méchante qui aime faire peur, mais il y a aussi une histoire de famille dedans. J’ai basé mon histoire sur la maladie de KURU qui a décimé des tribus aborigènes entière en Papouasie-Nouvelle guinée.
page facebook : https://www.facebook.com/katiacampagne/
Site auteur : http://katiacampagne.wixsite.com/katiacampagne

Comme vous pouvez le constater, elle est plutôt discrète

Quelques chroniques pour découvrir un peu plus ses romans 😉

IVM 1

http://noslecturesnospassions.blogspot.fr/2017/01/ivm-tome-1-de-katia-campagne.html

IVM 2

http://noslecturesnospassions.blogspot.fr/2017/01/ivm-2-in-venis-meis-de-katia-campagne.html?m=0

KURU

kuru

http://www.uncourantdairlitteraire.fr/kuru-katia-campagne/

https://www.book.beltanesecret.com/kuru-katia-campagne-auteure-auto-editee/

Bon à lire les chroniques, je me dis qu’il faudrait peut être que je me lance 😉 … et vous ça vous donne envie de la découvrir ?? Remarquez c’est le bon moment avec le mois des indés non ? Allez, je suis sympa, je vous mets le lien direct pour trouver ces romans 😉 ICI

Bonne lecture !! ❤ 😉


7 Commentaires

Calendrier des blogueurs : Septembre

Bonjour,

Avec une journée de retard, je vous retrouve pour le calendrier des blogueurs. La chroniqueuse en question est discrète malgré son succès et préfère garder un minimum d’anonymat. Merci donc à Gaellie Rose d’accepter de se dévoiler un peu! 🙂

Que dire ! Ce n’est pas facile de se livrer !
Je suis la maman de quatre filles géniales qui occupent une grande partie de mon quotidien, même si les plus âgées sont grandes !

Je suis infirmière. Ça occupe pas mal aussi 😉
Pour m’évader, deux solutions : l’équitation et la lecture.
J’ai toujours beaucoup lu et il devenait compliqué de garder trace des livres choisis. Ma plus grande fille m’a donc conseillé de faire un blog. Il permettait d’organiser mes fiches de lecture et de consigner mes avis.
J’ai donc monté mon blog en février 2017, un peu sur un coup de tête et puis, je me suis prise au jeu. J’ai eu envie d’interviewer les auteurs, de discuter avec d’autres blogueuses, de me familiariser avec le monde des livres, rencontrer des attachés de presse, des libraires, des lecteurs. Cette aventure est devenue formidable, enrichissante et extrêmement positive.

2012_09

Au Fil des Livres

La chronique que je propose de partager est celle de : « Les corps inutiles » de D. Bertholon car cette auteure mérite une véritable attention. Je vous recommande ce roman qui m’a laissée scotchée.

Résultat de recherche d'images pour "les corps inutiles"

Clémence vient d’avoir quinze ans, de terminer le collège. Un nouveau cycle s’ouvre à elle, lorsqu’elle est agressée, en plein jour et en pleine rue, par un inconnu armé d’un couteau. Ce traumatisme inaugural – même si elle n’en a pas encore conscience – va contaminer toute son existence. En effet, l’adolescente réalise qu’elle perd progressivement le sens du toucher…
À trente ans, Clémence, toujours insensible, est une célibataire endurcie, solitaire et sauvage. Après avoir été maquilleuse de cinéma, la jeune femme se retrouve employée de la « Clinique », une usine d’un genre particulier. En effet, la Clinique fabrique des poupées… mais des poupées grandeur nature, hyper-réalistes, destinées au plaisir – ou au salut – d’hommes esseulés.
Le roman déroule en alternance l’histoire de Clémence adolescente, hantée par cette agression dont elle n’a jamais osé parler à sa famille, et le récit de Clémence adulte, assumant tant bien que mal les conséquences, physiques et psychologiques, de son passé.
Mais la vie, comme toujours, est pleine de surprises

Les Corps Inutiles fait partie de ces romans qu’on lit avec assiduité, pressé de connaître le dénouement et qu’on referme et repose sans cesse, appréhendant la dernière page qui signera la fin de la lecture. C’est terrible cette envie d’achever un roman et ce besoin de ne surtout pas le terminer. Pas déjà. Non, ce n’est pas possible. J’en veux encore ! Quelle angoisse … Un dilemme qui suscite beaucoup d’émotions. Et il y en a des émotions dans ce livre. Enormément. Inutile d’espérer en sortir indemne, c’est impossible.
Delphine Bertholon décortique habilement les méfaits de l’Agression : les effets de la peur, de l’insertion dans la sphère intime, du sentiment de salissure, de la culpabilité, de la honte qui induit le silence, de l’incompréhension. Elle analyse le puissant traumatisme qui désagrège le moi et morcelle la conscience.
« Moi était une chose vague, lointaine et nébuleuse, un reflet fracassé dans les miroirs de bar, un concept, une entité. J’avais le sentiment d’avoir vécu mille vies, mais aucune n’était la mienne : tout me semblait fictif, comme si Clémence Blisson, c’était du cinéma. »
Le regard des autres « Allons, Clémence, ce n’est pas si grave ! Ce n’était même pas un viol » et ses conséquences. Clémence s’est construite sur des ruines. Devenue elle-même poupée de silicone – comme celles qu’elle maquille à la Clinique – insensible, objet sexuel consommable, dénué de sens et d’envie, bout de chair enjolivé comme un camion neuf, adepte d’une baise à sens unique, elle se livre, se dégrade, se maltraite. Elle attend, elle espère, croit maîtriser, mais ne maîtrise rien, subit, provoque. Les mots choquent. Clémence choque. Son trouble nous émeut. Perturbe. Delphine Bertholon est si juste. Alternant le récit de l’adolescence et la narration d’un présent plus que complexe, elle nous saisit aux tripes, nous malmène. Non, il ne faut pas terminer ce livre. Et pourtant, il faut savoir. L’histoire ne peut s’achever ainsi, sur cette vie triste à mourir, huilée d’habitudes.
Ce livre bouleverse, fout les jetons, perturbe, interroge. Le profil psychologique et le cheminement de l’héroïne sont décrits avec rudesse et finesse. Les mots sont nets, bruts et filants. C’est une atmosphère, un ressenti à la fois primitif et subtil. Un style à part entière. Delphine Bertholon est indéniablement un grand auteur.

Et puis, si Magali a encore un tout petit peu de place à me consacrer (avec plaisir évidemment 😉 ), je vous propose la mini chronique de « Je me suis tue » de Mathieu Ménegaux – gros coup de cœur – (et premier auteur que j’ai interviewé !) :

Résultat de recherche d'images pour "je me suis tue"

 

Du fond de sa cellule de la maison d’arrêt des femmes à Fresnes, Claire nous livre l’enchaînement des faits qui l’ont conduite en prison : l’histoire d’une femme victime d’un crime odieux. Elle a choisi de porter seule ce fardeau. Les conséquences de cette décision vont se révéler dramatiques. Enfermée dans sa solitude, Claire va commettre l’irréparable. Le mutisme sera sa seule ligne de défense, et personne, ni son mari, ni ses proches, ni la justice ne saisira ses motivations.

 

 

 

Qu’est-ce qui peut conduire une femme à commettre l’irréparable ? Le pire crime qu’il soit?
Claire se tait. Commence alors une inexorable descente aux enfers jusqu’à l’irréversible.
On lit, le souffle court, le cœur tambourinant, le récit de cette femme ordinaire dont les choix ont précipité la perte.
Un livre qu’on lit d’une traite. Captivant.

Où la trouver :

Son blog : https://aufildeslivresblogetchroniques.wordpress.com/

Sa page facebook : https://www.facebook.com/aufildeslivres/

J’avoue que je suis Gaellie d’un peu loin, mais lorsque je croise une de ses chroniques, c’est toujours un vrai plaisir. En plus, j’apprécie beaucoup sa manière de faire, discrète, elle répond toujours présente pour aider et soutenir 😉

Bonne lecture ! ❤ 😉


2 Commentaires

Calendrier des auteurs : Septembre (2)

Bonjour,

Comme je vous l’avais déjà dit, ce mois-ci je vous fais découvrir un 2ème auteur dans mon calendrier.

Olivier Casaliva est un pseudonyme. L’auteur préférant garder l’anonymat, il se propose de vous raconter l’histoire de son roman 😉

Je lui laisse la parole 🙂

Bonjour aux lecteurs de Lecture Familiale et merci à Magali de m’accueillir.

Son roman

Prières de sang est le fruit d’une longue histoire. En effet, j’ai toujours beaucoup écrit, j’écris depuis mon adolescence en fait. A l’époque je dévorais les livres de science-fiction. J’ai rédigé pendant des années des nouvelles, des esquisses d’histoire jamais vraiment abouties. Je ne suis jamais allé au bout de la rédaction d’un véritable livre. Sans doute par manque de temps, de discipline, de motivation, je ne sais pas. Pourtant l’envie était là, depuis le début. Il y a quelques années, une opportunité inattendue m’a permis, enfin, d’aller jusqu’au bout de mon projet. Pendant trois ans, j’ai travaillé toute la semaine loin de chez moi, ne rentrant à la maison que le week-end. Cela a été le déclic. Dans ma petite chambre d’hôtel, j’avais enfin du temps pour moi. Rien d’autre à faire que d’écrire … Je me suis alors jeté à corps perdu dans l’écriture d’un livre, d’un vrai. Et cela a été un bonheur absolu … Prières de sang était né

olivier Casaliva.jpg

Quelques avis sur son roman

Une Vidéo

 

Et pour ceux qui préfèrent les chroniques écrites 😉

https://julitlesmots.wordpress.com/2017/06/11/priere-de-sang-dolivier-casaliva-2/

https://leshistoiresdameliaetlaculturegeek.wordpress.com/2016/10/26/prieres-de-sang/

Je ne peux pas vous mettre tous les retours qu’il a eu … mais une chose est sûre ils sont tous (enfin ce que j’ai lu) positif 😉

Si après la lecture l’article vous voulez découvrir encore plus l’auteur et son livre, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

Et si tout ça vous a convaincu de lire Prières de Sang, il vous suffit d’aller là.

Bonne découverte !! ❤ 😉


6 Commentaires

Calendrier des blogueurs : Juillet

Bonjour,

La blogueuse que je vous propose de découvrir ce mois-ci est une jeune fille un peu spéciale pour moi. Elle est un peu ma « petite protégée »… Cela faisait quelques temps que je la croisais sur les groupes de lecture. Même derrière son écran elle paraissait toujours volontaire, souriante, enjouée … Je suis ravie qu’elle se soit décidée à ouvrir un blog et surtout de voir (ou du moins de sentir) à quel point elle peut s’y épanouir.

Alors ne croyez pas tout ce qu’elle dit dans sa présentation (je ne me permettrais pas de faire de censure), elle est la seule à avoir sauter le pas et tout ce qui lui arrive elle ne le doit qu’à elle ! 😉

Sa « biographie »

Comme pour beaucoup parler de soi n’est jamais simple d’autant plus lorsque l’on n’a pas confiance en soi comme c’est mon cas.
Je suis originaire de la Marne qui se situe dans la région Champagne-Ardennes enfin le Grand Est (certains d’entre vous vont penser que je bois beaucoup de champagne et bien détrompez vous même si de temps en temps ça ne fait pas de mal d’autant plus qu’il y en a du très bon dans les petits producteurs). J’ai vécu sept ans dans les Vosges pour revenir à mes racines en 2012.
J’ai 25 ans, actuellement au chômage, j’ai passé mon CAP vente dans une chocolaterie à 20 ans après avoir été jusqu’en 1ère L, redoublé et n’avoir rien fait pendant deux ans.
Dans la vie de tous les jours, je suis une personne altruiste, tolérante, généreuse. J’aime aider les personnes qui m’entourent. Je donne beaucoup sans attendre en retour quoique ce soit même si dans certains cas ça m’a été défavorable mais on ne se refait pas. Ce qui m’insupporte ce sont les gens qui jugent les autres juste pour le plaisir de critiquer.
Je suis une grande passionnée de livres, cela me permet de m’évader car je suis une personne très solitaire. J’ai commencé à lire les Max et Lili lorsque j’étais en primaire, j’ai enchaîné avec les Chair de poule que j’empruntais au C.D.I du collège mais le goût de la lecture m’ait vraiment apparu dans l’adolescence vers 16 ans avec les livres de G. Musso et la saga Eternels d’Alyson Noël.

2012_07.jpg

La petite histoire de son blog

A l’heure actuelle, j’essaie de m’ouvrir à plus de genres pour pouvoir discuter un peu plus de mes lectures avec mon chéri qui lit exclusivement du fantastique et des mangas. Venant d’une famille où personne ne lit, je me sentais frustrée de ne pouvoir partager mon ressenti sur les lectures que je terminais j’ai donc décidé d’intégrer des groupes de lectures sur facebook et où j’ai rencontré des personnes virtuellement telles que toi et c’est comme ça que mon blog est né.
Après une conversation avec toi où tu m’as demandé pourquoi je n’avais pas de blog (comme quoi je n’ai rien fait de spécial 😉 ), l’idée est tout à coup apparue en me disant que je n’avais rien à y perdre que d’essayer.

D’ailleurs, j’y prend beaucoup de plaisir à faire mes chroniques et les partager ensuite sur les groupes de lecture. Je tiens aussi à remercier les personnes qui me soutiennent en commençant par toi car tu m’as encouragée à le faire et le soutien que tu m’apportes me fait énormément de bien. D’autres personnes aussi m’apportent énormément notamment mon chéri qui lit mais pas autant que moi et qui m’encourage dans tout ce que je fais. Les auteurs qui me disent qu’ils trouvent mes chroniques sur leurs livres sont belles, ça aussi ça aide à persévérer.
Je sais que certains diront que je suis trop modeste (je confirme 😛 )envers moi-même et que ce n’est que le juste retour des choses avec l’implication que j’y mets et le soutien que j’apporte chaque jour aux nouveaux auteurs car il faut bien les soutenir sinon qui le fera ?

Mais en 3 mois, je trouve juste énorme ce qui m’arrive.

Un grand merci à vous tous.

Sa meilleure chronique (selon elle 😉 )

https://meslectures51.wordpress.com/2017/06/25/toons-king-de-nadeim-m-g-h/

Son blog général

https://meslectures51.wordpress.com/

Sans oublier sa page facebook

https://www.facebook.com/La-Marine-d%C3%A9voile-ses-lectures-362403607487843/?hc_ref=ARS5BB8PqUlwNeaUXOXwN27OCr6U77fFfMLVMyKhEqPZbnIi25rXKBCwoPNJRVLoGNs&fref=nf&pnref=story

Je voudrais quand même rajouter mon petit grain de sel dans cette présentation … Je trouve super l’interview des auteurs présente dans chacune de ses chroniques (je crois que c’est la seule à le faire aussi systématiquement 😉 )

La demoiselle a oublié de dire qu’elle avait été sélectionnée par Le prix des auteurs inconnus comme jury

Bonne découverte ! 😉 ❤


10 Commentaires

Calendrier des auteurs : Juillet

Bonjour,

En ce 1er juillet, je vous propose de découvrir Arnaud Le Bian auteur de L’incroyable vie D’Ulysse Marbaud.

Bien qu’il soit habitué à être le centre d’intérêt ( il est ou a été formateur http://www.valeur-et-capital.com/videos/parcours-formation-valeur-et-capital ) impossible de le faire parler de lui. J’ai donc dû faire quelques recherches.

Biographie (Merci Amazon 😛 )

Né en 1970.
Après une enfance en Afrique, il passe sa jeunesse et son adolescence sur la côte d’Azur.
Il vit aujourd’hui entre Paris et la Nièvre
Je sais c’est court, mais pour découvrir un peu plus sa personnalité je vous suggère d’entrer dans le groupe des Accro aux livres où vous aurez le loisir de découvrir son humour … je dirai cinglant ! Et ses goûts littéraires qu’il peut exprimer de manière très imagée 😛 !

2018_07

Il a toujours nourri une passion pour la littérature, notamment la littérature américaine. Ses gouts sont très éclectiques. Il aime lire aussi bien les auteurs classiques que les contemporains. Cependant il ressent une profonde admiration pour trois écrivains en particulier: Céline, John Fante, et Jim Harrison.  Il produit là son premier roman parcourant des thèmes qui lui sont chers: le temps qui passe, la nostalgie, l’alchimie, les mythes et les secrets, la spiritualité, l’Amérique et la culture pop.

Son Roman : L’incroyable vie d’Ulysse Marbaud (actuellement en promotion Kindle 😀 )

Quelques mots de l’auteur à propos de son livre… histoire de vous avertir de ce qui vous attends 😀 :

  • Je n’ai jamais eu l’envie d’écrire un livre qui se lit d’un coup.
  • C‘est normalement un livre qui fait fonctionner l’imagination

L'incroyable vie d'Ulysse Marbaud par [BIAN, Arnaud LE]

Tout est parti d’un rêve qu’Ulysse a fait à plusieurs reprises.
Une femme lui est apparue et lui a délivré ce qu’il considère comme un message:
« Je suis Léa Nathan. Ta quête sera longue. Quand, après avoir expérimenté les basses œuvres de notre monde moderne, et qu’après t’en être délecté tu pourras du jour au lendemain te détacher de chacune d’elles, alors tu t’élèveras, tu me trouveras et tu seras capable de m’aimer de l’amour le plus pur. »
Comme il se sent étouffer dans sa vie, il va dès lors s’évertuer à interpréter ce rêve et va ainsi entrer dans une quête qui va dépasser son existence. Tel son lointain homonyme, il va partir pour un voyage durant lequel différentes expériences et rencontres lui feront toucher du doigt de vieux secrets enfouis en élaborant des corrélations inattendues. En effet, quel lien peut on faire entre le Big Bang, la physique quantique, la bombe atomique, l’Inde antique et sa trinité de dieux, les chakras, le son OM et enfin le peuple tsigane et sa musique, les alchimistes, les fréquences cérébrales et Frank Sinatra? Et bien Ulysse va réunir tout ceci dans une nouvelle compréhension du monde.

L’incroyable vie d’Ulysse Marbaud est une épopée originale qui nous pousse à nous interroger sur le sens de nos vies et sur la recherche que nous avons tous: découvrir l’onde qui nous fait et nous fera vibrer. Ulysse, héros profond et touchant, va entrer en guerre et percer le mystère de cette onde primordiale que nous avons toutes raisons de nommer l’âme éternelle du monde.
Son récit nous tiendra en haleine, jusqu’au final étourdissant.

Quelques avis 🙂

Fantomette LA : https://www.facebook.com/groups/1116478561764528/permalink/1360063524072696/?hc_location=ufi

Eva Cantalago Alias Jo Rouxinol (auteure du Carnaval des Illusions et du Temps des étoiles ) https://www.facebook.com/groups/1116478561764528/permalink/1385615004850881/

Bien sûr vous pouvez en trouver beaucoup d’autres sur le groupe des Accro ainsi que sur Amazon  dont celui de Frédéric Soulier (auteur aussi 😉 )

Bon mois de Juillet ! ❤