Lectures familiales

Lire n'est pas un acte solitaire, c'est un moment de partage !


2 Commentaires

La dernière des Liomages de Lara Lee Lou Ka

Bonjour,

Les échanges et la patience, rien n’est plus important sur les réseaux sociaux 😛 . Après 2 ans (minimum 😀 ) je me suis enfin plongée dans l’univers de Lara Lee Lou Ka 😉 !!

51rCmh4EbGL

4ème de couverture

Dans les lointaines contrées de la Sharnie vit une jeune fille prénommée Maelis. De son passé elle ne sait que peu de chose. Une rencontre avec un étrange personnage va bouleverser sa vie.Douée du don de double vue, elle va aller à la rencontre de son destin accompagnée par celle qui deviendra son mentor, Missellemis, et son compagnon de toujours, Sauvage, son Flamboyant.

Mon avis

Sincèrement si je ne « vivais » pas dans le monde des indés 😛 , jamais cette couverture ne m’aurait interpellée. Pourtant elle représente très bien les personnages principaux de l’histoire… mais je ne sais pas, je la trouve enfantine.

Remarquez à y réfléchir cela correspond relativement bien au public.

En effet l’univers de Lara Lee est riche, mais malheureusement pour une adepte de fantasy comme moi, il n’est pas assez développé. Par contre, c’est parfait pour ceux qui veulent découvrir ce genre de roman.

La lecture est fluide, l’écriture agréable et les personnages attachants bien qu’on aimerait en savoir un peu plus sur leurs histoires personnelles.

Un « truc » que j’ai apprécié, c’est que même si l’auteure a prévu une suite, l’aventure de Maelis se termine. L’auteure prend le temps de finir la quête avant de clôturer son roman. Alors même si on a envie de découvrir quelles épreuves va devoir traverser notre héroïne, on ne se sent pas frustré.

Conclusion

Un roman de light fantasy qui permet aux moins aventureux et/ou au plus jeunes de découvrir ce style de manière agréable.

PS : J’ai appris de source sûre qu’un préquel développant l’univers de Maelis était prévu…j’avoue avoir hâte de le lire car il y a vraiment de quoi faire 😉

Sinon pour vous le procurer, c’est par ici 🙂

Publicités


4 Commentaires

L’esprit du combat de Mathieu Nicod

Bonjour,

J’ai découvert ce roman grâce au prix des auteurs inconnus. Malheureusement il n’a pas passé la 1ère sélection… mais nos super organisatrices nous avaient permis d’en sélectionner un de plus…. Et Mathieu Nicod a gentiment accepté de me le faire parvenir 😉 ! Merci

Petite info mais Résultat de recherche d'images pour "smiley chut" … il était dans mon top 3 ;). Il faut dire que la couverture est tout simplement une tuerie, je ne sais pas qui est l’illustrateur mais j’adore….

51EjHht-7kL

Et le 1er à dire que c’est bizarre qu’une nana aime ce genre de couverture et ben….faut arrêter d’avoir des idées préconçues #nonmaisoh !!! 😛

4ème de couverture

Épée-Vive est un combatteur à la retraite. Depuis qu’il a déposé les armes, il erre dans les rues de la capitale, fauché et anonyme. Quand son ami lui propose d’entraîner deux jeunes disciples, il saute sur l’occasion pour retrouver sa gloire d’antan. Il parcourt alors les routes du Royaume avec ses élèves pour les confronter à la réalité du Combat. Mais le passé finit toujours par refaire surface…
Loin, à l’est, une tempête se prépare. Un chef de guerre lève une armée de rebelles et conquiert nation après nation. Ses hommes l’appellent le Berger. Il est leur maître, leur général… leur Dieu. Assoiffé de pouvoir et de vengeance, il tourne son regard vers le Royaume…
Confronté aux horreurs de la guerre, Épée-Vive réussira-t-il à protéger ses disciples de la destruction, du chaos et surtout, de lui-même ?

Mon avis

Alors je sais que le terme de « combatteur » fait bizarre au début mais je comprends l’auteur … je dirais que c’est un agréable mixe : combattant + gladiateur qui correspond tout à fait à l’image que l’on a tout au long de la lecture de notre « héros ».

Je pensais le lire après avoir lu tous les sélectionnés mais finalement je n’ai pas résisté à la tentation et pu…rée que c’était bon !

Alors l’univers n’a rien de vraiment nouveau mais la plume est agréable et surtout les personnages sont tout simplement géniaux. L’auteur les fait évoluer en fonction des événements auxquels ils sont confrontés. Certains comme Épée-Vive dévoile leur passé, d’autres se construisent et nous, nous sommes là, à leurs côtés à écouter leurs confidences où à se dire…. »Ben mon gars, il était temps que tu ouvres les yeux !! » Enfin comme vous pouvez le voir, j’étais très impliquée auprès de nos héros et … c’est bon !!! 😉

Quand à l’esprit du pouvoir, pour les combatteurs c’est l’essence même de leur art, la manière d’appréhender le monde, une morale !!

Conclusion

Je suis ravie d’avoir pu découvrir ce roman… et même si ce n’est pas un coup de cœur (j’aurais aimé un univers un peu plus développé 🙂 ), j’ai vraiment passé un excellent moment de lecture, l’histoire est bien construite et j’ai même eu du mal à quitter les personnages … c’est pour dire ! 😛

Si vous voulez vous le procurer (ce que je vous recommande fortement 😀 ) c’est par ici

Bonne lecture !! ❤


1 commentaire

Blue Belle de Océane Ghanem par Petite Pousse

Bonjour !

Comment allez-vous ?

Aujourd’hui je viens vous parler du livre Blue Belle d’Océane Ghanem, que j’ai pu récupérer en service presse suite au salon du livre de Toulouse L’imagina’livre

https://images-eu.ssl-images-amazon.com/images/I/51YgjdcyvKL.jpg

Résumé :

Un prince au tempérament rigide et conservateur. Une mystérieuse créature au passé trouble.
La lutte ancestrale du bien contre le mal…

Le destin pousse Blue, néphilim orpheline et marginalisée par les siens depuis toujours, à croiser le chemin de Lysander, Prince des Cieux, qui exècre son espèce. Alors que tout les oppose naît entre eux une irrésistible alchimie. Cette attirance/répulsion éveille en Blue des pouvoirs qu’elle désespérait de posséder et fait voler en éclats toutes les certitudes sur lesquelles Lysander a bâti son existence. Jusqu’à ce que la mort les rattrape.
Ils auront un prix terrible à payer.
Car le jour du jugement dernier est arrivé.

Mon avis :

J’avoue avoir eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire dans les premiers chapitres pour deux raisons, la première étant totalement de ma faute.

Emprisonnée dans mes clichés, je suis partie du principe que Blue était l’ange et Lysander le néphilim (pardonnez-moi, je n’avais pas lu le résumé avant de me lancer dans ma lecture :s ) ce qui m’a dans les premières pages, perdue. Mais j’ai vite réalisé mon erreur et tout a tout de suite été beaucoup plus clair ! 😀

La deuxième chose qui m’a empêchée d’être complètement happée dès les premières lignes est que j’avais un peu l’impression de tourner en rond… les réactions de Lysander me tapaient un peu sur le système au début, bien que je les comprenne, le fait qu’il fasse le yo-yo plusieurs fois m’énervait un peu (faut dire que je ne suis pas très patiente :D). Celles de Blue aussi, je veux dire, Lysander la déteste pour ce qu’elle représente dont la séduction fait partie. Elle le sait car il le lui dit (pour faire rapide hein, je ne compte pas vous spoiler ne vous inquiétez pas) mais qu’est ce qu’elle fait ? Elle tente la carte de la séduction.

Mais, pour mon plus grand plaisir, l’action principale, si je puis dire, est arrivée. Et là, ça a commencé à devenir addictif.

L’univers est complexe, complet et l’auteure a réussi à le creuser pour lui donner une profondeur pas forcément atteinte dans d’autre livres. Très intéressant !

Le style est agréable, très juste. Les scènes sont parfaitement bien décrites, on arrive très bien à se les représenter, les scènes d’actions comme celles érotiques ou celles d’émotions. L’auteure maîtrise parfaitement tous les types de descriptions ce qui en fait un roman fluide à lire.

Je n’ai relevé aucune incohérence, ni aucune faute ce qui, si vous m’avez déjà lue, est assez rare ! Bravo à l’auteure et à sa maison d’éditions 😉

Les personnages, bien qu’un peu énervants par moments sont attachants et, qualité importante, possèdent leurs défauts ! Ils ne sont pas parfaits et bon dieu que c’est agréable. Bien que j’ai trouvé la capacité de Lysander à jouer le yoyo entre « elle m’attire » « elle me rebute » ainsi que celle de Blue à perdre sa confiance assez fatigante à la longue, ils sont attachants et surtout réalistes. Tous les personnages gravitant et s’articulant autour sont tout aussi creusés  ce qui est appréciable pour des personnages secondaires souvent délaissés.

Le suspens est parfaitement maîtrisé pour nous faire tourner les pages et le cliffhanger de la fin est impitoyable.

Conclusion :

Une histoire à découvrir, fan de fantasy ou non, qui nous emporte dans l’univers de Blue Belle, et dont on ne ressort qu’avec une envie : le tome 2 !

La chronique vous fait envie ? Pour vous le procurer, c’est par ici 😉

Sinon vous pouvez toujours découvrir la plume de l’auteure sur wattpad…pour ça c’est par là:  https://www.wattpad.com/user/OceaneGhanem

lectures-familliales-copie-copie

 


4 Commentaires

Ray Shepard : Amnésie de Morgane Rugraff

21686303_10155840743682376_8031479930967871012_n

Bonjour,

Bon j’avoue ne pas trop savoir où j’en suis de mes lectures dans cette catégorie du prix des auteurs inconnus…. heureusement que les chefs sont là 😛 ! Merci Virginie et Amélia 😉  ❤

51AajmJLaAL._SY346_

4ème de couverture

Si votre cœur est animé par la vengeance, que devient votre âme ?

Penngrad.
Un monde corrompu.
Celui dans lequel chaque habitant côtoie la seconde moitié de son âme : un spectre de fluide animal.
Cet univers, c’est celui de Ray Shepard, un alchimiste en quête de puissance, dont les pas sont guidés par la haine et la soif de vengeance.

Mon avis

Comme vous le savez… ou pas :D, nous devions sélectionner les livres en se basant sur la couverture, le résumé et les 10 premières pages.

Soyons honnête, rien que la couverture et la 4ème je kiffe !!! (et là j’entends ma Petite Pousse hurler :  » Comment tu parles maman ?? Résultat de recherche d'images pour "smiley j'hallucine"… j’vais pas te rappeler ton âge !! » :D. Passons 😉 ! Une autre chose que j’apprécie dans ce roman, c’est la carte de Penngrad en début de roman et les dessins en début de chapitre et de saisons… Je suis sûre qu’en version papier ça doit être magnifique !

Allez j’entre dans le vif du sujet 😉

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans le roman, la nécessité de comprendre le lien entre les hommes et leurs âmes. De plus il y a pas mal de personnage et comme l’auteur se balade de l’un à l’autre, j’ai mis un temps pour repérer qui était qui… Mais bon, on va dire qu’une fois les 50 premières pages passées, ben c’est du bon !!! 😉

L’auteur prend son temps, elle tisse patiemment les liens et développe la psychologie des personnages au fil de l’histoire…

Ray est un personnage infecte et pourtant on s’y attache tellement on le sent torturé, alors quand arrive la fin du roman, on a juste envie de dire « Non!! » et d’aller voir l’auteur pour lire le tome 2 😛

L’auteur distille progressivement de la noirceur dans son univers. Plus on découvre l’environnement des personnages, leurs psychologie  plus le « mal » s’immisce dans l’univers jusqu’à l’extrême (ou presque 😉 ) mais je n’en dis pas plus sous peine de spoil… Je considère toutefois que Morgane Ruff a fait la pire chose qu’un auteur puisse faire à ses héros et par conséquent à son lecteur 😉 .

Ce travail autour des héros donne un roman plutôt lent dans l’ensemble malgré un final du genre explosif …. un 1er tome de fantasy quoi !! 😀

Conclusion

Malgré une mise en place difficile, Ray Shepard : Amnésie est un bon 1er tome qui donne envie de connaître la suite. Surtout que je suis curieuse de savoir comment l’auteur va faire évoluer son personnage principal au vu de son caractère et des gens qui s’intéressent à lui… Mystère !!! Je veux le tome 2 !!!! 😛

Sinon, pour vous le procurer c’est ici … et pour information le tome 2 est déjà sorti, donc vous pourrez le trouver …. et je vous rajoute la couverture histoire de vous faire baver 😉

Ray Shepard: Tome 2 - Hérésie par [Rugraff, Morgane]

Bonne lecture ! ❤

 

 


3 Commentaires

Thérianthropia (Livre 1) : La boîte de J.L Treuveur

Bonjour,

Bon je sais le titre est … complexe à prononcer 😀 !! Ben oui j’aime bien des fois essayer de lire les titres à voix hautes :P. Enfin j’espère que ça ne vous arrêtera pas car vous louperiez quelque chose. Je n’en dis pas plus…pour le moment 😉

J’ai rencontré J.L Treuveur lors du salon L’imagina’livre à Toulouse. J’ai longtemps hésité à prendre son livre, mon budget explosant à chaque fois que je vais là-bas 😉 (bon comme excuse, c’est le seul salon qu’on fait à 4 😀 ). Finalement ceux sont mes têtes blondes qui m’ont décidé à cause de (ou grâce à 😉 ) la couverture !

Et surprise, lorsque je suis allée prendre contact avec l’auteure pour l’informer de ma lecture… elle se souvenait de moi smiley-150600_640 !

517J0sLAfLL

4ème de couverture

Thérianthropia, source d’équilibre de l’île Caelestia sous la surveillance des dryades, assure aux êtres de lumière une vie paisible dans leur Havre. Mais lorsque l’Élue disparaît, que sa Boîte sacrée est volée, et que la terre protégée est soudainement rongée de l’intérieur par un mal étrange, tout laisse penser que les âmes noires sont à l’œuvre pour tenter de gouverner.
Obstacle après obstacle, les amis de l’Elue vont devoir s’unir pour la retrouver, car elle seule et sa Boîte peuvent sauver Thérianthropia.
Mais l’Elue est perdue et va devoir se trouver elle-même sur le chemin difficile des âmes blessées qui réalisent que l’amour ne triomphe pas toujours…
La guerre intérieure a commencé… Et le temps est compté…

Mon avis

Et mince, avant de me lancer dans ma chronique, je suis allée voir celle d’Euloge (ici) et ben j’aurais pas dû. Comme à chaque fois que je vais voir des retours avant de faire le mien, les mots m’échappent ainsi que les tournures de phrases. Pourtant depuis hier, ça tourne dans ma tête tout ce que je voudrais vous dire sur ce roman…mais là tout de suite, maintenant…impossible !!

Bon ne nous laissons pas « déborder » et prenons les choses de manière structurée (sic 😛 ). Même si j’ai vraiment accroché à ce roman, j’ai eu beaucoup de mal à entrer dedans. J’avais juste l’impression que les événements étaient posés là, les uns à la suite des autres. Et même si Jessie (l’Élue) a plutôt un caractère volontaire, elle avait aussi une forte tendance à m’agacer. Elle me donnait l’impression de faire les mauvais choix. Et puis, le premier tiers passé, l’arrivée de certains personnages (et ils sont nombreux dans cette histoire) ont fait que je n’ai plus lâcher le roman.

Hier j’ai passé mon temps entre ma cuisine (pour prendre le café) et vautrée sur le canapé le livre à la main !!

Thérianthropia est un monde où se côtoie dryade, thérianthrope (humains qui peuvent se transformer en animaux totem), oracle…et bien sûr quelques démons, sorcières et humains sans pouvoir mais tordus ont pu se faire « une place »

Aucun temps mort dans cette aventure, notre héroïne Jessie se retrouve confrontée à ses démons mais aussi aux Brock, véritables âmes noires qui ne cherchent qu’à diriger Thérianthropia. Heureusement, en tant qu’Élue, elle aura de nombreux alliés…qui ne s’en sortiront pas tous.

La plume de l’auteure nous fait nous attacher à chacun d’entre eux et même si le décès de certains est un déchirement, il reste…comment dire sans choquer ? Beau .. oui c’est ça beau 😉 , dans le respect et la douceur. Très bizarre d’associer ces mots à des morts violentes…et pourtant !!

Un point positif pour moi qui ne supporte pas le frustration (comment ça j’suis une sale gosse ??!! 😛 ), même si en une phrase ou deux l’auteure nous donne envie de lire le tome 2, la quête de Jessie se termine avec ce tome. 😀

Conclusion

Merci mes enfants de m’avoir poussé à l’acheter… 539 pages qui se lisent toutes seules.

Une plume fluide, travaillée, des personnages attachants à la psychologie bien travaillée…un roman à lire pour les adeptes de fantasy…et les autres aussi 😉

D’ailleurs pour l’acheter, c’est par 🙂

Bonne lecture ❤

Résultat de recherche d'images pour "coup de coeur "

PS : Vous avez vu le choix des couleurs …pour s’adapter à celle du livre 😀


2 Commentaires

Entre les mondes (tome 1) : Funambule d’Auréane de Saysgam

21686303_10155840743682376_8031479930967871012_n

Bonjour,

1er retour des 10 livres sélectionnés pour le prix des auteurs inconnus !! Ce qui est bien dans le fait d’être jury dans ce prix, c’est que je vais pouvoir être aussi sadique que l’auteur du roman devilish-98451_640

51UKzLIW-CL._SY346_

4ème de couverture

Elle ne connaît rien de ce monde, hormis la noirceur et les ténèbres dans lesquelles elle a évolué pendant dix ans. Bercée par les cris, nourrie par la violence, et déshumanisée, elle avait perdu toute notion de vie, et de bonheur.
Mais voilà qu’une lueur d’espoir vient percer l’obscurité qui l’habite. Aujourd’hui, elle a été achetée.
Aujourd’hui, elle va enfin quitter cet enfer qui l’a vue grandir, et goûter à un semblant de liberté.
Mais qui est cet homme mystérieux qui l’a achetée ? Peut-elle le croire lorsqu’il assure ne rien attendre d’elle ?
Entre défiance, incertitude et amour, laissez-vous guider dans cette aventure fantastique.

Mon avis

Je ne sais pas si vous avez suivi la sélection du prix des auteurs inconnus, nous devions 10 livres sur 50 en se basant sur :

  • La couverture
  • La 4ème
  • Les 10 premières pages

Auréane nous embarque donc direct dans son univers. Je me rappelle encore la frustration que j’ai ressenti à la fin des 10 pages qui nous avaient été soumises…j’ai ressenti exactement la même à la fin de ce premier tome. Alors ne croyez pas que l’auteur finisse sur un cliffhanger, c’est bien pire que ça.

Elle nous immerge totalement dans son monde, on s’y installe avec plaisir malgré la noirceur de ce dernier. Le lecteur prend plaisir à voir l’évolution de l’héroïne et tout comme elle on se pose des questions sur son maître…L’écriture est fluide et les personnages complexes et attachants.

Donc pour être claire, l’auteur nous prend la main, nous immerge dans son monde et quand on est bien installé, qu’on commence à l’histoire de chacun et que l’on voit l’avenir se dessiner, elle s’arrête mais  sur un éclat de rire … histoire de faire passer la pilule 😛

Bon c’est quand même dur à avaler…mais le prochain devrais arriver bientôt 😉

Conclusion

Mon homme me l’a arraché… ben quoi, je voulais pas l’admettre car  « j’aime pas » les non-fins (version gamine capricieuse ou Caliméro au choix 😀 ) . Mais il a raison (sic) !! Même si je vais trépigner en attendant la suite tellement je me suis immergée dans le monde d’Auréane…

Oui ! Oui ! Je le lâche !!

BALLON DÉCORATIF  Karaloon 20020 Lot de 10 ballons en forme de coeur

COUP DE CŒUR ❤

Si vous aussi vous voulez découvrir la plume d’Auréane de Saysgam et plongez dans son univers (surtout que le tome 2 est pas loin 😉 ) , il suffit de cliquer ici  🙂

 

 

 

 

 


7 Commentaires

La légende d’Argassi (tome 3) : La dernière bataille de Martine Sonnefraud-Dobral

Bonjour,

Résultat de recherche d'images pour "smiley qui réfléchit"

 

C’est comme ça que je vous imagine après la lecture du titre 😀 !! Pourquoi ?? Ben j’suis sûre que vous êtes entrain de réfléchir pour savoir si vous avez pas loupé quelque chose…à moins que vous soyez déjà entrain de chercher sur le blog , les chroniques des tomes 1 & 2 de La Légende d’Argassi 😛

 

Alors je vous averti de suite….je ne les ai pas lu !! 😀

Et là j’vous imagine comme ça …Résultat de recherche d'images pour "smiley surpris"Désolée je ris toute seule devant mon PC 😉 ! Bon allez j’arrête de me moquer de vous et je passe aux explications de texte.

J’ai discuté avec  Martine Sonnefraud-Dobral lors du salon du livre de Montredon-Labessonié. Un ami commun m’avait sollicité pour que je la rencontre et lui chronique son livre…. Comme elle avait besoin que ce soit le dernier sorti qui soit sous les projecteurs ( 😛 ) et que la lecture des 2 premiers tomes n’était pas nécessaire car il y avait un résumé, j’ai accepté. Voilà comment je me suis retrouvée à lire le tome 3  d’une série dont je n’avais pas lu le début 😀 …. et j’ai tout compris 😛

Les livres … Ah oui ! j’ai oublié de préciser que La dernière bataille se divise en 2 parties : Le Retour et La dernière prophétie Lire la suite