Lectures familiales

Lire n'est pas un acte solitaire, c'est un moment de partage !


3 Commentaires

Wanda de Wendall Utroï

Bonjour,

J’ai ce roman dans ma PAL depuis le mois de janvier… que de patience il faut à certains auteurs pour arriver sur mon blog. Merci !!

51MiQmefWVL._SX195_

4ème de couverture

Quand l’amour d’une mère s’estompe et s’efface,
Quand un père s’avère absent et lâche,
Tout peut arriver.

Quand la souffrance est votre seule amie,
Quand on n’a que la mort pour seul bagage,
On peut craindre le pire.

Je m’appelle Wanda, je vais avoir treize ans,
Aidez-moi !

Après « un genou à terre » et « l’enjeu », l’auteur récidive et vous convie à découvrir l’histoire palpitante de Wanda. À l’âge où le monde bascule ; plus une enfant, pas encore une adolescente, elle va fuir et tenter de se construire.

Mon avis

« Merde alors ! » … ça ce sont les 1ers mots que j’ai dit à la fin de ma lecture et juste après « Mais non ! ça peut pas finir comme ça !!  » et 15 min plus tard j’étais toujours assise sur la chaise de ma cuisine entrain d’encaisser la claque magistrale que je venais de me prendre. D’ailleurs, j’ai toujours du mal à exprimer tout ce que j’ai ressenti !!

J’ai même essayé d’expliquer à mon homme toutes les émotions ressenties, mais par écrit c’est pas pareil, c’est beaucoup plus complexe.

Dans ce roman (parce que oui c’est un roman, ce qu’on – enfin, ce que j’ai eu tendance à oublier au fil de ma lecture) Wendall nous parle des relations familiales compliquées, voir insupportables, du trou noir dans lequel on s’enfonce quand on perd un être cher et duquel on a du mal à sortir malgré tous nos efforts, du regard de la société sur les criminels même s’ils ont payé leur dette. Et c’est émotionnellement brutal !!

Et au milieu de toutes ces émotions, ces vies brisées, il y a Wanda …. Comment vous parler d’elle ? J’en ai croisé quelques uns des ados comme elle, qui n’ont l’impression d’exister que par la violence… mais la violence discrète, celle qu’on ne voit pas, celle surtout qu’on n’imagine pas de leur part.

Puis lorsqu’on apprend la réalité, on se retrouve face à nos limites, notre impuissance, nos questions … et ça fait mal !!

Je ne sais pas que dire de plus, je viens de me prendre une claque monumentale, parce qu’en plus d’une histoire d’un réalisme saisissant, la plume sans fioritures de Wendall Utroï nous embarque dans son univers.

Franchement je serais objective je dirais que c’est un coup de cœur, mais en toute subjectivité, l’auteur m’a tellement renvoyée dans mes retranchements que …

Conclusion

Je me suis souvent retrouvée embarquée par des romans mais je crois qu’émotionnellement je n’avais jamais pris une telle claque !!

À LIRE D’URGENCE !

Ah j’allais oublié ! Pour l’acheter c’est ici 😉

 

 

Publicités


2 Commentaires

Nordie : Guilendria de Cécile Ama Courtois

Bonjour,

Ce livre est un livre voyageur…je remercie donc Cécile d’avoir accepté de faire voyager ce petit bijou…chut ! je n’en dis pas plus. Enfin si, mais plus bas 😉 !

41AbwfxUS8L._SY445_QL70_

 

4ème de couverture

Deijan et Guilendria se connaissent depuis l’enfance.
Lui rêve d’exploits guerriers et d’héroïsme, de carrière militaire et de liberté. Mais son destin va l’enchaîner à une existence qu’il exècre, et faire de lui un homme désabusé, amer et froid.
Guilendria, elle, rêve… de lui, depuis le jour de leur rencontre. Timide et discrète jusqu’à la transparence, elle a voué son cœur à Deijan. Et la vie va la combler… de la plus cruelle des manières !
L’amour peut-il vraiment triompher de tout ?
Pénétrez dans le monde de Nordie, ou quand le souffle de la fantasy rencontre l’émoi de la romance.

Mon avis

Ben voilà, j’hésite, je tourne, j’écris et j’efface encore et encore !! Que c’est pénible de trouver les mots pour parler d’un roman.
Nordie est le 3ème roman que je lis de Cécile Ama Courtois, alors je savais que sa plume était agréable mais là …. comment vous dire ? Elle m’a complètement embarquée. Son univers est beaucoup plus travaillé que dans ses romans précédents. Et moi qui ne suis pas une grande adepte de romance, l’histoire d’amour entre Deijan et Guilendria m’a prise de court.
Vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que la psychologie des personnages est extrêmement bien travaillée. Par petite touche, Cécile nous fait découvrir leurs failles, leurs imperfections. J’ai adoré suivre l’évolution et les réflexions de Guilendria.
Mais je dois avouer que le personnage qui m’intrigue le plus est un « écumeur », un vrai méchant…où pas ! En tout cas j’ai très envie d’en savoir un peu plus sur lui.
L’histoire est bien ficelée, l’univers bien décrit. Alors même si on s’attend un peu à ce qu’il va se passer à la fin du roman, on espère que l’on se trompe car bien sûr Cécile s’arrête sur un moment de tension intense et la frustration saisi le lecteur….j’aime pas les séries 😀 !!!

Conclusion

Une évolution extra positive dans l’écriture de Cécile Ama Courtois qui nous plonge avec facilité dans son univers. Des personnages complexes et attachants. Une histoire bien écrite… Que du bonheur !
Je suis sûre qu’à la fin de la série ce sera un coup de cœur mais pour le moment je ressens juste la frustration d’avoir fini cette 1ère partie….Vivement la suite !!
Bonne lecture !! 😉 ❤
Pour vous procurer ce livre, plusieurs solutions
ou en vous inscrivant au livre voyageur dans le groupe fans des nouveaux auteurs


Poster un commentaire

Calendrier des blogueurs : Octobre

Bonjour,

Petite frayeur ce matin, aucune connexion ! Heureusement mon homme après une longue bataille a vaincu les éléments et nous a récupéré internet !! 😀

Comme tous les 15 du mois, je vous propose de découvrir une chroniqueuse. Aujourd’hui c’est Zouz Zaza et sa page facebook La couverture noire. Pour être honnête avec vous, je ne suis pas sa page. Par contre elle, j’aime beaucoup son côté grande gueule déjantée qui ne se prend pas au sérieux … et pourtant, en coulisse, elle en fait un sacré boulot pour venir en aide aux auteurs auto-édités. Enfin j’en dis pas plus et la laisse se présenter 😉

2012_10.jpg

Moi c’est Zouz (comme vous pouvez le constater côté présentation c’est plutôt bref…on va être compréhensifs, elle est débordée… ou très discrète, elle n’a même pas donné l’âge du capitaine 😛 )

J’ai créé La Couverture Noire il y a bientôt deux ans, afin de parler des auteurs indépendants et de les promouvoir.

J’y relaie des infos, des chroniques (toujours en décalage), quelques interviews.

La page est moins active ces temps-ci car je travaille beaucoup sur des projets que je ne peux pas publier, sous peine de « poiler »  (oups désolée elle m’avait écrit spoilers et s’est reprise en me disant que le « s » était en trop …. elle parlait simplement de celui de la fin, mais j’ai pas pu m’en empêcher 😛 ) gravement les lecteurs. En plus les auteurs m’ont promis que leur vengeance serait terrible si je le faisais !

Grande lectrice d’indés, je suis également bêta lectrice, correctrice-relectrice pour certains auteurs qui me font confiance, et que je remercie. En voie de professionnalisation dans ce milieu, je travaille actuellement avec une maison d’édition « naissante » – j’espère lui arracher des infos à un moment où à un autre 🙂

Sa page facebook : https://www.facebook.com/lacouverturenoire/


5 Commentaires

Les gardiennes de l’ombre de Sandrine Isac

Bonjour,

D’abord, comme souvent me direz vous 😛 , je remercie Sandrine Isac pour son service presse et pour son extrême patience. En effet, elle m’a proposé son livre lorsque j’ai lancé mon Challenge ABC spécial auto-édités… il y a presque un an 😀 ! Comme quoi il ne faut pas désespérer, je fini par les lire 😉

411611blJkL._SY346_

 

4ème de couverture

Tamarra, étudiante en droit, est retrouvée inconsciente près du cadavre d’un avocat de renom. Incapable de se souvenir du drame ni des semaines qui l’ont précédé, elle ne peut s’empêcher de se sentir menacée. La jeune femme fait d’étranges cauchemars. Pire, elle apprend qu’elle attend un enfant alors qu’elle ne fréquente personne. L’angoisse monte d’un cran lorsque lui revient en mémoire l’identité du père : un vampire ! L’enfant devient dès lors l’objet de toutes les convoitises. Démons et humains la guettent…
Tapies dans l’ombre, des femmes singulières la surveillent et useront de tous leurs pouvoirs afin de protéger la mère et l’enfant. Mais à quelles fins ?

Mon avis

Un très agréable moment de lecture, très prenant. Dans ce roman vous croiserez des vampires (certains gentils, d’autres moins), des succubes, des incubes, l’Inquisition et bien sûr les gardiennes, des êtres à part, à l’origine de certains mythes :). Les personnages sont attachants à part peut-être notre héroïne Tamarra qui finalement est plus l’objet du conflit qu’autre chose.

L’histoire se lit vite avec de nombreux rebondissements . D’ailleurs le soir où je l’ai lu, impossible de fermer le livre avant de connaître la fin.

La fin parlons en justement !! C’est le seul  bémol de ce roman. L’auteure a tellement bien mené l’histoire que je m’attendais à un magnifique cliffhanger ou à une fin plus originale. Tous les éléments y étaient pour laisser le lecteur sur le « cul » mais finalement Sandrine Isac n’a pas osé prendre le risque et je trouve ça bien dommage !

Dans tous les cas, je ne sais pas si les autres tomes sont sortis ou quand ils sortiront mais Sandrine Isac a gagné une lectrice 😉

Conclusion

Un roman qui vous tient en haleine tout du long, des personnages bien construits, seule la fin aurait mérité d’être un peu plus surprenante (bon après en tant que « grosse » lectrice je commence à bien connaître les ficelles donc ça peut marcher pour certains 😉 ). Une auteure à suivre !!

Pour le trouver c’est par ici 😉

Bonne lecture ! ❤


2 Commentaires

Petit Caïd de Hugues Manao

Bonjour,

Merci à Hugues de m’avoir renouvelé sa confiance malgré une chronique en demi-teinte d’un simple dysfonctionnement

Avec Petit caïd, même si on a un peu l’impression de rester dans le même univers que pour son autobiographie,  c’est  en fait une fiction …. d’ailleurs c’est bien précisé au départ et vu l’angle de narration choisi par Hugues Manao, il vaut mieux. (J’ai quand même eu des doutes parfois 😀 )

PETIT-CAID-1

4ème de couverture

Cette histoire aurait pu être vraie. Un enfant battu, d origine calabraise, va habiter au quartier de La Rose à Marseille.

Il côtoiera la petite délinquance, puis plongera dans du plus sérieux.

En gravissant les marches une à une, il atteindra le sommet du grand banditisme.

Deviendra-t-il le futur parrain de la cité phocéenne ou restera-t-il dans l’ombre à tirer les ficelles ?

Mon avis

Hugues écrit ce petit polar sans prétention comme une sorte de journal intime. C’est un angle d’écriture plutôt original pour ce genre de roman non ? Une fois  habituée (3 pages max) c’est agréable à lire.

Le côté « histoire vraie » donne du corps à ce récit de vie et les personnages, malgré leur côté racaille, sont vraiment attachants.

J’ai bien aimé aussi voir l’évolution de chacun dans le banditisme, comment « l’équipe » en est venue à intégrer le « grand banditisme »… Pourquoi les guillemets ? Ben parce qu’au final, même s’il y a des morts, je trouve que ça reste « gentil » . C’est d’ailleurs assez bizarre comme sensation 😛

Quand à la fin … tout comme pour notre jeune calabrais, elle prête à sourire !! 😉 … un joli « pied de nez » de la vie 😀

Conclusion

Un petit polar sans prétention écrit sous forme de journal qui nous fait passer un agréable moment de lecture !!

 


Poster un commentaire

Emulsion de Vanaly Nomain

Bonjour,

Je me suis penchée sur le roman de Vanaly sous l’impulsion d’un de ses lecteurs…pour une fois que ce n’est pas l’auteur qui vient me demander une chronique.

J’ai apprécié la démarche et je me suis donc procuré le roman !!

21318886_141074606494593_4619128340919750577_o

Mon avis

J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans le roman, un peu long. Alors bien sûr au fur et à mesure de la lecture on comprend l’intérêt de cette première partie mais sur le coup il faut passer outre les descriptions des tarsiers … qui soit dit en passant sont des animaux très mignons. Bon, on dirait pas sur la photo mais comme Yoda est le nom du tarsier de Maïa, il fallait que je la fasse 😛

tarsier-yoda-with-yoda-603x512source image : https://news.mongabay.com/

Quand à l’arrivée en France, tout est trop rapide.

Quand on la quitte, Maïa a 10 ans et juste après elle en a 15.

Il m’a manqué quelques éléments de la culture asiatique pour comprendre toute l’ampleur de la nouvelle situation familiale de notre héroïne. En plus un lourd secret semble peser sur cette famille et même si un élément de réponse nous est donné sur la fin du roman, il reste encore de nombreuses questions. Bon un tome 2 doit être écrit, nous aurons peut-être des réponses.

Autre point faible du début de l’histoire, le côté téléphoné de la relation amoureuse … heureusement cela ne dure pas trop longtemps. Mais bon vous connaissez mon amour pour les romances 😀 !!!

Autant Maïa ne sait pas trop où elle va et ce qu’elle est, autant le lecteur est amené sans grande surprise sur le chemin. 😦

Voilà pour ce qui m’a dérangé … après j’ai apprécié le travail de recherche fait par l’auteur que ce soit au niveau des diverses croyances ou de la science. De plus même si je n’adhère pas à l’idée de départ, et que certaines choses vont à l’encontre de mes propres croyances, le sujet est bien amené et certaines théories sont intéressantes.

Les personnages aussi sont très intéressants et complexes … j’avoue que certains m’intriguent encore (comme le père) mais j’avoue m’être particulièrement attaché à un personnage secondaire un peu autiste sur les bords 😉

Conclusion

Alors, même si cette lecture a été un peu complexe pour moi et qu’elle ne répond pas à toutes les questions que je me suis posée (serais-je trop pragmatique ?) … il peut plaire à certains lecteurs qui apprécient le côté mystico-fantastique 😉

Comme souvent quand ma chronique n’est pas positive, je l’ai fait parvenir à l’auteure en avant première …. je vous laisse lire sa réponse. Et au vu de ce qu’elle explique je tenterai quand même les tomes suivant 😀

Merci beaucoup Magali pour ton retour, j’apprécie vraiment ta sincérité et ton intégrité. Je peux comprendre que le côté trop spirituel ou mystique t’ait bloquée si ce n’est pas ton style.

Concernant tes questionnements sur les personnages, bien-sûr les réponses seront apportées essentiellement dans le tome 2. De plus il s’agit d’une trilogie, l’histoire d’amour évoluera aussi, mais sur fond apocalyptique, et avec des rebondissements. De plus beaucoup de personnages secondaires prendront de l’ampleur et deviendront encore plus complexes. Voilà ! Merci encore et RDV pour le tome 2 😉


6 Commentaires

Retour de week-end !

Bonjour,

Bon je sais pas vous mais personnellement mon week-end avait plutôt mal commencé … j’ai dû faire le deuil du rallye au Toulouse Polar Sud (ça m’apprendra à m’occuper des inscriptions au dernier moment 😛 ) . Heureusement j’ai pu profiter des photos des copines, maintenant j’ai hâte de lire leurs articles.

Résultat de recherche d'images pour "toulouse polars sud 2017"

2ème déception, j’étais tellement persuadée de participer au TPS que je n’ai pas suivi les salons de mon département. Du coup j’ai appris trop tard qu’il y avait le salon de Gaillac… je m’étais engagé ailleurs !!

Résultat de recherche d'images pour "salon du livre gaillac  2017"

Mais bon, il faut prendre les choses du bon côté et j’ai passé un super samedi après-midi… Je vous raconte !!

Samedi

Tout à commencé vers 14h quand Anne Ledieu des éditions Amarante est venue me dire en mp que j’avais gagné un concours !! Alors vous imaginez bien ma stupeur moi qui ne participe jamais à ce genre « d’exercice » 😀 … En fait il suffisait de partager le concours, ce que je fais régulièrement pour les pages ou blogueuses que je suis et donc ma participation a été prise en compte sans que je le sache 😛 !! A ma grande joie j’ai donc gagné 3 ebooks

Après cette bonne nouvelle, direction la ville la plus proche : Castres, à la bouquinerie En Forme de Graal pour rencontrer Sébastien Fritsch … vous savez, l’auteur de Derrière toute chose exquise, roman pour lequel j’avais eu un coup de <3. Ben je peux vous dire que c’est un grand auteur… ou alors je suis une naine… ou les deux 😀 !! En tout cas ce fût vraiment un très agréable moment de discussion, à tel point que nous n’avons pas vu le temps passer. J’ai été très raisonnable (mon banquier peut-être fier de moi ! 😉 ) … Je n’ai rien acheté mais cela arrivera un jour 😛

Dimanche

C’était vide-grenier. J’étais du côté vendeuse avec les enfants, par contre Monsieur s’est fait plaisir !!! Instit un jour, instit toujours 😀

Le Seigneur des anneaux est un « rachat » la version que nous avons doit avoir 20 ans et elle a été lue un nombre incalculable de fois 😉

Et là bestiole que vous voyez c’est Morphée 17 ans … entrain de se demander quand est-ce que je vais arrêter de prendre des photos et venir la gratouiller… heureusement pour vous, vous n’avez pas le son 😀

Et vous votre week-end ?? Des belles découvertes ?