Lectures familiales

Lire n'est pas un acte solitaire, c'est un moment de partage !


2 Commentaires

De nos propres mains de Bastien Pantalé

Bonjour,

Merci à Bastien pour sa confiance chaque fois renouvelée…. À chaque nouveauté j’ai le plaisir d’être dans les 1ères lectrices, et même si je suis débordée, impossible de refuser ;). D’abord parce que c’est un peu grâce à lui que mon blog a pris de l’ampleur et puis surtout parce que je suis sûre de passer un agréable moment de lecture et ce peu importe le genre littéraire qu’il choisit 🙂

51MAj56Tl5L._SY346_

4ème de couverture

Des chemins tracés, mais à la craie, comme une marelle aux lignes brisées
Une rencontre avec l’instrument, avec le talent
Tel un espoir, un poing levé
Compenser l’absence, ébranler les codes, de combats en harmonies
Une évidence à exprimer, un souffle prégnant
La promesse de nos mains unies

Au delà de la romance, De nos propres mains relate avant tout deux destins croisés, deux parcours qui brillent par leur différence, leur pugnacité. Le reste est sur la couverture.

Mon avis

La couverture : bon j’suis pas fan mais elle correspond tout à fait au roman et laisse le loisir au lecteur d’imaginer qui fera quoi 😉 … elle titille la curiosité 😛

J’ai été un peu déstabilisée au début du roman par la réflexion et le vocabulaire d’Anne notre petite héroïne de 8 ans. Mais très vite on passe au-dessus de ce détail et on se retrouve embarqué dans la vie et le combat de Anne et Dimitri …. Ben oui parce qu’il faut bien adoucir l’histoire avec un peu de romance 😉 … mais celle-là, elle fleure bon le respect de l’autre, la tolérance et l’acceptation des différences.

Ils faut dire que chacun de nos deux « héros » ont choisi des voix aux antipodes de leur milieu social et que c’est un combat de chaque instant d’atteindre son rêve tout en restant soi-même.

Au vu de ma situation actuelle, ce roman a eu un véritable écho en moi, mais c’est un roman à mettre dans toutes les mains pour que chaque lecteur retrouve l’espoir d’atteindre son rêve et s’en donne les moyens.

Conclusion

Toujours rien à reprocher à la plume de l’auteur 😉 , des personnages attachants et une histoire qui met non la romance, mais l’espoir et l’envie d’atteindre le but que l’on s’est fixé en avant. Un roman qui fait du bien sans tomber dans le gnangnan, c’est suffisamment rare pour que vous vous précipitiez ici pour vous le procurer 😉

Bonne lecture !! ❤

Publicités


3 Commentaires

Mon rival est un chien de S.A William

Bonjour

Même si le retour de lecture ne se fera pas à 4 mains, mon Petit Diable refusant malgré toute mon autorité et mes tortures d’apposer ses mains crochues sur le PC, je vous ferais part de son avis 😀 !

Chaque année à l’Imagina’livre, nous avons le plaisir de voir S.A William … le portefeuille aime beaucoup moins que nous ces rencontres 😛 , on ne repart jamais sans au moins un de ses romans 😉 . C’est Petit Diable qui avait choisi

 

bm_CVT_Mon-rival-est-un-chien_2357

 

4ème de couverture

Antoine a une mission ! Donner à sa meilleure amie, Samantha, l’envie de sortir du coma car il est persuadé qu’elle entend tout ce qu’il lui dit. Pour ça il est prêt à :
– lui lire des romans d’amour niais à vomir
– jouer le stalker pour trouver l’auteure desdits romans
– tomber sous le charme d’une joggeuse avec des fesses magnifiques
– se comporter en gentleman
– dire des trucs niais et aimer ça
– se faire humilier par un clébard vachement intelligent –
se venger discrètement de ce même clébard
– écrire un roman à l’eau de rose et en être fier ! Mais est-ce que tout ceci est une mascarade ou une histoire d’amour naissante ?

Mon avis

La couverture est trompeuse, même si on pourrait penser que c’est un livre pour enfant, ce n’est pas vraiment le cas…après cela dépend de la maturité de chacun mais Petit Diable (12 ans) a plus ri qu’autre chose, pas du tout choqué par la scène « chaleureuse » 😀 du roman.

Parlons en d’ailleurs de Petit Diable !!! J’ai eu la malencontreuse idée de laisser le roman de S.A William sur la table de la cuisine pendant que je préparais le repas. Monsieur, venu mettre la table (et oui les miracles arrivent 😀 ) a pris le livre, a commencé à le feuilleter et à se marrer tout seul….Impossible de lui faire lâcher !! C’est sa sœur qui a été de corvée de table du coup 😛 . Petit Diable a passé la quasi totalité de sa journée vautré sur le canapé (anti-feu 😀 ) à lire !

Bon après ça sert à rien de lui demander comment il a trouvé le bouquin : « Il est génial ! » … et ?  » Ben rien ! «  . J’ai pas pu en tirer plus, mais après Mon rival est un chien, il s’est lu 2 romances geek … une nouvelle orientation dans ses goûts de lecture ? À suivre… 😀

Quand à moi, une fois que j’ai pu remettre la main sur mon livre, j’ai passé un très agréable moment de lecture. Les personnages sont vraiment attachants et l’histoire très mignonne. J’avoue avoir une tendresse particulière pour Teacher…vraiment bien dressé comme chien, et moins c.. que certains 😛 !

Sachant que je ne suis pas une adepte de romance, l’humour permet de la faire passer tout en douceur, car il y en a une sacrée dose, que ce soit dans le comportement de Teacher, ou les dialogues entre certains personnages !

Conclusion

Comme vous l’aurez deviné Mon rival est un chien est une romance bourrée d’humour, un véritable feel good qui se lit en quelques heures…et qui au final est adapté aux ados voir même pré-ados 😉

Malgré les nombreux romans que j’ai de l’auteur, je crois que c’est le 1er que je lis, et même si les autres sont dans des genres totalement différents, je découvrirais avec plaisir ses autres univers.

Bonne lecture !! ❤ 😉

PS : Je n’ai pas oublié, il me fallait juste prendre quelques renseignements auprès de l’auteure. Donc si le roman vous intéresse, vous pouvez contacter directement S.A William sur sa page auteur 😉 :

https://www.facebook.com/romans.fantastiques.S.A.William/


3 Commentaires

Liz de GH David

Bonjour,

Quelle histoire autour de ce roman ! La 1ère fois qu’il est arrivé dans ma PAL c’était par Lyly Ford (avec l’accord de l’auteure bien sûr 😉 ) . Puis j’ai eu le plaisir de rencontrer GH David au salon du livre de Mazamet alors qu’elle venait de signer son contrat avec les éditions Dreamcatcher. Je peux vous dire que c’est un petit bout de femme dynamique et souriant. Une très belle rencontre ❤ !

Elle m’a donc renvoyé son roman finalisé en service presse et (comme d’habitude je dirai 😀 ) j’ai mis des mois à me plonger dedans 😉 .

le-projet-phenix---1---liz-975743-264-432

4ème de couverture

2003, Toulouse, dernière année de fac, trois destins se croisent.

Liz, qui parait pleine d’assurance, dissimule de profondes blessures et de sombres secrets.

Max, populaire en apparence, est un jeune homme terriblement solitaire.

Que dire d’Alex, dont on ne sait absolument rien : à croire qu’il n’a jamais existé.

Une mystérieuse mission, des secrets bien gardés, d’inquiétantes menaces  : lorsque les fantômes oubliés ressurgissent, quand l’attirance s’en mêle, s’opèrent de curieuses métamorphoses.

Aucun d’eux n’est ce qu’il prétend être. Victimes ou prédateurs, qui sont-ils vraiment et surtout, que cachent-ils ? Lire la suite


3 Commentaires

La clé d’Oriane de Leslie Héliade

Bonjour,

Au départ je voulais vous faire un retour sur les salons du week-end mais comme je ne suis pas sur un des ordinateurs chez moi, c’est plus compliqué qu’une chronique littéraire 😀

Merci à Leslie Héliade et au site Simplement pro pour ce service presse.

la clé d'oriane

4ème de couverture 

Oriane est une dessinatrice talentueuse. Elle tente de se remettre d’une rupture difficile en s’adonnant à sa passion, les jeux vidéo en ligne. Mais lorsque le héros sort de l’écran, le virtuel se mêle au réel, la fantasy à la science-fiction, et tout est bouleversé…

Bien malgré elle, l’héroïne se trouve entraîné dans un thriller haletant qui fait hurler de rire à chaque page !

Lire la suite


2 Commentaires

Nordie : Guilendria de Cécile Ama Courtois

Bonjour,

Ce livre est un livre voyageur…je remercie donc Cécile d’avoir accepté de faire voyager ce petit bijou…chut ! je n’en dis pas plus. Enfin si, mais plus bas 😉 !

41AbwfxUS8L._SY445_QL70_

 

4ème de couverture

Deijan et Guilendria se connaissent depuis l’enfance.
Lui rêve d’exploits guerriers et d’héroïsme, de carrière militaire et de liberté. Mais son destin va l’enchaîner à une existence qu’il exècre, et faire de lui un homme désabusé, amer et froid.
Guilendria, elle, rêve… de lui, depuis le jour de leur rencontre. Timide et discrète jusqu’à la transparence, elle a voué son cœur à Deijan. Et la vie va la combler… de la plus cruelle des manières !
L’amour peut-il vraiment triompher de tout ?
Pénétrez dans le monde de Nordie, ou quand le souffle de la fantasy rencontre l’émoi de la romance.

Lire la suite


9 Commentaires

La première fois que j’ai été deux d’Archibald Ploom

Bonjour,

Écrire une chronique sur un livre que je n’ai pas aimé est un exercice difficile mais le faire sur un roman coup de cœur l’est presque autant … donc merci d’avance pour votre compréhension 😛 !!

Merci aussi à Archibald Ploom pour son service presse et sa patience (qui finalement a été moins mise à rude épreuve que ce que je pensais 😀 )

51r1+1LWVrL._SY346_

4ème de couverture

Nous sommes au début des années 2000, Karen Traban est en Terminale et vit seule avec une mère dépressive. Elle est brillante, musicienne et adore danser mais l’amour n’est jamais au rendez-vous, les garçons de son âge lui semblent sans intérêt. Quand un jeune anglais, Tom, arrive au milieu de l’année scolaire dans sa classe, Karen le prend immédiatement en grippe… Elle ne sait pas encore que ce jeune homme si différent des autres va changer sa vie. « La première fois que j’ai été deux » est un grand roman d’amour où les sentiments sont intimement liés au cours d’une Histoire qui vit l’Europe s’embraser avant de se reconstruire. Entre la Pologne de ses grands parents, l’Allemagne d’un jeune soldat tombé en 1944 et l’Angleterre de Tom, Karen va découvrir qu’un premier amour peut influencer une vie entière « La première fois que j’ai été deux » est un roman profond et intimiste qui peint le passage de l’adolescence à l’âge adulte. On assiste au dévoilement du destin de deux familles emportées par l’Histoire. Archibald Ploom nous propose un récit voyageur et une fresque historique que la naissance d’un amour vient ponctuer comme un message d’espoir.

Lire la suite