Lectures familiales

Lire n'est pas un acte solitaire, c'est un moment de partage !


2 Commentaires

La brèche de Pauline Pierre

21686303_10155840743682376_8031479930967871012_n

Bonjour,

Allez une petite chronique du prix des auteurs inconnus… j’en suis à 4/11 c’est pas mal. L’avantage et l’inconvénient de la catégorie : Premier Roman, c’est que nous avons différents genres littéraires. On ne s’ennuie pas mais difficile de faire des choix car nous n’avons pas de critères de comparaison. Bon j’arrête de vous parler du prix et en vient au roman…Enfin !!! 😛

51OHxArtoqL

4ème de couverture

Rien ne prédestinait Blake Rivers à une existence hors du commun. Tout juste âgé de vingt ans, le jeune homme n’a jamais poursuivi qu’un seul objectif : survivre. Dans un pays où règnent la dictature, la délation et le mépris des pauvres, faire profil bas est le meilleur moyen de s’en sortir. Pourtant, Blake a du mal à se plier aux règles imposées par La Coalition…
Sa vie bascule le jour où il découvre l’existence de La Brèche, une organisation secrète qui se tapit dans le ventre de la Capitale. Dès lors, toutes les certitudes de Blake vont être remises en cause.

Mon avis

La couverture m’avait surprise dans mon souvenir. Une brèche et un tunnel, ce n’est pas vraiment la même chose…mais à la lecture du roman l’image prend tout son sens.

Lorsque j’ai cherché l’image de la couverture, j’ai découvert que l’auteure était éditée par 5 sens éditions. Une petite ME que j’ai découvert cela doit faire un an et dont la qualité des romans et leur originalité m’ont toujours agréablement surprise…. C’est donc ma 1ère déception concernant ce roman.

Attention, je n’ai rien à reprocher à ce livre si ce n’est d’avoir garder le schéma classique de la dystopie. Alors, on ne s’ennuie pas vraiment, il y a de nombreux rebondissements mais quand on est comme moi une adepte de ce genre et qu’on en a lu en quantité, ben y a pas la petite touche qui fait la différence.

Je dois toutefois admettre que l’absence totale de romance est un plus (d’ailleurs pourquoi faut-il toujours qu’il y ai une histoire d’amour dans les dystopies??)… Et là Résultat de recherche d'images pour "idée lumineuse" c’est ça la différence avec les autres dystopies 😀 … Mais bon, même si je l’ai relevé, ça n’a pas vraiment fonctionné pour que je m’y plonge totalement.

Le fait que le « héros » soit un homme…enfin un garçon 😀 est aussi un plus. ( OK vous allez me dire que c’est pas le seul…mais bon, dans mes lectures ce sont plus souvent des jeunes filles que des hommes)

L’écriture est agréable et la plume fluide, on passe un agréable moment de lecture en compagnie de Blake et des membres de la Brèche. Le message final l’auteur catégorise ce roman en jeunesse…enfin, elle explique certaines choses qui à 40 ans révolu me semble évidentes.. Mais qui peuvent faire du bien à entendre ou lire pour des ados 😉

Conclusion

Un roman jeunesse agréable avec un message intéressant mais qui utilise tous les codes de la dystopie. Je n’ai malheureusement pas trouvé le petit truc qui en fait, pour moi,  un roman à part 😉

Résultat de recherche d'images pour "citation avec grain de sable"

 

Si vous aimez les dystopies, vous pouvez vous procurer La brèche ici pour le numérique et pour la version papier 😀

Publicités