Lectures familiales

Lire n'est pas un acte solitaire, c'est un moment de partage !


2 Commentaires

Petit Caïd de Hugues Manao

Bonjour,

Merci à Hugues de m’avoir renouvelé sa confiance malgré une chronique en demi-teinte d’un simple dysfonctionnement

Avec Petit caïd, même si on a un peu l’impression de rester dans le même univers que pour son autobiographie,  c’est  en fait une fiction …. d’ailleurs c’est bien précisé au départ et vu l’angle de narration choisi par Hugues Manao, il vaut mieux. (J’ai quand même eu des doutes parfois 😀 )

PETIT-CAID-1

4ème de couverture

Cette histoire aurait pu être vraie. Un enfant battu, d origine calabraise, va habiter au quartier de La Rose à Marseille.

Il côtoiera la petite délinquance, puis plongera dans du plus sérieux.

En gravissant les marches une à une, il atteindra le sommet du grand banditisme.

Deviendra-t-il le futur parrain de la cité phocéenne ou restera-t-il dans l’ombre à tirer les ficelles ?

Lire la suite

Publicités


Poster un commentaire

Derrière toute chose exquise de Sébastien Fritsch

Bonjour,

La venue de Sébastien Fritsch à la bouquinerie En Forme de Graal le week-end prochain m’a incitée à enfin sortir ce roman de ma PAL … Bon au départ je croyais lire 6ème crime (du même auteur)…il faut que je regarde les couvertures même quand je le commence à 1h du matin 😛

41M9CPsdy-L

 

4ème de couverture

Depuis près de vingt ans, Jonas Burkel photographie toujours la même femme ; seul le prénom change. Mais plus que les brunes longilignes au regard perdu, il semble que son vrai grand amour soit ses habitudes : ses disques de piano jazz, ses errances dans Paris… et ces corps féminins dociles et invariables.
La fille qu’il découvre dans un train de banlieue, accrochée à un roman d’Oscar Wilde, semble la candidate idéale pour prolonger la série : il oublie immédiatement son précédent modèle, imagine déjà sa nouvelle conquête devant son objectif, dans des rues sombres, sous la pluie, sous ses draps…
L’idée qu’une femme puisse refuser son petit jeu sentimental ne lui traverse même pas l’esprit. Mais comment pourrait-il deviner que, tout comme lui, la lectrice du train n’accepte aucune règle sinon celles qu’elle invente ? Et que tous ceux qui l’approchent doivent s’y plier ; jusqu’à y jouer leur vie.

Lire la suite


8 Commentaires

L’ennui du mort-vivant : Le vrai con malté de Luc Doyelle

Bonjour,

Quand Luc Doyelle s’est enfin décidé à passer son roman en numérique, j’ai voulu l’acheter et bien sûr au lieu de le faire « discretos » j’suis allée me signaler avec un commentaire sur facebook du genre : « Ah Enfin ! Il ne me reste plus qu’à l’acheter ! « . Et là gentiment, le monsieur me l’a offert…ce qui m’impose de le remercier pour son service presse !! 😀

613hcOVY5eL._SY346_

4ème de couverture

Tout le monde a, dans son entourage, un ou plusieurs tueurs en série (serial killers). C’est du dernier chic dans les salons mondains.
Mais connaissez-vous les tués en série (serial killed) ? Ah, on fait moins le malin, hein ?
Vous allez me dire : ça n’existe pas. Personne ne peut mourir plusieurs fois.
Vraiment ?
Laissez-moi vous raconter l’histoire d’un casse-couilles de classe mondiale, un alcoolo de premier ordre, surnommé le vrai con malté.
Peut-il, à l’instar des chats, posséder neuf vies ? Ou s’épuisera-t-il avant ?
Une seule façon de le savoir : se jeter sur « L’ennui du mort-vivant ».
À vos risques et périls.

Lire la suite


Poster un commentaire

Tir groupé : Lindholm ; Cayre

Bonjour,

Encore un petit tir groupé pour rattraper mon retard, puis je reviens aux chroniques « solo ».

Le dieu dans l’ombre de Megan Lindholm

J’ai découvert Robin Hobb grâce L’assassin Royal et franchement j’adore ! Du coup quand j’ai trouvé sur un vide grenier Le Dieu dans l’ombre de Megan Lindholm (autre nom de plume de Robin Hobb) je n’ai ni réfléchi, ni hésité… dommage pour moi !

telemaque0001-2004

Evelyn a 25 ans. Un séjour imprévu dans sa belle-famille avec son mari et son fils de cinq ans tourne au cauchemar absolu.

Une créature surgie de son enfance l’entraîne alors dans un voyage hallucinant, sensuel et totalement imprévisible, vers les forêts primaires de l’Alaska.

Compagnon fantasmatique ou incarnation de Pan, le grand faune lui-même… Qui est le Dieu dans l’ombre ?

Une œuvre inclassable, dérangeante et poignante… Aux racines de l’enfance de Megan Lindholm/Robin Hobb et à la source de son inspiration… sans doute son roman le plus personnel…

Lire la suite


4 Commentaires

La belle assise de Brice Milan

Bonjour,

Je vous retrouve aujourd’hui pour mon 1er service presse sur Simplement Pro … J’avoue qu’au départ je m’étais inscrite sur le forum juste pour voir comment cela fonctionnait.

J’ai reçu le service presse de Brice Milan en apprenant à m’en servir 😉 … une erreur de manipulation (non je ne suis pas blonde 😀 juste pas dégourdie parfois 😛 ) qui m’a permis de passer un agréable moment de lecture

la-belle-assise-914700-264-432

4ème de couverture

Jean-Yves tombe amoureux d’une jeune fille paraplégique, Emma, chaperonnée par sa tante. La mère de Jean-Yves, veuve, s’oppose à sa liaison… À tort ou à raison?

Lire la suite


4 Commentaires

Série Z de J.M Erre

Bonjour,

Quasiment 10 jours sans venir vous voir … que c’est long !! J’ai un peu de mal à retrouver un rythme de lecture avec la reprise d’un travail, mais ça va finir par revenir. En attendant d’avoir un peu plus de temps, je me consacre essentiellement à la lecture du prix des auteurs inconnus et au concours de nouvelles.

Une semaine pour lire Série Z de J.M Erre (284 pages c’est rien 😛 ) que j’avais récupéré lors du Speed Booking de ma bouquinerie En Forme de Graal. Et là vous vous dites qu’il devait être « ch…. » pour que je mette autant de temps. Même pas, j’avoue avoir beaucoup souri et même ri tout au long du roman mais je n’arrivais pas à trouver le temps de lire plus de 20 pages par jour.

Bon j’arrête de vous raconter ma vie et je passe à ce qui vous intéresse le plus… Le roman !

9782266244930

4ème de couverture

Les séries Z n’ont aucun secret pour lui. Monstres improbables – zombies en mousse, extraterrestres en carton –, acteurs has been et nanars bon marché, Félix connaît ce monde sur le bout des doigts.
C’est en puisant son inspiration dans cet univers de quatrième zone qu’il vient de mettre un point final à son premier scénario : l’histoire d’une maison de retraite où les crimes se multiplient. Les ennuis commencent quand la réalité se met à dépasser la fiction : on déplore un mort à la Niche Saint-Luc. Puis un autre… Alors, vrais ou faux cadavres ?

Lire la suite