Lectures familiales

Lire n'est pas un acte solitaire, c'est un moment de partage !


2 Commentaires

Les Primitifs de Laetitia Laosakoune par Petite Pousse

Bonjour !

Aujourd’hui je reprends le clavier pour vous parler du roman de Laetitia Laosakoune « Les Primitifs »

4ème de couverture :

Charlotte, jeune passionnée de jeux vidéo mène une vie tranquille, trop tranquille pour elle. Chaque jour, elle travaille dans une boulangerie et sert un client mystérieux, au physique atypique mais séduisant. Elle est amoureuse de lui mais cet homme, désagréable et inaccessible, ne lui accorde pas un regard ni un sourire, jusqu’au jour où les évènements vont les réunir. Malgré la découverte des sombres secrets qui entourent ce garçon et l’incroyable révélation sur l’existence de son « espèce », Charlotte lui fait confiance et lui confie sa vie. Ils affronteront ensemble l’apparition d’un virus mortel, d’agents gouvernementaux qui les pourchassent sans raisons apparentes mais surtout du jeune frère de celui-ci qui semble vouloir du mal à la vendeuse et qui mettra tout en place pour se débarrasser d’elle…

Mon avis :

J’ai commencé ce roman dans la voiture en revenant du salon de l’imaginaire de Toulouse, pensant (naïvement) que, comme pour la majorité des livres j’arriverais à faire une pause dans ma lecture en arrivant à la maison pour travailler. Que nenni ! Je n’ai même pas stoppé ma lecture pendant le temps de marche de la voiture à mon lit. 😀 Je l’ai trouvé addictif pour la simple et bonne raison que l’histoire est remplie de rebondissements, d’action ainsi qu’une bonne dose de suspens.

J’ai malheureusement relevé quelques points qui m’ont un peu déçue au cours de ma lecture.

Tout d’abord le résumé : je le trouve un peu décousu… le jeune frère n’est, selon moi en tout cas, pas le point le plus « problématique » de l’histoire. De plus, il évoque une rapidité dans l’évolution de la relation de Charlotte et le client mystérieux, qui est certes présente dans le livre mais moins que ce que laisse entendre le résumé : elle est amoureuse de lui (même si, en tant que « d’jeuns » je dirais plus que c’est un crush, une attirance, étant donné qu’elle ne lui a jamais vraiment parlé) –> annonce du secret –> lui confie sa vie –> se battent ensembles, seuls contre tous. Ça m’a personnellement donné une impression de précipitation moins marquée dans le contenu du roman.

La rapidité justement. J’ai tellement aimé les rebondissements, les actions qui renversent tout ce que le lecteur peut penser sur les personnages, que j’aurais aimé que l’auteure prenne un peu plus de temps, à côté, pour creuser les relations entre les personnages, leur caractère, leur personnalité. Un exemple : il est mentionné dans le résumé que Charlotte est fan des jeux vidéo. A part pour provoquer l’aveu du secret d’Adam, et pour lui faire acquérir une qualité de hackeuse (un peu exagéré, ce trait de sa personnalité est peu utilisé, or il est dans le résumé ce qui sous-entends que c’est quelque chose de fondateur pour Charlotte. Mais je comprends le fait d’avoir privilégié les actions : il faut mener le lecteur quelque part et les livres trop longs ont tendance à faire fuir les petits lecteurs, ce qui aurait été vraiment dommage !

Le style de l’auteur est très agréable, très fluide et correspond totalement à l’effet recherché. La mise en page est magnifique,(tout comme la couverture), où les chapitres sont annoncés en blanc sur un fond noir. C’est très agréable et original !

Il me reste juste deux minuscules questions, insignifiantes, mais qui m’ont perturbée légèrement (en tant que jeune fille casse pieds je l’avoue XD ).

Au niveau de la phrase  » Il l’embrassa plus passionnément que la première fois, mais cette fois il ne la laisserait pas sur sa fin « . J’aurais eu tendance à dire  » sur sa faim  » mais j’avoue que du coup je m’interroge ^^

Enfin, c’est au niveau des capacités de hackeuse de Charlotte dont j’ai parlé un peu plus haut. Elle explique qu’elle les as acquises grâce à des amis joueurs en ligne afin de savoir télécharger des jeux avant leur sortie officielle. Dans ce cas, pourquoi attends-t-elle au début du roman la sortie de son jeu favori plutôt que de le télécharger ? Et surtout, comment cela peut-il être suffisant pour lui permettre de rentrer dans les documents du Ministère de la Santé qui est protégé ne serait-ce que par un pare-feu très puissant qui n’a pas besoin de gens pour le contrôler (le virus n’a donc aucun effet sur ce pare-feu)? Après, je peux me tromper sur le moyen du gouvernement de protéger ses infos capitales mais c’est ce qu’il me semblait d’après ce que j’ai pu lire ou entendre, ce qui fait que j’ai été assez surprise. ^^

Conclusion :

Un livre extrêmement addictif (j’ai d’ailleurs exigé le tome 2 dès la fin de ma lecture tellement le cliffhanger est horrible 😀 (encore plus avec le prologue du tome 2 à la fin !), au style très agréable et, malgré quelques toutes petites faiblesses, parfait pour passer un moment haletant !

Bonne lecture !

Pour vous le procurer c’est ici (Amazon) ou (directement chez les éditions livresque)

Petite Pousse

petite pousse

Publicités


10 Commentaires

Le silence des aveux d’Amélie de Lima

21686303_10155840743682376_8031479930967871012_n

Bonjour,

J’ai lu le roman d’Amélie de Lima dans le cadre du prix des auteurs inconnus…j’avoue que malgré les nombreux retours positifs que j’ai pu lire, ce n’est pas un livre vers lequel je me serais plongée volontairement…en cause la 4ème de couverture, j’ai toujours un peu de mal quand cela concerne des morts d’enfants. Mais ça je vous l’avais déjà dit je crois 😉

index

4ème de couverture

Lille, novembre 2010, le corps sans vie d’une adolescente est retrouvé près de la Deûle enneigée, dans d’étranges conditions. Cheveux scalpés, habillée mais sans sous-vêtements, un billet de vingt euros dans la main, tout prête à croire qu’il s’agit d’un crime sexuel. Véronique De Smet, commissaire chargée de l’affaire semble piétiner, les meurtres s’enchainent et l’enquête est au plus bas.
Pourtant, un revirement de situation permettra à Véronique de mettre la main sur le présumé meurtrier, un trentenaire qui semble être le coupable idéal. Mais, l’est-il vraiment ?
Aidée de l’inspecteur Bernier, Véronique réalisera un travail de fond, sur l’enquête et sur elle-même, pour démêler cette affaire, où rien ne semble être ce qu’il parait…

Mon avis

Malgré les nombreux retours positifs sur ce roman ( ici ou   😀 ) j’ai commencé ce roman avec une certaine appréhension. Cette inquiétude a fait que j’ai eu du mal à rentrer dans le livre, et quand par dessus le marché je fais une erreur d’interprétation… Aïe ! Aïe ! Aïe ! C’est vraiment compliqué 😦 !!

Mais bon, je persiste, il faut dire que les personnages sont vraiment complexes et intéressant… en plus Amélie de Lima nous les dévoilent de manière progressive au fil de l’enquête. Des petites bribes à droite à gauche qui maintiennent l’attention du lecteur en éveil.

Je voudrais bien vous parler de l’intrigue mais ce serait gâcher votre plaisir car je risque de spoiler involontairement. La seule chose c’est que j’ai trouvé avant la fin du roman…mais je n’ai véritablement compris qu’une fois la dernière page (ou presque) tournée. Ce qui est important dans ce livre et que l’auteure maîtrise parfaitement, ce n’est pas le comment, mais le pourquoi !

Conclusion

Un roman bien mené du début à la fin, même si pour moi l’entrée a été difficile, je comprends parfaitement son succès. Un plus : les personnages complexes et torturés à souhait 😉 (je dois avoir un petit côté sadique quand même 😀 )

Pour vous procurer ce roman, c’est par ici 😉


3 Commentaires

Le couloir des âmes de Julie JKR

Bonjour,

Et voilà c’est le dernier roman qui me permet de finir mon challenge ABC spécial auto-édités. Fini tout juste dans les temps 😀 !!

D’ailleurs je m’excuse auprès des auteurs que j’ai lu et qui attendent leur retour sur lecture mais pour valider le challenge, le livre doit être chroniqué 😛

51o-4MdDZXL._SX326_BO1,204,203,200_

4ème de couverture

Claire Porter a 18 ans et vit avec sa grand-mère, Millie, à Staten Falls, la petite ville du Montana qui l’a vue naître et qu’elle n’a jamais quittée. Elle ne connaît pas son père, et sa mère a mystérieusement disparue depuis huit ans. Claire partage donc son existence entre Millie et Lucas, son seul ami, qu’elle garde égoïstement pour elle et qu’elle ne veut présenter à personne. Aucune ombre ne vient assombrir ce tableau, jusqu’au soir où Millie décède de manière brutale. Peu après, on remet à Claire une lettre grâce à laquelle elle apprend que sa mère entretenait une correspondance avec un homme qui ne signait ses courriers que par les initiales LM et qui réside en France. Claire décide aussitôt de partir sur les traces de cet inconnu. Lucas lui promet de la rejoindre dès que possible. Commence alors pour la jeune fille un long périple dans le monde de la magie noire, semé d’embûches et de dangers, au cours duquel elle découvrira enfin la vérité sur sa naissance, sur ses parents, sur son passé. Autant de secrets qu’elle aurait sans doute préféré ne jamais déterrer.

Dans cette histoire où le suspense et la terreur vont en un crescendo insidieux, Julie JKR rappelle au lecteur à quel point la curiosité est un vilain défaut. Lire la suite


Poster un commentaire

Crylast le pouvoir ultime de Ludivine Le Moign

Bonjour,

Merci à Ludivine Le Moign pour son service presse, et comme vous le verrez souvent dans mes prochaines chroniques, désolée pour l’attente ! 😉

9782414070701

4ème de couverture

Eléanor Anderson est une jeune femme aussi douce que belle. Elle est née ange des cieux mais va très vite comprendre que désormais elle a un but : celui de tuer pour rétablir la paix. Avec l’aide de sa moitié, Escortia, l’impétueux Marius et le sorcier Enzo Podirac, Eléanor doit retrouver les Haguiloxes, petites sphères d’âmes pures. Cependant rien n’est gagné… même avec l’amour. Ou ce qu’elle croit l’être… Lire la suite


5 Commentaires

Chroniques Edwo de Tristan Kalan

Bonjour,

Je connaissais déjà la plume de Tristan Kalan grâce aux nouvelles qu’il avait écrit « sous contraintes » et j’avais vraiment passé un excellent moment (d’ailleurs vous pouvez retrouver mes chroniques ici et ). Le temps passant, j’avais oublié que Chroniques Edwo attendaient sagement dans ma liseuse.

Heureusement je suis en pleine mise à jour 😀 !!

51FaDE-lFvL

 

4ème de couverture

Arast Krolème Shinro est un Edwo, membre d’un quatuor de héros connu et reconnu dans tout le pays de Ushi. Comme chaque année, après un voyage encore riche d’aventures, la compagnie rentre au village natal d’Arast pour la fête du printemps.
Pendant les festivités, l’apparition d’une jeune fille mystérieuse à la peau bleue et aux ailes d’anges va plonger le petit groupe d’aventuriers dans une quête qui ne ressemblera en rien à toute celles qu’ils ont vécues jusque là.
Une quête pourtant simple : ramener la fille chez elle, au sud d’un pays qu’ils connaissent par cœur. Lire la suite


Poster un commentaire

Les contes d’Amy de Frédéric Livyns

Bonjour,

Je remercie Valérie Dufourd de m’avoir confié ce livre lors des Rencontres d’Encre à Tulles (19) .

Au vu du thème du roman, je n’ai rien trouver de mieux que de le lire pour Halloween. Je ne suis pas sûre que ce fut une bonne idée 😀 !

54843

4ème de couverture

Tout commence par un petit cahier trouvé par hasard dans un asile désaffecté.
L’inquiétude surgit au détour d’un rapport psychiatrique qui laisse entendre que la petite Amy, la rédactrice de ces contes peu ordinaires, était perturbée mentalement. L’angoisse se matérialise sous la forme d’une affirmation : l’enfant a le pouvoir de vous faire vivre vos peurs les plus profondes.
Que feriez-vous si, du jour au lendemain, tous les gens qui vous entourent apparaissaient défigurés, brûlés ? Quelle serait votre réaction si votre fille se liait d’amitié avec un ami pas si imaginaire que cela ? Auprès de qui chercher de l’aide quand votre famille se fait déchiqueter sous vos yeux par les créatures qui se tapissent dans les ténèbres ? Lire la suite


3 Commentaires

1902 de Fabienne Lejamble

Bonjour,

Comme quoi la persévérance et la patience amène à la chronique 😉 …. Merci Fabienne Lejamble pour ce service presse 🙂

1902

4ème de couverture

Un vieux pêcheur cache un sombre secret qui pourrait mettre la vie de son neveu en péril ; de mystérieux hommes enlèvent des prostituées ; un dangereux livre change la vie d’un groupe d’individus et les fait sombrer dans une spirale infernale…
Trois nouvelles d’horreur relatent des événements dans les coulisses occultes de la France de 1902.

Lire la suite