Lectures familiales

Lire n'est pas un acte solitaire, c'est un moment de partage !


4 Commentaires

Bilan Octobre 2017

Résultat de recherche d'images pour "bilan du mois focus littérature"

Bonjour,

Je sais, je sais nous sommes déjà le 9 et je ne vous présente mon bilan que maintenant. Mais j’ai de bonnes excuses :

1/ Je n’ai pas eu vraiment d’accès à un ordinateur pendant presque toutes les vacances scolaires. Petit Diable avait pris celui que nous partageons pour aller chez son papi. 😦

2/ Je voulais finir de chroniquer mes lectures du mois avant de faire le bilan.

Concernant les têtes blondes du blog, je ne sais pas trop où elles en sont au niveau lecture par contre :

Résultat de recherche d'images pour "danse de la joie"

  • Petit Diable lui se consacre à nous faire des cartes de visite, marques pages … pour promouvoir le blog (merci Canva 😀 et les salons où les auteurs nous la demandent 😛 )

En voilà quelques exemples…. d’ailleurs laquelle préférez-vous ?

Quand à moi ce fut un mois chargé en lecture, il faut dire que sans PC et surtout sans Facebook, on a beaucoup plus de temps pour lire. Tant mieux, du coup ma PAL de sp en a pris un bon coup même si j’ai encore beaucoup de retard 😦

Je sais c’est énorme mais il y a des nouvelles et des romans courts dedans 🙂 …. et puis novembre commence plutôt difficilement.

Dans toutes ces lectures il y a eu de bonnes surprises et des moins bonnes … Mais surtout je me suis prise une claque magistrale avec Wanda de Wendall Utroï que je conseille vraiment à tout le monde.

Ces lectures m’ont aussi permis d’avancer un peu mon challenge ABC spécial auto-édités. Il ne me reste plus que 3 lettres pour le terminer… et j’avoue que je n’en suis pas peu fière surtout que les livres sont dans ma PAL.

Tout le monde ayant déjà fait son bilan je ne vous demanderai pas ou vous en êtes mais je vous souhaite un bon mois de novembre littéraire 😉 !

Bisous !! ❤

 

Publicités


Poster un commentaire

BD indépendante : L’inconnue du Mississipi – Stéphane Giraud (scénariste), Cyril Nguyen Dinh (dessinateur)

Bonjour,

Depuis presque 2 ans maintenant je lis essentiellement des romans auto-édités. Il y a quelques temps de ça je me suis demandée si des BD auto-éditées existaient. En faisant des recherches avec mon ami Google, j’en ai trouvé une. Puis un ami auteur est venu me montrer une ébauche de projet BD. Mais ce n’est pas allé plus loin.

Quelques semaines plus tard, je reçois un mail de Christophe AMMIRATI concernant un projet de financement participatif pour…. une BD :

L’inconnue du Mississipi

 

J’ai pu lire la nouvelle sur laquelle est basée la BD, et longuement discuter avec son auteur Stéphane Giraud. C’était passionnant. J’ai découvert un univers que je ne connaissais absolument pas (et pourtant j’ai un conjoint rôliste 😉 ), celui de HP Lovecraft. Stéphane s’en est inspiré pour sa nouvelle Bayou. Après je peux vous dire que même si on ne connaît pas HP Lovecraft, on est très vite embarqué dans l’histoire. On visualise très bien le Bayou, et l’angoisse monte au même rythme que celle de notre « héros ». Quand à l’inconnue elle est tout simplement ensorcelante !! Un univers plein de sorcellerie qui vous tient en haleine jusqu’au bout…

Les mots ce n’est pas tout, vu que le projet c’est d’en créer une BD … je suis beaucoup moins à même de vous parler des dessins

Franchement quand je vois les planches de Cyril Nguyen Dinh, présentées sur le site,elles ne dénaturent absolument pas l’image que je me faisais de l’histoire et lui donne même une certaine profondeur.

Tout ça pour vous dire que c’est une aventure que je vais suivre avec beaucoup d’intérêt, et si le projet vous intéresse aussi et que vous voulez y participer, c’est par ici

https://wayofgamers.fr/discover/bd-litteratures/2-l-inconnue-du-mississipi

Bonne lecture !! ❤

PS : N’hésitez pas si vous avez des questions 😉


Poster un commentaire

Les contes d’Amy de Frédéric Livyns

Bonjour,

Je remercie Valérie Dufourd de m’avoir confié ce livre lors des Rencontres d’Encre à Tulles (19) .

Au vu du thème du roman, je n’ai rien trouver de mieux que de le lire pour Halloween. Je ne suis pas sûre que ce fut une bonne idée 😀 !

54843

4ème de couverture

Tout commence par un petit cahier trouvé par hasard dans un asile désaffecté.
L’inquiétude surgit au détour d’un rapport psychiatrique qui laisse entendre que la petite Amy, la rédactrice de ces contes peu ordinaires, était perturbée mentalement. L’angoisse se matérialise sous la forme d’une affirmation : l’enfant a le pouvoir de vous faire vivre vos peurs les plus profondes.
Que feriez-vous si, du jour au lendemain, tous les gens qui vous entourent apparaissaient défigurés, brûlés ? Quelle serait votre réaction si votre fille se liait d’amitié avec un ami pas si imaginaire que cela ? Auprès de qui chercher de l’aide quand votre famille se fait déchiqueter sous vos yeux par les créatures qui se tapissent dans les ténèbres ?

Mon avis

En me basant sur la 4ème….Oui ! Oui ! pour une fois je l’ai lu 😛 . Je m’attendais à lire du fantastique/horreur et ça en est !

Sauf que j’ai trouvé la plupart d’entre-elles touchantes avec, malgré la tension du texte, une fin particulièrement émouvantes. Et, la chute d’une nouvelle c’est ce qu’on garde en mémoire.

Donc voilà j’avais pris ce bouquin pour me faire peur le jour d’Halloween, alors oui il y a de la tension, du fantastique, de l’horreur. Certaines nouvelles font trembler du début à la fin !  Mais celles qui m’ont le plus marquées sont celles qui ont une chute qui, malgré la tension, le fantastique, m’a ému 😉

Conclusion

Un roman bien écrit, avec de la tension, du fantastique et même de l’horreur à côté duquel je suis complètement passé vu que j’ai surtout retenu le côté « belles histoires » 😀

Remarquez un livre qui allie tous ces ingrédients ne peut avoir qu’un auteur vraiment doué 😛 . Il faudra que je me penche sur ses autres écrits

Bonne lecture ! ❤

 


Poster un commentaire

Reflets de Margo Teulade

Bonjour,

J’ai rencontré Margo au salon de Montredon-Labéssonié. Impossible de résister à la couverture de son roman, je l’ai donc acheté sans même vraiment lire la 4ème 😉

index

4ème de couverture

Laïla a une sœur, mais elle a également un père, avenir et vérité se mêlent à travers l’imaginaire bien cabossé de cette enfant dans cette époque d’infortune humaine.

Il était une fois la Seconde Guerre Mondiale, oui, et puis ?

« Je vous conjure de bien la soigner et de tenir à sa vie comme à votre propre vie. Ne la laissez pas aux mains du diable, je vous en supplie… » Mme Zoulik Majika.

Mon avis

La présentation sous forme de journal permet d’accompagner Laïla dans le temps plus facilement. J’ai eu un peu de mal à suivre et comprendre certains événements … le lien entre le miroir offert par « Oncle Jean » et les douleurs de Laïla est évident…mais je n’ai pas vraiment compris de quoi elle souffrait (peut-être mon côté cartésien 😛 )

En dehors de ce détail, le lien entre le passé et le futur est bien créé. À certains moment on peut même se demander si la vie n’est pas un cycle qui se reproduit sans cesse sans que nous n’en tirions des leçons.

Et si Hitler avait eu un fils ? Aurait-il pu reproduire les mêmes actes que son père ? Dans reflets, le passé de Laïla est aussi son avenir.

Dans sa dédicace, Margo me note « Un peu plus de souffrance, pour une fin dans le soulagement » …. j’avoue avoir chercher le soulagement un bon moment 😛

Conclusion

Un court roman (52 pages) écrit sous forme de journal intime. Une couverture magnifique … et une histoire qui nous fait réfléchir sur la nature humaine et l’importance de connaître son passé pour agir sur son futur ! 😉

Bonne lecture !! ❤

 


Poster un commentaire

Calendrier des auteurs : Novembre

Bonjour,

Avec un peu de retard vu que je n’avais pas accès à l’ordinateur, je vous propose de découvrir Lyly Ford … une auteure que j’ai eu l’occasion de découvrir avec une reprise modernisée du conte de La Belle et la Bête : À la recherche de la bonté !

Je n’ai plus trop l’occasion d’échanger avec elle, mais je suis ravie de l’avoir dans mes relations. D’après ce que j’ai pu voir, elle est du genre entière dans ses relations 😉

Bon le mieux est encore que je lui laisse la parole. Une petite citation pour commencer les présentations 😀

« La vie est pleine de surprises : croque la pomme de la tentation et laisse-toi te guider vers d’horizon. De tes yeux hermétiques, tu les ouvriras enfin sur le monde et tu en ressortiras le cœur plus léger ! Carpe Diem »

2018_11.jpg

Petite présentation

Née en 1984 sur les bords de la Charente-Maritime, Lyly a ensuite posé ses valises dans la région de Touraine à l’âge de quatre ans et demi. Passionnée de lecture depuis toujours, elle s’inventait déjà des histoires enfant et cette habitude ne l’a jamais quittée. En 2000, elle se lance dans le monde des fanfictions et écrit sa première histoire sur le thème de « Buffy contre les vampires ». Elle continuera sur sa lancée à travers de nombreuses séries et univers jusqu’en 2011 où elle fera la rencontre de deux auteurs. Elle prend la décision de mettre sur papier une idée qu’elle a depuis ses vingt ans, son premier livre sort en juillet 2015, une saga fantasy qui comptera plusieurs tomes. En mai 2015, elle en vient à écrire une romance contemporaine « Mélodie Eternelle » pleine de surprises qui devient son coup de cœur écriture sur l’année. L’année suivante, elle sort le conte revisité de la Belle et Bête version contemporaine et depuis les idées se bousculent dans sa tête, de nombreux projets de romans sont à venir.

Ses romans

Le royaume De Feanolis – Tome 1 la cité d’Apsonia (en réécriture à sortir dans quelques mois)

Mélodie Eternelle Elena, jeune médecin diplômée, se rend au restaurant pour dîner avec Sébastien un soir de Saint Valentin. En l’attendant, elle se remémore leur histoire… Retour dans le temps, Elena revient en France à l’âge de 18 ans pour suivre des études de médecine. À la fac elle se lie d’amitié avec Paul, Marie, Tatiana et Sébastien. Bien que ce dernier fasse tout pour se rendre insupportable…

A la recherche de la bonté Belle, une jeune auteure et blogueuse se retrouve obligée d’écrire une biographie sur le richissime Adam Traz, sous peine de voir son père envoyé en prison pour un crime qu’il n’a pas commis. Mais Belle est bien décidée à ne pas céder si facilement au jeune héritier et ne souhaite surtout pas aller à l’encontre de ses valeurs. Un duel de titans va s’engager entre eux deux et aucun n’est prêt à céder…

Les chroniques pour vous les faire découvrir 😉

Mélodie éternelle :

https://lesrebelles.net/fr/livre/1346/M%C3%A9lodie_Eternelle.html

http://lylyfordauteure.blogspot.fr/2016/06/salon-du-livre-de-poitiers-et-nouvel.html
Le royaume de feanolis :

 

À la recherche de la bonté :

 

Maintenant que vous connaissez mieux ses romans, je vous laisse les liens pour mieux découvrir l’auteure en tant que personne

mes livres : https://booknode.com/auteur/lyly-ford/livres

mon blog : http://lylyfordauteure.blogspot.fr/

ma page auteure : https://www.facebook.com/Lyly-Ford-Auteure-314357042055962/


Poster un commentaire

J’ai rencontré le nouveau messie de Gérard Muller

Bonjour,

Enfin un retour de lecture !!

Merci à Mr Muller de m’avoir offert ce livre…lu très rapidement après réception d’ailleurs 😉

Couv-Nouveau-Messie-400

4ème de couverture 

Marc, journaliste à la pige, couvre l’odyssée des migrants pour son journal. Au poste frontière de la Hongrie, il tombe sur une petite troupe emmenée par Maria qui annonce, à qui veut l’entendre, qu’elle est la fille de Dieu. Intrigué, il décide de les suivre dans leur périple, et va de surprise en surprise, découvrant chaque jour un nouvel aspect de ce messie au message étonnamment moderne. Il va alors être entraîné dans une mécanique philosophico-médiatique qui va enflammer le monde. Mais cette messie est-elle vraiment la fille de Dieu ou une gourou aux pouvoirs hors du commun? Va-t-elle influencer l’humanité à la hauteur d’un Jésus Christ, ou n’est-elle qu’une prédicatrice de plus qui sera vite oubliée ? L’auteur, sans se prendre trop au sérieux, s’est ainsi posé la question suivante : quel serait le message d’un nouveau messie envoyé par Dieu au XXIe siècle, qui serait-il et que ferait-il ?

Mon avis 

Le visage de la jeune fille sur la couverture est tout simplement parfait, magnifique. Cela faisait plusieurs fois que je croisais ce livre, mais hésitais à cause du titre. Cette fois j’ai osé et j’en suis ravie. 

Cet aura est bien rendu dans le roman mais attention ce n’est pas un livre sur la religion. Je dirai plus que c’est une « analyse » de notre société actuelle : le poids des médias et de l’argent. Je suis sortie de cette lecture perplexe . Nous espérons, rêvons tous à un monde meilleur, plus égalitaire mais sommes nous vraiment à ce point manipulable ? Une masse qui suit car elle a envie de croire ? … Malheureusement je pense que oui, et c’est loin d’être rassurant !

Le plus troublant pour moi, c’est que je suis convaincue par certains des propos de Maria (prénom très réfléchi vous ne trouvez pas ?)  comme le fait que la Bible, le Coran et autres livres religieux correspondent à un besoin qui existait avant mais qu’ils n’ont plus de sens à l’heure actuelle… pour le reste du message je vous laisse découvrir le roman. 

Il faut faire la part des choses, cela reste un roman et non la réalité malgré une certaine vision tout à fait réaliste de notre société.

Conclusion 

Un livre facile à lire qui nous fait nous poser des questions sur nos croyances, mais aussi sur l’impact des médias sur ces dernières et sur le poids de l’argent. Un roman « intelligent » qui nécessite une certaine ouverture d’esprit !


Poster un commentaire

Retour sur le salon de Montredon-Labessonié 29 octobre 2017

Bonjour,

Hier je vous parlais du XIIème salon des gourmets de lettres que nous avions fait le samedi, exilés à Toulouse. Dimanche, nous sommes revenus pas très loin de chez nous pour faire un tour au 8ème salon de Montredon-Labessonié avant d’aller au théâtre 🙂

Comme le dit si bien Nathalie Bagadey dans son article, il est plutôt compliqué de trouver la salle où se déroule le salon…Heureusement que le village n’est pas grand 😀 !!

Ce salon était plus une visite de courtoisie qu’autre chose. En effet, de nombreux amis auteurs étaient présents et je sais que le plus souvent il n’y a pas foule dans ces salons et  les journées sont parfois longues. De plus je devais rencontrer une auteure Martine Sonnefraud – Dobral afin d’organiser la chronique d’un de ses romans

L’image contient peut-être : texte

Ben oui ! Même si je suis débordée, je ne sais pas dire « NON » à mes amis 😉 ….Donc d’ici fin décembre vous pourrez lire la chronique de La dernière bataille ! Quand à Petit Diable il a mis une option sur le tome 1 , pour quand il aura du temps 😛

Je disais donc que j’étais surtout venue voir des amis avec, dans l’ordre d’apparition 😀

  • Marie Dumas, auteure de la Petite Bourrique Espagnole (qui patiente encore dans ma PAL 😉 )
  • Fabrice Gutierrez dont j’ai lu Garance et dont j’attends impatiemment la sortie de Je ne suis pas Fernand
  • Nathalie Bagadey (sans erreur sur le nom de famille cette fois 😉 ) …. j’ai enfin lu le roman que ma Petite Pousse lui avait acheté lors du salon du livre de Mazamet !

Je voulais aussi rencontrer Evidence éditions dont je suis officiellement partenaire mais dont je n’ai jamais le temps de chroniquer les romans 😛 … Du coup, après une courte discussion, c’est ma grande qui va lire l’un de leur roman. Faut-il encore que je pense à leur demander 😀 (Je suis Dory 😉 )

J’ai eu l’agréable surprise de retrouver Anne Waddington que j’avais croisé la veille au Salon de Toulouse. C’est vrai que je ne vous ai pas parlé d’elle pourtant nous avons un peu discuté… mais pas vraiment de ses romans. En fait l’été, elle fait des rando-lectures dans ma région. Je trouve ça super sympa, j’ai donc prévu d’essayer d’y participer l’an prochain. C’est donc une affaire à suivre !!

Petit Diable a pu quand à lui discuter avec le traducteur des poésies qu’il m’avait fait acheter la veille, ainsi qu’avec de nombreux adeptes de l’Occitan. Du coup ce salon lui a beaucoup plu… En plus il a fait de la peinture et du dessin !!

Après avoir pris le temps de discuter avec tout le monde, très fière de moi, je me disais que pour la première fois j’allais sortir d’un salon littéraire sans acheter un livre… C’était sans compter sur Margo Teulade et la magnifique couverture faite par son frère Charlie

Résultat de recherche d'images pour "reflets livre teulade"

D’ailleurs le livre est déjà lu et vous aurez bientôt la chronique.

Je suis quand même plutôt fière de ma résistance aux tentations… Les têtes blondes sont, elles, ressorties avec une liste d’envie longue comme le bras (surtout Petit Diable ! )

Voilà ! Voilà ! Je vous retrouve dés que possible pour mes chroniques en retard , le bilan du mois et évidemment le calendrier des auteurs (Lyly Ford) et des blogueurs (Lebreton Maria)

Bonne lecture ! ❤